Ted Lindsay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lindsay.

Ted Lindsay

alt=Description de l'image Ted Lindsay.jpg.
Surnom(s) Terrible Ted
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 29 juillet 1925,
Renfrew (Canada)
Joueur retraité
Position Ailier gauche
A joué pour Red Wings de Détroit (LNH)
Black Hawks de Chicago (LNH)
Carrière pro. 1944 – 1965

Temple de la renommée : 1966

Robert Blake Theodore « Ted » Lindsay (né le 29 juillet 1925 à Renfrew dans la province de l'Ontario au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace d'Amérique du Nord. Il est un des dix membres du Temple de la renommée du hockey à avoir été intronisé avant les trois ans de délai habituels[1].

Il est un des membres initiateurs de l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (également désignée par le sigle NHLPA). Depuis 2010, le meilleur joueur de la Ligue nationale de hockey se voit remettre le trophée Ted Lindsay, nouveau nom du trophée Lester B. Pearson[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bert Lindsay, le père de Ted, était un constructeur de patinoires et un gardien de but dans des ligues mineures. Il encourage très tôt son fils à jouer au hockey. Celui-ci joue en ligue amateur (avec les Lakers de Kirkland Lake) avant de rejoindre les St. Michael's Majors de Toronto membre de l'Association de hockey de l'Ontario – aujourd'hui Ligue de hockey de l'Ontario – en 1943-44. Cette même année, il joue lors de la Coupe Memorial avec les Generals d'Oshawa (victoire des Generals). En effet, à l'époque, les équipes se hissant en finale de la Coupe Memorial avaient le droit de prendre des joueurs d'autres équipes en renfort dans leur effectif. L'entraîneur des Generals choisit alors Lindsay et Gus Mortson[3].

Lindsay est remarqué par l'entraîneur des Red Wings de Détroit de la Ligue nationale de hockey qui l'invite au camp d'entraînement avant le début de la 1944-45. Il fait alors ses débuts dans la LNH à l'âge de 19 ans avec un contrat de deux saisons.

Il joue deux saisons avec les Red Wings puis il est mis sur la même ligne que le centre vétéran Sid Abel et qu'une recrue de la LNH, un certain Gordie Howe. La ligne prend alors le nom de « Production line » (la ligne de production). À la fin de la saison, Ted Lindsay fait partie des 10 meilleurs pointeurs de l'année. La saison suivante, la Production line brigue les trois premières places de ce classement avec Lindsay en fer de lance. Il gagne alors le Trophée Art Ross et son équipe remporte la Coupe Stanley.

Malgré sa petite taille, il reçoit le surnom de Terrible Ted (Ted le terrible) pour son engagement et sa volonté de ne jamais laisser la rondelle filer. Sur les cinq saisons qui vont suivre, les Red Wings vont gagner trois nouvelles Coupes Stanley (en 1952, 1954 et 1955). En mars 1957, il est à l'honneur sur la Sports Illustrated avec Howe.

L'union des joueurs[modifier | modifier le code]

La même année, il se crée des tensions entre les joueurs et les propriétaires des franchises. En compagnie de Doug Harvey, défenseur des Canadiens de Montréal, il constitue la première Association des joueurs de la LNH avec comme requêtes principales un salaire minimal et des droits pour la retraite. En effet, alors que les propriétaires s'enrichissaient avec les patinoires à guichet fermé, les joueurs étaient payés une misère et nombres d'entre eux étaient obligés de prendre un boulot supplémentaire afin de joindre les deux bouts.

Le transfert aux Blackhawks[modifier | modifier le code]

En réponse, les propriétaires des franchises frappèrent un grand coup, envoyant la majorité des joueurs contestataires en ligues mineures tandis que Lindsay, vedette de l'époque, fut vendu aux Blackhawks de Chicago qui étaient alors l'équipe perpétuellement dernière du classement. Il jouera les trois saisons suivantes avec Chicago, les aidant à faire des meilleures saisons. Il se retire du jeu en 1960.

