Tony Leswick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tony Leswick

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 17 mars 1923,
Humboldt (Canada)
Mort le 1er juillet 2001,
Coquitlam
Joueur décédé
Position Ailier gauche
Tirait de la droite
A joué pour Barons de Cleveland (LAH)
Rangers de New York (LNH)
Red Wings de Détroit (LNH)
Black Hawks de Chicago (LNH)
Carrière pro. 1942 – 1960

Tony Joseph Leswick (né le 17 mars 1923 à Humboldt, dans la province de la Saskatchewan, au Canada — mort le 1er juillet 2001 à Coquitlam en Colombie-Britannique) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier gauche. Il remporte trois Coupes Stanley au cours de sa carrière, les trois avec les Red Wings de Détroit dans la ligue nationale de hockey.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière professionnelle en jouant avec les Barons de Cleveland de la ligue américaine de hockey en 1942-1943 puis débute avec les Rangers de New York dans le ligue nationale de hockey en 1945-1946. Au cours de sa deuxième saison dans la LNH, il inscrit plus de vingt buts, performance qu'il réitère lors de la saison 1947-1948[1]. En 1949-1950, Leswick compte quarante-quatre points et est sélectionné dans la seconde équipe d'étoiles de la LNH[2].

Le 8 juin 1951, il quitte les Rangers pour rejoindre les Red Wings de Détroit en étant échangé contre Gaye Stewart[1]. Lors de la saison suivante, les Red Wings comptent également sur l'arrivée du jeune Alexander Delvecchio pour donner un nouvel élan à l'équipe. Les résultats suivent effectivement puisque l'équipe termine en tête de la LNH[3]. Gordie Howe est le meilleur pointeur de la ligue avec quatre-vingt-six points[4] et il remporte également son premier trophée Hart en tant que meilleur joueur[Note 1] de la LNH. Dans les buts de l'équipe, Terry Sawchuk est désigné meilleur gardien de la ligue et reçoit le trophée Vézina[3]. Au cours des séries éliminatoires, les Red Wings démontrent qu'ils sont les meilleurs de la LNH puisqu'ils viennent à bout des deux équipes qu'ils rencontrent à chaque fois en quatre matchs et ils mettent la main sur la Coupe Stanley[3].

En 1953-1954, les Red Wings comptent un sixième titre consécutif de champion de la LNH, le troisième depuis l'arrivée Leswick au sein de l'équipe. Les meneurs de l'équipe sont une nouvelle fois Gordie Howe en attaque, Terry Sawchuk dans les buts et Leonard « Red » Kelly, premier récipiendaire du trophée James Norris en tant que meilleur défenseur[3]. Lors des séries éliminatoires l'équipe de Détroit élimine celle des Maple Leafs de Toronto en cinq rencontres puis remporte la Coupe Stanley en battant les Canadiens de Montréal en sept rencontres, le dernier match se soldant par une victoire 2-1 des Red Wings grâce à un but en prolongation de Leswick[5].

Lors de la saison 1954-1955, les Red Wings finissent une nouvelle fois à la première place du classement mais avec seulement deux points d'avance sur les Canadiens de Montréal. Ces derniers étaient en tête quelques matchs avant la fin du calendrier mais à la suite d'une bagarre au cours d'une rencontre contre les Bruins de Boston, la vedette des Canadiens, Maurice Richard, est suspendu pour la fin de la saison et l'ensemble des séries éliminatoires[5]. Les Red Wings remportent la première ronde des séries en éliminant en quatre matchs sans partage les joueurs des Maple Leafs puis viennent à bout des Canadiens en finale en sept rencontres pour remporter une nouvelle Coupe Stanley[5]. Le 27 mai 1955, Leswick est échangé aux Black Hawks de Chicago avec Glen Skov, Johnny Wilson et Benny Woit contre Dave Creighton, Gord Hollingworth, John McCormack et Jerry Toppazzini[1].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[6]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1941-42 Saskatoon Quakers SSHL 32 21 21 42 43
1942-43 Barons de Cleveland LAH 52 14 26 40 43 4 3 2 5 4
1945-46 Rangers de New York LNH 50 15 9 24 26
1946-47 Rangers de New York LNH 59 27 14 41 51
1947-48 Rangers de New York LNH 60 24 16 40 76 6 3 2 5 8
1948-49 Rangers de New York LNH 60 13 14 27 70
1949-50 Rangers de New York LNH 69 19 25 44 85 12 2 4 6 12
1950-51 Rangers de New York LNH 70 15 11 26 112
1951-52 Red Wings de Détroit LNH 70 9 10 19 93 8 3 1 4 22
1952-53 Red Wings de Détroit LNH 70 15 12 27 87 6 1 0 1 11
1953-54 Red Wings de Détroit LNH 70 6 18 24 90 12 3 1 4 18
1954-55 Red Wings de Détroit LNH 70 10 17 27 137 11 1 2 3 20
1955-56 Black Hawks de Chicago LNH 70 11 11 22 71
1956-57 Flyers d'Edmonton WHL 60 22 31 53 107 8 2 1 3 6
1957-58 Red Wings de Détroit LNH 22 1 2 3 2 4 0 0 0 0
1957-58 Flyers d'Edmonton WHL 42 10 15 25 46
1958-59 Flyers d'Edmonton WHL 36 3 13 16 27
1959-60 Canucks de Vancouver WHL 9 3 6 9 0 11 0 1 1 0
Totaux LNH 40 165 159 324 900 59 13 10 23 91

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme francophone de « meilleur joueur » correspond au terme anglais de « Most valuable player » - MVP.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Tony Leswick, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 17 octobre 2011)
  2. NHL records 2010, p. 233–234
  3. a, b, c et d Diamond 1998, p. 269
  4. Diamond 1998, p. 74
  5. a, b et c Diamond 1998, p. 270
  6. (en) « Tony Leswick hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998 (ISBN 978-0836271140)
  • (en) National Hockey League, Official Guide & Record Book / 2010, Triumph books,‎ 2010, 664 p. (ISBN 978-1-60078-303-6)