École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir École des beaux-arts et École supérieure d'art.
École supérieure
des beaux-arts
de Nantes Métropole
Informations
Fondation 1904
Type Établissement public de coopération culturelle
Localisation
Coordonnées 47° 12′ 23″ nord, 1° 33′ 40″ ouest
Ville Nantes
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Campus Île de Nantes
Direction
Directeur Pierre-Jean Galdin
Chiffres clés
Étudiants plus de 400 étudiants et plus de 800 élèves des cours publics
Premier cycle DNA
Deuxième cycle DNSEP, DPEA Scénographie en partenariat avec l'ENSA Nantes, Master Civilisations, cultures et sociétés en partenariat avec l'Université de Nantes
Niveau Bac+3, Bac+5
Divers
Site web beauxartsnantes.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École supérieuredes beaux-artsde Nantes Métropole

Géolocalisation sur la carte : Nantes

(Voir situation sur carte : Nantes)
École supérieuredes beaux-artsde Nantes Métropole

L'école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole (ESBANM), située à Nantes, en France, est une école d'art de l'enseignement supérieur spécialisée dans les beaux-arts. Depuis janvier 2010, il s'agit d'un établissement public de coopération culturelle (EPCC) financé par la ville de Nantes, Nantes Métropole et le ministère de la Culture.

Localisation[modifier | modifier le code]

Depuis , l'école est située au 2 allée Frida-Kahlo dans le quartier de la Création sur l'Île de Nantes.

Historique[modifier | modifier le code]

Entrée principale de l'ancien site de l'école située place Dulcie-September.

L'École des beaux arts a été fondée en 1904 par la Ville de Nantes et son premier Directeur-fondateur en fut le peintre Emmanuel Fougerat. Elle est installée dans le centre-ville à l'Hôtel de Châteaubriant, au no 13 rue de Briord, acquis par la ville en 1897[1].

En 1941, Robert Villard en devient le directeur jusqu'en 1945.

Dans les années 1980, un bâtiment est construit place Dulcie-September et devient ainsi l'entrée principale de l'école.

En juin 2017, l'école intègre ses nouveaux locaux aménagés sur l'île de Nantes dans les anciennes halles d'Alstom (4 et 5) selon les plans de l'architecte Franklin Azzi. Parmi les 51 000 m2 de ce nouvel équipement, 35 000 m2 sont consacrés à l'ESBANM dans lequel 600 étudiants sont attendus. Les structures métalliques ont été conservées et sont recouvertes de vitre ou de bardage transparent. Cette enveloppe rend ainsi visible depuis l'exterieur l'activité de l'école et le patrimoine industriel du bâtiment[2],[3],[4]. En septembre 2017, l'école proposera ainsi de nouveaux espaces pour tous les publics : un centre de ressources, une galerie-boutique animée par l’association des étudiants et diplômés, une épicerie solidaire, une galerie…

Présentation[modifier | modifier le code]

Elle accueille chaque année plus de 400 étudiants qui se destinent aux métiers contemporains de l’art et de la création visuelle. Les étudiants peuvent y obtenir deux diplômes d’État : le DNA (diplôme national d'art), en trois ans, et le DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique), en cinq ans. Elle propose également une classe préparatoire destinée aux étudiants internationaux qui souhaitent intégrer une école d'art, d'architecture, de design, de communication, de musique ou danse.

Les nouveaux modes d’enseignement préparent les étudiants au monde contemporain de la « société des images et de la communication » en offrant des débouchés professionnels : Arts plastiques, enseignement, métier d’art, design, communication, architecture intérieure, publicité, graphisme, télévision, cinéma, multimédia, médiation culturelle.

Des artistes de renom furent invités à Estuaire 2007.

Let's Galerie[modifier | modifier le code]

En janvier 2009, l'école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole s'est lancée dans un projet inédit en France : ouvrir sa propre boutique. Intitulée Let's Galerie, celle-ci proposait des séries limitées de vêtements, de bijoux, d'affiches, de photos, de badges, de livres et d'objets divers entièrement réalisés par les étudiants. Les recettes permettaient de produire de nouvelles créations. L'expérience s'est achevée en 2012[réf. nécessaire].

Directeurs[modifier | modifier le code]

Équipe pédagogique de l'ESBANM[modifier | modifier le code]

Liste des enseignants en juillet 2017, présentée dans l'ordre alphabétique[6] :

  • Michel Aubry
  • Fabrice Azzolin
  • Luc Barbier
  • Viktor Belmoustakov
  • Philippe-André Bena
  • Jean-Sylvain Bieth
  • Pascal Bouchet
  • Daphné Boussion
  • Chistophe Cathalo
  • Christiane Cavallin-Carlut
  • Emmanuelle Cherel
  • Jérôme Chardon
  • Sabine Corbet
  • Marion Daniel
  • Jacques Denigot
  • Marc Dieulangard
  • Pierre Giquel
  • Véronique Giroud
  • Marc Guerini
  • Céline Huneau
  • Claire-Jeanne Jezequel
  • Olivier Joncour
  • Tanguy Jossic
  • Georges-Albert Kisfaludi
  • Yann le Ru
  • Brigitte Leroy
  • Pierre Mabille
  • Alexandre Mairet
  • Claire Maugeais
  • Xavier Navatte
  • Georgia Nelson
  • Ian Nicholson
  • Philippe Oudard
  • Benoît Pascaud
  • Cécile Paris
  • Eric Perraud
  • Daniel Perrier
  • Bruno Persat
  • Bernard Plantive
  • Nicolas Rambaud
  • Anaïs Rolez
  • Patricia Solini
  • Ida Soulard
  • François Taverne
  • Véronique Terrier-Hermann
  • Stéphane Thidet
  • Dominique Tisserandet
  • Bernard-Xavier Vailhen
  • Jean-Michel Vaillant
  • Véronique Verstraete
  • Xavier Vert
  • Marek Walcerz

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

(liste alphabétique, non exhaustive)

René-Yves Creston a été boursier à l'école des beaux-arts de Nantes mais n'en fut jamais élève.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin de la Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique
  2. La nouvelle école sur l'Ile de Nantes
  3. Halles Alstom / ESBANM sur le site de SAMOA
  4. Projet des Halles Alstom / ESBANM sur le site de Franklin Azzi
  5. Les Directeurs de l'école des beaux-arts de Nantes 1904-2004 d'après les notes de Philippe de Simiane et Michel Kervarec dans : Les Annales de Nantes et du Pays nantais, no 290, 2003.
  6. « Équipe pédagogique », esbanm (consulté le 9 juillet 2013).
  7. Jean-Robert Valentin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Kervarec, Histoire de l'École régionale des beaux-arts de Nantes, 1757-1968, Nantes, Éditions Coiffard, , 250 p. (ISBN 9782910366513).
  • Claude Khan, École des Beaux-Arts de Nantes, dans :Annales de Nantes et du Pays nantais, no 290, 2003.
  • Charlette Lé Perron, Emmanuel Fougerat, directeur-fondateur de l'école des beaux-arts de Nantes, dans : Annales de Nantes et du Pays nantais, no 290, 2003.
  • Philippe de Simiane et Michel Kervarec, Les Directeurs de l'École des beaux-arts de Nantes, dans : Annales de Nantes et du Pays nantais, no 290, 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]