USS Nautilus (SSN-571)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 23′ 13″ N 72° 05′ 17″ O / 41.387, -72.088 ()

Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS Nautilus.
USS Nautilus
Image illustrative de l'article USS Nautilus (SSN-571)
Le Nautilus lors de ses essais en mer.

Histoire
A servi dans US Naval Jack.svg US Navy
Commandé
Quille posée
Lancement
Armé
Mise en service
Statut Retiré du service actif le
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Longueur 98,75 m
Maître-bau 8,47 m
Tirant d'eau 6,70 m
Déplacement 3 530 t (surface), 4 090 t (plongée)
Propulsion 1 réacteur nucléaire, 2 hélices
Puissance 10 000 kW
Caractéristiques militaires
Armement 6 tubes lance-torpilles
Autres caractéristiques
Équipage 105 (13 Officiers, 92 sous-mariniers)
Chantier naval chantier naval Electric Boat de Groton
Indicatif SSN-571
Coordonnées 41° 23′ 13″ N 72° 05′ 17″ O / 41.387, -72.088 ()41° 23′ 13″ Nord 72° 05′ 17″ Ouest / 41.387, -72.088 ()  

L'USS Nautilus (SSN-571), troisième sous-marin de l'US Navy à porter ce nom, il est le premier navire à propulsion nucléaire de l'histoire, il s'agit d'un sous-marin nucléaire d'attaque.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Nautilus, retraité, se dirige vers son lieu d'exposition le 8 mai 2002, après restauration par le General Dynamics Electric Boat.

Ainsi nommé en hommage au Nautilus de Jules Verne, ce sous-marin nucléaire est le quatrième navire de la marine américaine à porter ce nom[1], après l’USS Nautilus (SS-168), il a été conçu grâce aux travaux du physicien Philip Abelson, puis commandé par Harry S. Truman en 1951 (date à laquelle le congrès américain a donné son accord pour le lancement du programme), et inauguré par le président Eisenhower en 1954.

Le Nautilus réalise sa première sortie en mer le , depuis le chantier naval Electric Boat de Groton dans le Connecticut. Il mesure 91 mètres de long pour plus de 3 000 tonnes. La propulsion nucléaire lui procure une autonomie sans précédent (plusieurs semaines d'immersion et jusqu'à 140 000 kilomètres en vitesse « de croisière »).

Le , le Nautilus atteignit son soixante-millième mille marin (soit 111 120 km) en plongée, correspondant aux « vingt mille lieues » du roman de Jules Verne.

Le , à 11 h 15, il devint le premier bâtiment à naviguer sous la calotte glaciaire du pôle Nord. À cette occasion, chacun des sous-mariniers embarqués a essayé d'entrer dans l'histoire en étant le premier à faire telle ou telle chose en ce lieu mythique (premier à prendre une douche, à laver son linge, et ainsi de suite)[2].

Le Nautilus à Mare Island Naval Shipyard en 1985.

Après son périple sous la calotte glaciaire, il retourne à la base de l'île de Portland (Grande-Bretagne) où il reçut la première Presidential Unit Citation décernée en temps de paix[3].

Il est retiré du service actif en 1980, puis désigné comme site historique en 1982, avant d'être finalement transformé en navire musée. Il stationne depuis à Groton (Connecticut).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nautilus », Dictionary of American Naval Fighting Ships, Naval Historical Center,‎ 1970
  2. Le portail des sous-marins > Le commandant du Nautilus se souvient de l'arrivée au pôle Nord
  3. USS Nautilus (SSN 571), Navysite, DE.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :