Schalk Burger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burger.
Schalk Burger
Description de l'image Schalk Burger.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Schalk Willem Petrus Burger
Naissance (36 ans)
à Port Elizabeth (Afrique du Sud)
Taille 1,93 m
Surnom Schalla
Position Troisième ligne aile
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2003-2013
2004-2016
2014-2016
2016-
Western Province
Stormers
Suntory Sungoliath
Saracens
37 (35)
123 (50)
19 (25)
59 (25)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2003-2015Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud86 (80)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 28 novembre 2018.

Schalk Willem Petrus Burger, plus connu comme Schalk "Schalla" Burger Jr. ou simplement Schalk Burger, né le à Port Elizabeth, est un joueur de rugby international sud-africain, évoluant au poste de troisième ligne aile. Il est connu pour son goût du combat et pour sa défense rugueuse[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'ancien deuxième ligne international Schalk Burger[3], il pratiquait avec succès de nombreux sports lors de ses études. Il était d'ailleurs si doué au cricket que son père désirait le voir passer professionnel dans ce sport plutôt qu'au rugby.

Après avoir gagné la coupe du monde des moins de 21 ans en 2002, il est sélectionné pour les Springboks en 2003, année au cours de laquelle il connait sa première sélection contre la Géorgie lors de la Coupe du monde et marque un essai dès ce premier match. En 2004, il ne manque aucun match de la sélection nationale. Ses performances répétées, tant dans le Super 12, dans le Tri-nations ou dans la Currie Cup le font désigner meilleur joueur mondial par l'IRB pour l'année 2004.

Blessé au cou lors d'un match contre l'Écosse en juin 2006, il ne revient sur les terrains qu'en janvier 2007. Il dispute et remporte la Coupe du monde de rugby 2007 en France, avec Juan Smith et Danie Rossouw comme partenaires de troisième ligne. Il ne dispute que 5 matchs du tournoi notamment à cause d'une suspension de 2 matchs, pour un plaquage dangereux lors du premier match contre les Samoa. Il inscrira 1 essai contre les États-Unis où il évoluera pour l'occasion au poste de numéro 8.

Carrière[modifier | modifier le code]

En province[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Schalk Burger compte 86 sélections sous le maillot des Springboks, inscrivant un total de 80 points, seize essais[4]. Il a été sélectionné pour la première fois avec les Springboks le contre l'équipe de Géorgie.

Il remporte la Coupe du monde 2007, édition où il dispute cinq rencontres et inscrit un essai. Il dispute également trois rencontres lors de l'édition 2003 et cinq rencontres lors de l'édition 2011. Il dispute également l'édition 2015 où il dispute sept rencontres.

Il dispute huit éditions du Tri-nations ou The Rugby Championship, compétition qui lui succède en 2004, 2005, 2007, 2008, 2009, 2010, 2014, 2015.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club/franchise

En équipe nationale

  • Vainqueur du Tri-Nations 2004
  • Vainqueur de la Coupe du monde en 2007
  • Vainqueur du Tri-Nations 2009

Distinctions personnelles

  • Sacré meilleur joueur du Monde de l'année 2004 par l'IRB

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Schalk Burger », sur www.itsrugby.fr (consulté le 28 novembre 2018)
  2. « Burger, le pénible ; Les 20 stars - Schalk Burger (Afrique du Sud) », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 26 juin 2009)
  3. Schalk Burger Sr fut sélectionné avec les springboks à six reprises dans les années 1980
  4. a et b (en) « Schalk Burger », sur espnscrum.com (biographie, images, statistiques en équipe nationale détaillées, actualités)

Liens externes[modifier | modifier le code]