Classe James Madison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe James Madison
Image illustrative de l'article Classe James Madison
L'USS Ulysses S. Grant (SSBN-631).
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin nucléaire lanceur d'engins
Longueur 425 pieds (130 mètres) [1]
Maître-bau 33 pieds (10 mètres)
Tirant d'eau 31,6 pieds (9,60 mètres)
Déplacement 7 370 tonnes en surface ; 8 380 tonnes en immersion
Propulsion 1 réacteur nucléaire S5W
Vitesse 20 nœuds en surface (37 km/h) ; 25 nœuds en immersion (46 km/h)[1]
Profondeur 1 300 pieds (400 mètres)
Caractéristiques militaires
Armement 16 tubes lance-missiles balistiques et 4 tubes lance-torpilles Mk48
Rayon d’action Essentiellement illimité
Autres caractéristiques
Équipage 13 officiers et 130 hommes d'équipage [1]
Histoire
Constructeurs Chantier naval Electric Boat de Groton
Mare Island Naval Shipyard
Portsmouth Naval Shipyard
Chantier naval Northrop Grumman de Newport News
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Période de
construction
1962-1964
Période de service 1964-1995
Navires construits 10
Navires prévus 10
Navires démolis 9
Navires préservés 1
Précédent Classe Lafayette Classe Benjamin Franklin Suivant

Les sous-marins de la classe James Madison (Type SCB 516) constituent la quatrième classe de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE ; SSBN : Sub-Surface Ballistic Nuclear en anglais) de l’United States Navy. Ils sont identiques aux sous-marins de la classe précédente, la classe Lafayette, à la seule exception qu’ils sont conçus pour accueillir des missiles Polaris A-3 à la place des Polaris A-2. À la fin des années 1970 et au début des années 1980, ces submersibles furent également revus pour transporter les nouveaux missiles Trident I. Avec quatre autres classes de sous-marins, les unités James Madison faisaient partie des 41 SNLE lancés entre 1960 et 1966 surnommés les 41 for Freedom (en).

Les sous-marins de cette classe furent en service de 1964 à 1995.

Améliorations[modifier | modifier le code]

Les améliorations appliquées à la classe James Madison comprennent des modifications concernant les missiles balistiques, le guidage des missiles, le système de conduite de tir et la navigation inertielle. Les missiles Polaris A-3 furent introduits sur cette classe malgré des caractéristiques différentes : 3,8 cm de plus en longueur et 1800 kg de plus tout en ayant une portée augmentée de 1900 kilomètres par rapport aux A-2. Le nombre de têtes nucléaires fut porté à 3 par missile sans pour autant adopter un système de mirvage : chaque tête nucléaire avait la même trajectoire.

Unités[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) James Madison Class, Designed for Submariners, consulté le 29 janvier 2014.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]