TN 71

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La TN 71 (abréviation de « tête nucléaire 71 ») est une ogive thermonucléaire de fabrication française utilisée dans les missiles balistiques stratégiques lancés depuis les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de la classe Le Redoutable.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Elle a une puissance de 150 kilotonnes. Elle nettement plus légère que la TN 70 qu'elle remplace, augmentant ainsi la portée de son vecteur, et à une signature en télédétection réduite d'un facteur 10 par rapport celle-ci[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Mise en service en 1985 dans les missiles balistiques M4-B, elle a été remplacée à partir d'octobre 1996 par la TN 75 qui équipe les missiles M-45 destinés aux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de nouvelle génération (SNLE-NG).

Il y avait 288 ogives TN 71 actives avant son remplacement en 1996, puis 96 en 2001 et plus aucune en 2004, date à laquelle elle a été retirée du service.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Chevallier, « Histoire de la Direction des applications militaires du CEA », sur Pierre Billaud,‎ 3 décembre 1998 (consulté le 27 avril 2014)