Bert Lindsay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lindsay.

Leslie Bertrand Lindsay

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dessin de Bert Lindsay avec l'équipe de Renfrew

Surnom(s) Bert
Né le 23 juillet 1881,
Garafraxa County (Canada)
Mort le 11 novembre 1960
Joueur décédé
Position Gardien de but
A joué pour Creamery Kings de Renfrew
Aristocrats de Victoria (PCHA)
Wanderers de Montréal (ANH - LNH)
Arenas de Toronto (LNH)
Carrière pro. 1910 – 1919

Leslie Bertrand Lindsay plus connu sous le nom de Bert Lindsay (né le 23 juillet 1881 – mort le 11 novembre 1960 ) est un joueur professionnel de hockey sur glace. Il évolue en Amérique du Nord au début du XXe siècle pour différentes équipes. Il est le père de Ted Lindsay, futur membre du temple de la renommée du hockey[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Bert Lindsay fait parler de lui à partir de 1903 et en 1909, il rejoint les rangs de l'Association nationale de hockey en jouant pour le club des Creamery Kings de Renfrew. En 1911-12, il quitte l'ANH pour rejoindre les Aristocrats de Victoria de l'Association de hockey de la Côte du Pacifique. Il remporte ainsi le titre de champion de la PCHA en 1913 et 1914. Lors d'un match de démonstration, l'équipe bat également les Bulldogs de Québec en 1913 alors que ces derniers détiennent la Coupe Stanley. Lors de cette saison, il est nommé dans l'équipe type de la PCHA.

En 1915-16, il retourne jouer pour l'ANH en signant avec les Wanderers de Montréal. Il fait ainsi partie de l'équipe des Wanderers qui intègre la nouvelle Ligue nationale de hockey en 1917. Malheureusement pour eux, après six matchs joués dans la saison, la patinoire de l'équipe prend feu et l'équipe met fin à ses activités[1].

Lindsay joue une dernière saison en tant que professionnel en 1918-19. En effet, l'équipe championne en titre de la Coupe Stanley, les Arenas de Toronto font appel à lui car leur gardien habituel, Hap Holmes, n'évoluait que sous forme de joueur prêté et il est rappelé par ses propriétaires, les Metropolitans de Seattle[2].

En seize matchs qu'il joue avec les Arenas, il ne remporte que cinq matchs et onze défaites puis met fin à sa carrière[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bert Lindsay est le père de Ted Lindsay qui est né en 1925. Ted connaît une carrière d'une vingtaine de saisons dans la LNH et est un des dix membres du Temple de la renommée du hockey à avoir été intronisé avant les trois ans de délai habituels[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Biographie », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 6 avril 2010).
  2. (en) « Statistiques de Holmes », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 6 avril 2010).
  3. (en) « Statistiques de carrière de Lindsay », sur www.hockeydb.com (consulté le 6 avril 2010).
  4. (en) « Induction Showcase - Induction Facts », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 6 avril 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]