En 1964, Abel, son ancien coéquipier et ami, est l'entraîneur et le directeur général des Red Wings. Il fait revenir Lindsay dans l'équipe pour une dernière saison. Détroit remporte alors le premier Trophée Prince de Galles depuis son départ sept ans plus tôt.

Sa retraite et son legs[modifier | modifier le code]

Le maillot n°7 retiré de Lindsay.

En 1965, les Red Wings n'ont plus assez de place dans leur effectif et sont obligés de laisser Lindsay libre. Il préfère prendre sa retraite. En 1 068 matchs, Ted Lindsay a inscrit 379 buts et 472 aides. En 1966, il est admis au Temple de la renommée du hockey et 35 ans plus tard, les Red Wings retirent son maillot (n°7).

En 1977, il est nommé directeur général des Red Wings qui ont du mal à aligner les résultats. Il parvient à redresser la barre et les Red Wings se qualifient pour les séries éliminatoires. Trois ans plus tard, il sera l'entraîneur des Red Wings pendant une saison.

En 1998, The Hockey News le place 21e sur la liste des 100 meilleurs joueurs de hockey de tous les temps.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

  • Coupe Memorial
    • 1943-44
  • Équipe des Étoiles de la ligue
    • Première équipe : 8 sélections (1948, 1950, 1951, 1952, 1953, 1954, 1956 et 1957).
    • Seconde équipe : 1949
  • Coupe Stanley
  • Trophée Art Ross
    • 1950

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4],[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1943-1944 St. Michael's Majors AHO-Jr. 22 22 7 29 24 12 13 6 19 16
Generals d'Oshawa AHO-Jr.           7 7 2 9 6
1944-1945 Red Wings de Détroit LNH 45 17 6 23 43 14 2 0 2 6
1945-1946 Red Wings de Détroit LNH 47 7 10 17 14 5 0 1 1 0
1946-1947 Red Wings de Détroit LNH 59 27 15 42 57 5 2 2 4 10
1947-1948 Red Wings de Détroit LNH 60 33 19 52 95 10 3 1 4 6
1948-1949 Red Wings de Détroit LNH 50 26 28 54 97 11 2 6 8 31
1949-1950 Red Wings de Détroit LNH 69 23 55 78 141 13 4 4 8 16
1950-1951 Red Wings de Détroit LNH 67 24 35 59 110 6 0 1 1 8
1951-1952 Red Wings de Détroit LNH 70 30 39 69 123 8 5 2 7 8
1952-1953 Red Wings de Détroit LNH 70 32 39 71 111 6 4 4 8 6
1953-1954 Red Wings de Détroit LNH 70 26 36 62 110 12 4 4 8 14
1954-1955 Red Wings de Détroit LNH 49 19 19 38 85 11 7 12 19 12
1955-1956 Red Wings de Détroit LNH 67 27 23 50 161 10 6 3 9 22
1956-1957 Red Wings de Détroit LNH 70 30 55 85 103 5 2 4 6 8
1957-1958 Blackhawks de Chicago LNH 68 15 24 39 110          
1958-1959 Blackhawks de Chicago LNH 70 22 36 58 184 6 2 4 6 13
1959-1960 Blackhawks de Chicago LNH 68 7 19 26 91 4 1 1 2 0
1964-1965 Red Wings de Détroit LNH 69 14 14 28 173 7 3 0 3 34
Totaux LNH 1 068 379 472 851 1 808 133 47 49 96 194

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Induction Showcase - Induction Facts », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 6 avril 2010).
  2. (en) « NHLPA honors Lindsay with outstanding player award », sur www.nhl.com,‎ 29 avril 2010 (consulté le 30 avril 2010).
  3. (en) Biographie sur www.legensofhockey.net
  4. (en) « Ted Lindsay hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  5. (en) « Ted Lindsay, statistics awards and career, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 10 mai 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]