Train in Vain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Train in Vain est une chanson du groupe britannique de punk rock The Clash, parue en 1979 sur l'album London Calling. Le morceau est composé par Mick Jones et Joe Strummer.

Contrairement à la majorité des chansons du groupe, c'est Mick Jones qui chante ici, et non pas Joe Strummer.

Ce titre fut la première chanson des Clash à atteindre le Top 30 des charts américains.

Origines[modifier | modifier le code]

La chanson a été écrite en une nuit et enregistrée le jour suivant, à la toute fin de l'enregistrement studio de l'album London Calling. Il était au départ prévu qu'elle soit offerte en cadeau promotionnel avec le magazine de rock britannique New Musical Express. Mais comme Mick Jones le commenta : « C'est un peu trop bon pour la donner gratuitement avec le NME. »[1], les Clash décidèrent finalement de le rajouter sur leur propre album.

Le résultat de cet ajout tardif fut que ce fut la seule chanson sans paroles imprimées sur le livret, et n'apparaissait pas sur la liste des titres.

Au départ donc, non référencé sur la "track list", le titre semblait être une chanson cachée à la fin de l'album. Cependant, Bill Price, manager et ingénieur des studios Wessex, fit remarquer que Train in Vain était « la dernière chanson que nous ayons finie après que la pochette fut partie pour l'imprimerie »[2].

Souvent décrite comme une chanson cachée, il s'avère donc que cela n'était pas intentionnel au départ.

Sens et inspiration[modifier | modifier le code]

Le sens du titre de la chanson reste obscur. Aucun train n'est mentionné dans la chanson. Mick Jones, principal auteur de cette chanson, l'expliqua de la façon suivante : « La piste avait comme un rythme de train, et il y avait, encore une fois, ce sentiment d'être perdu. »[3].

Train in Vain est une chanson d'amour, avec presque des paroles "country et western" qui rappellent le classique de Tammy Wynette, Stand By Your Man. Musicalement, des parties ressemblent à But It's Alright, le tube américain de 1966 de J.J. Jackson.

Joe Strummer a dit : « J'ai baigné dans le blues et le R&B anglais en tant qu'adolescent, alors je suis allé dans le R&B noir américain avec mon groupe The 101'ers. Mick avait écouté un tas de trucs aussi, et il avait cette dimension supplémentaire de la scène glam/trash des New York Dolls et Stooges »[4]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le titre de la chanson a été allongé en Train In Vain (Stand By Me), les mots Stand by me dominant le refrain. Elle fut intitulée en partie Train In Vain afin de ne pas créer de confusion avec la chanson Stand By Me, signée Ben E. King.

La chanson Stupid Girl du groupe rock américain Garbage est entièrement construite sur le rythme de batterie de Train In Vain. Joe Strummer et Mick Jones en sont d'ailleurs crédités coauteurs et reçoivent des royalties pour cette chanson.

La chanson a été reprise par :

On peut l'entendre dans le film Toi et moi...et Duprée[5].

Ou encore dans la "part" de Rodney Mullen dans la video de skate Almost Round Three

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « This is a bit too good to give away on the NME »
  2. « the last song we finished after the artwork went to the printer »
  3. « The track was like a train rhythm, and there was, once again, that feeling of being lost. »
  4. « I was drenched in blues and English R&B as a teenager, then I went to black American R&B with my group the 101ers. Mick had heard a lot of that stuff too, and he had this extra dimension of the glam/trash New York Dolls/Stooges scene. »
  5. You, Me, and Dupree, en version originale