Classe Skate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Skate
Image illustrative de l'article Classe Skate
USS Swordfish (SSN-579)
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Longueur 81,56 m
Maître-bau 7,6 m
Tirant d'eau 6,48 m
Déplacement 2 590 t (surface)
2 894 t (plongée)
Propulsion 1 Réacteur à eau pressurisée
Vitesse 15.5 nœuds en surface
18 nœuds en plongée
Profondeur 210 m
Caractéristiques militaires
Armement 8 tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) (6 à l'avant, 2 à l'arrière)
Autres caractéristiques
Équipage 8 officiers et 76 hommes d'équipage
Histoire
Constructeurs General Dynamics Electric Boat
Portsmouth Naval Shipyard
Mare Island Naval Shipyard
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Période de
construction
1955 - 1959
Période de service 1957 - 1989
Navires construits 4
Navires démolis 4
Précédent USS Nautilus (SSN-571)
USS Seawolf (SSN-575)
Classe Skipjack Suivant

La classe Skate était la première classe de sous-marins nucléaires de la marine des États-Unis produite en série. Il s'agisait d'une adaptation de la Classe Tang, améliorée par une installation de propulsion nucléaire fondée sur l'USS Nautilus (SSN-571). Les quatre sous-marins de la classe Skate virent la réintroduction des tubes lance-torpilles à la poupe[1]. Bien que faisant partie des plus petits sous-marins nucléaires d'attaque jamais construits, la classe Skate servit pendant plusieurs décennies, le dernier étant désarmé en 1989.
L'USS Skate (SSN-578) fut le premier sous-marin à faire surface au Pôle Nord, le 17 mars 1959.

Histoire[modifier | modifier le code]

USS Skate (SSN-578)

À la suite des essais de l'USS Nautilus (SSN-571) et de l'USS Seawolf (SSN-575), l'US Navy décida de produire sa première série de sous-marins nucléaires, la classe Skate. De par son design, la classe Skate avait comme caractéristique de présenter des sous-marins compacts, similaires aux sous-marins de classe Tang à moteur Diesel (les seuls sous-marins nucléaires d'attaque plus compacts étant, à ce jour, les sous-marins français de classe Rubis)[2].

En dépit de leur taille, de l'évolution rapide des technologies et de leur manque de furtivité, les quatre sous-marins de classe Skate servirent de nombreuses années mais avec une importance stratégique diminuant au fil du temps, supplantés par les sous-marins de classes plus modernes. Ils établirent un certain nombre de "première fois", la plus connue étant réalisée par l'USS Skate (SSN-578) qui fut le premier sous-marin à faire surface au Pôle Nord le 17 mars 1959.

Les quatre sous-marins furent désarmés entre 1984 et 1989, puis démolis en 1995.

Technologie[modifier | modifier le code]

La coque des sous-marins fut conçue sous une forme conventionnelle, comme ceux de la Seconde Guerre mondiale. La coque en forme de "goutte d'eau", optimisant l’hydrodynamique sous l'eau, sera présente sur les classes suivantes.

Les deux premières unités de la classe reçurent un réacteur à eau pressurisée de type S3W , les deux dernières un S4W. Cependant, au fil des ans, les quatre sous-marins furent équipés de réacteurs plus modernes de type S5W (S pour sous-marins, le nombre indique la génération du réacteur, W pour le fabricant, la Westinghouse Electric Corporation).

Sous-marins de classe Skate[modifier | modifier le code]

Name Chantier Quille posée Lancement Service Sort
USS Skate (SSN-578)[3] General Dynamics Electric Boat 21 juillet 1955 16 mai 1957 23 décembre 1957 Démolition en 1995
USS Swordfish (SSN-579)[4] Portsmouth Naval Shipyard 25 janvier 1956 27 août 1957 15 septembre 1958 Démolition en 1995
USS Sargo (SSN-583)[5] Mare Island Naval Shipyard 21 février 1956 10 octobre 1957 1er octobre 1958 Démolition en 1995
USS Seadragon (SSN-584)[6] Portsmouth Naval Shipyard 20 juin 1956 16 août 1958 5 décembre 1959 Démolition en 1995

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « SSN-578 Skate Class », sur globalsecurity.org (consulté le 19 mai 2012)
  2. (en) David Miller, Illustrated Directory of Submarines of the World, Zenith Press,‎ 2002, 480 p. (ISBN 978-0760313459)
  3. (en) « USS Skate' (SSN 578) », sur navysite.de (consulté le 19 mai 2012)
  4. (en) « USS Swordfish (SSN 579) », sur navysite.de (consulté le 19 mai 2012)
  5. (en) « USS Sargo (SSN 583) », sur navysite.de (consulté le 19 mai 2012)
  6. (en) « USS Seadragon (SSN 584) », sur navysite.de (consulté le 19 mai 2012)