Victor Matfield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Matfield

Description de l'image  Victor Matfield.jpg.
Fiche d'identité
Naissance 11 mai 1977 (1977-05-11) (36 ans)
à Pietersburg (Afrique du Sud)
Taille m (6 7)
Position deuxième ligne
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1999-2000
2001-2007
2007-2008
2008-2011
2014-
Cats
Bulls
RC Toulon
Bulls
Bulls
8 (0)
78 (30)
15 (5)
38 (10)
2 (0)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2001-2011 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 110 (35)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 24 février 2014.

Victor Matfield, né le 11 mai 1977 à Pietersburg, est un joueur de rugby à XV sud-africain. Il évolue au poste de deuxième ligne en équipe d'Afrique du Sud.

Considéré comme l'un des meilleurs seconde ligne de son époque[1], il remporte la Coupe du monde de rugby 2007 avec les Springboks.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matfield winning a lineout against the Lions

Victor Matfield pratique dans sa jeunesse le rugby à XV et le cricket. Contraint d'abandonner le cricket en raison d'une blessure[2], il se tourne définitivement vers le rugby. Lors de ses études à l'Université de Pretoria, il est sélectionné dans l'équipe universitaire des moins de 21 ans[3] puis dans l'équipe des moins de 21 ans de la province des Blue Bulls. Néanmoins c'est la province des Griqualand West Griquas qu'il rejoint en 1999 et il est sélectionné pour disputer le Super 12 avec les Cats. En 2000, il retourne chez les Blue Bulls et est retenu avec les Bulls pour disputer le Super 12. Avec les Blue Bulls, il remportera à trois reprises la Currie Cup en 2002, 2004 et 2009. Avec les Bulls, il remporte le Super 14 2007: il s'agit du premier titre remporté par une équipe sud-africaine.

Après avoir joué avec l'équipe d'Afrique du Sud des moins de 21 ans avec Bobby Skinstad et John Smit[4], il connaît sa première sélection avec l'équipe d'Afrique du Sud le 30 juin 2001 contre l'Italie remporté 60 à 14 et devient vite titulaire à son poste. Victor Matfield s'impose vite comme l'un des meilleurs joueurs de sa génération puisqu'il est cinq fois nommé par la fédération sud-africaine pour l'attribution du meilleur joueur de l'année en 2001, 2005, 2006, 2007 et 2009[5] et deux fois nommé par l'IRB au titre de meilleur joueur de l'année en 2004 et 2009[6]. Il s'illustre comme l'un des meilleurs deuxièmes lignes du monde[7],[2] notamment par ses qualités de prise de balles sur les touches[2]. Très bon pour systématiquement prendre toutes les balles de son équipe en touche, il est aussi particulièrement doué pour perturber et capter les lancers des équipes adverses[7],[2]. Outre ses qualités de sauteur en touche, il est aussi réputé pour sa vitesse si bien que l'entraîneur australien, Eddie Jones a prétendu qu'avec ses qualités de vitesse, il aurait pu être coureur olympique[2]! Depuis 2003, il forme avec Bakkies Botha l'une des meilleures deuxièmes lignes du monde[8]. Les deux joueurs ont été alignés 62 fois ensemble en deuxième ligne, ce qui constitue le record en équipe d'Afrique du Sud.

Cette association a permis à la sélection sud-africaine de remporter le Tri nations 2005 et la Coupe du monde 2007. Lors de la finale de ce tournoi organisé en France, contre l'Angleterre, il est nommé "Homme du Match"[7].

Après la Coupe du monde, il s'engage avec le RC Toulon qui évolue alors en Pro D2 française et qu'il rejoint en janvier 2008. Il ne reste que six mois à Toulon, entouré de stars telles que George Gregan, Andrew Mehrtens ou Tana Umaga. Il retourne chez les Blue Bulls à la fin de la saison 2007/2008 afin de pouvoir jouer avec la sélection nationale. C'est avec cette sélection que, le 12 juillet 2008, il met fin à plus de dix ans de défaites contre la Nouvelle-Zélande sur ses terres. Ce jour est historique puisque c'est la première fois que l'Afrique du Sud bat les All Blacks à Dunedin. Ce jour-là Matfield est capitaine. En 2009 il gagne pour la deuxième fois le Super 14 et récidive la saison suivante en remportant son troisième trophée. Avec les Springboks, il gagne le Tri nations en 2009.

Le 13 novembre 2010, lors de la victoire face au pays de Galles (29-25), il marque un essai et devient le joueur sud-africain le plus capé de l'histoire avec 103 sélections, record qui sera battu plus tard par John Smit. Néanmoins, avec 108 sélections, Matfield est le deuxième ligne le plus capé de l'histoire des Springboks.

En 2011 il est retenu pour la Coupe du monde de rugby 2011 organisée en Nouvelle-Zélande.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En province[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a honoré sa première cape internationale en équipe d'Afrique du Sud le contre l'équipe d'Italie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En province[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

(À jour au 25.04.2014)

En coupe du monde :

Au Tri-nations :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]