Élection présidentielle américaine de 1796

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 1792 Drapeau des États-Unis 1800 Suivant
Élection présidentielle américaine de 1796
Voir et modifier les données sur Wikidata
US Navy 031029-N-6236G-001 A painting of President John Adams (1735-1826), 2nd president of the United States, by Asher B. Durand (1767-1845)-crop.jpg John Adams – Parti fédéraliste
Colistier : Thomas Pinckney
Voix 35 726
53,4 %
Grands électeurs 71
Thomas Jefferson by Rembrandt Peale, 1800.jpg Thomas Jefferson – Parti républicain-démocrate
Colistier : Aaron Burr
Voix 31 115
46,6 %
Grands électeurs 68
Le collège électoral en 1796
Carte
Président
Sortant Élu
George Washington John Adams

L'élection présidentielle américaine de 1796 est la troisième en date, mais la première à voir se dérouler une véritable compétition, le président sortant, George Washington, ayant choisi de ne pas se représenter. Elle aboutit au résultat paradoxal de l'élection de deux rivaux : le fédéraliste John Adams est élu président et le démocrate-républicain Thomas Jefferson vice-président.

Désignation du collège électoral[modifier | modifier le code]

Les seize États de l'Union ont recours à différentes méthodes pour élire leurs grands électeurs :

  • ils sont nommés par la législature de l'État en Caroline du Sud, au Connecticut, au Delaware, au New Jersey, à New York, au Rhode Island et au Vermont ;
  • ils sont élus par la population via des circonscriptions spécifiques en Caroline du Nord, au Kentucky, au Maryland et en Virginie ;
  • ils sont élus par la population à travers une élection unique en Géorgie, en Pennsylvanie et au New Hampshire (dans ce dernier État, la législature a le dernier mot si aucun candidat ne remporte la majorité) ;
  • dans le Massachusetts, deux électeurs sont nommés par la législature et les autres sont choisis parmi les deux candidats ayant reçu le plus de voix dans chaque circonscription électorale ;
  • dans le Tennessee, chaque comté élit un délégué et les délégués procèdent ensuite au choix d'un électeur dans leur circonscription.

Le collège électoral pour cette élection est composé de 138 membres.

Campagne[modifier | modifier le code]

Après la confirmation du retrait de George Washington, le vice-président sortant, John Adams, apparaît comme le candidat logique des fédéralistes. Il s'adjoint le populaire Thomas Pinckney, ancien ambassadeur en France, comme candidat à la vice-présidence. Thomas Jefferson est, lui, le chef de file des démocrates-républicains, avec Aaron Burr, sénateur de New York, comme colistier.

La campagne est très vive et principalement axée sur les critiques que chacun des camps faisait à l'autre. Les fédéralistes sont ainsi accusés d'être des « aristocrates », soutenant de fait le principe de la monarchie, et d'être trop conciliants avec le Royaume-Uni. Dans l'autre sens, le soutien des démocrates-républicains à la France est jugé comme une adhésion de fait aux outrances de la Terreur.

Résultats[modifier | modifier le code]

Avant l'adoption du XIIe amendement de la Constitution, l'élection du président n'est pas distinguée de celle du vice-président. Une fois les candidatures déclarées, chaque électeur dispose de deux voix. S'il obtient la majorité absolue, le candidat arrivé en tête est élu président et celui arrivé en deuxième position est élu vice-président.

Malgré la constitution des « tickets » Adams-Pinckney et Jefferson-Burr, les deux partis ne peuvent empêcher la présence de candidats « dissidents », sans que cela paraisse d'ailleurs faire accroc à la logique de parti. Les deux partis sont très proches l'un de l'autre, un certain nombre d'électeurs n'hésitèrent pas à voter pour un candidat fédéraliste et un candidat démocrate-républicain, et les électeurs sont réunis dans les capitales des États et non pas dans un lieu unique pour procéder au vote. Tous ces éléments contribuent à l'élection d'un duo exécutif hétérogène.

Candidats Parti Grands électeurs Vote populaire
John Adams Parti fédéraliste 71 35 726
Thomas Jefferson Parti républicain-démocrate 68 31 115
Thomas Pinckney Parti fédéraliste 59
Aaron Burr Parti républicain-démocrate 30
Samuel Adams Parti républicain-démocrate 15
Oliver Ellsworth Parti fédéraliste 11
George Clinton Parti républicain-démocrate 7
John Jay Parti fédéraliste 5
James Iredell Parti fédéraliste 3
George Washington 2
John Henry Parti républicain-démocrate 2
Samuel Johnston Parti fédéraliste 2
Charles Cotesworth Pinckney Parti fédéraliste 1
Total 276 66 841