Église orthodoxe vieille-ritualiste lipovène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église orthodoxe vieille-ritualiste lipovène
Nom local Biserica Ortodoxă de Stil Vechi a Lipovenilor
Primat actuel Métropolite Léonce
Siège Brăila, Roumanie
Territoire primaire Roumanie
Rite russe ancien
Langue(s) liturgique(s) slavon
Calendrier julien
Population estimée 40 000

L'Église orthodoxe vieille-ritualiste lipovène, Église orthodoxe vieille-ritualiste ou Église chrétienne-orthodoxe du vieux rite (en roumain : Biserica Ortodoxă de Stil Vechi a Lipovenilor ou Biserica Creștin-Ortodoxă de Rit Vechi) est une Église orthodoxe issue d'un schisme de l'Église orthodoxe russe au XVIIe siècle. Le nom des Lipovènes provient des Filipoviens (en roumain : Filipoveni) adeptes de Daniil Filippov le Pustosviat (« saint anachorète ») de Kostroma (1672-1742), l'un des leaders vieux-croyants[1].

Le chef de l'Église porte le titre de « Métropolite de Fântâna Albă et de tous les Chrétiens vieux-orthodoxes », avec résidence à Brăila en Roumanie (titulaire actuel : Léonce[2] depuis le ). Fântâna Albă en Bucovine moldave, devenue autrichienne en 1775, est aujourd'hui Bila Krynytsya en Ukraine occidentale, d'où le nom de « Hiérarchie de Bila Krynytsya » pour cette « Église-Mère » de la branche presbytérienne des orthodoxes vieux-croyants.

Les Lipovènes sont les Russes vieux-ritualistes qui ont fui la Russie en raison des persécutions religieuses et qui se sont installés en Moldavie et dans la région des bouches du Danube.

Selon le recensement de la population roumaine de 2011, 32 558 personnes, soit 0,17 % de la population, déclarent appartenir à l'Église orthodoxe vieille-ritualiste lipovène[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vieux-croyants lipovènes du village de Slava Cercheză, Roumanie.

Organisation[modifier | modifier le code]

Structure territoriale[modifier | modifier le code]

L'Église compte trois éparchies (diocèses) en Roumanie :

  • Éparchie de Brăila et de Tulcea
  • Éparchie de Slava (avec une paroisse à Tataritsa/Aydemir en Bulgarie)
  • Éparchie de Bucovine et de Moldavie (siège à Târgu Frumos)

À l'extérieur, l'Église compte également trois éparchies :

Relations avec les autres Églises[modifier | modifier le code]

L'Église orthodoxe vieille-ritualiste (lipovène) de Fântâna Albă (en russe Белая Криница) est l'Église-Mère de l'Église orthodoxe vieille-ritualiste russe.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de la population roumaine de 2011, 27 % des 32 558 personnes déclarant appartenir à l'Église orthodoxe vieille-ritualiste lipovène vivent dans le județ de Tulcea, 12,32 % dans le județ de Neamț, 10,94 % dans le județ de Iași, 9,01 % dans le județ de Suceava, 8,32 % dans le județ de Constanța, 4,81 % dans le județ de Bacău et 4,74 % dans le județ de Brăila[3].

Les chrétiens de vieux rite sont majoritaires dans les communes de Ghindărești (95,49 %), Carcaliu (73,10 %) et Slava Cercheză (72,63 %).

53,03 % des chrétiens de vieux rite sont issus de la communauté lipovène, 41,98 % de la majorité roumaine, 2,00 % de la communauté ukrainienne et 1,74 % de la communauté rom, alors que 1,25 % a déclaré appartenir à une autre ethnie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. E. Radzinsky, Raspoutine : l'ultime vérité, JC Lattès, 2000.
  2. (en) « Old Ritualist Monks »,‎ (consulté le 28 décembre 2015).
  3. a et b (ro) « Tab13. Populaţia stabilă după religie – judeţe, municipii, oraşe, comune », sur Institutul Național de Statistică din România (consulté le 2 septembre 2015).
  4. (ro) « Tab14. Populaţia stabilă după etnie şi religie – categorii de localităţi », sur Institutul Național de Statistică din România (consulté le 23 décembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]