Subfossile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme « subfossile » fait référence à une fossilisation incomplète, soit que le temps ait manqué pour l'accomplissement du processus de minéralisation ou reminéralisation, par exemple pour les restes d'une espèce récemment éteinte, soit parce que l'individu n'est pas mort dans des conditions optimales pour une fossilisation complète[réf. nécessaire].

Des « subfossiles » antérieurs au Mésozoïque sont exceptionnels; la plupart datent de l'ère quaternaire[réf. nécessaire].

Particularités liées à la subfossilisation[modifier | modifier le code]

Ce stade incomplet de fossilisation intéresse de nombreux chercheurs, car des traces de matière organique, voire de l'ADN plus ou moins bien conservé, peuvent subsister dans certains échantillons[réf. nécessaire].
Ces traces permettent :

  • une datation au radiocarbone (carbone 14) plus fiable ;
  • une tentative d'extraction et de séquençage de l'ADN de l'individu ;
  • l'analyse d'autres biomolécules qui peuvent renseigner sur l'individu échantillonné, mais aussi sur le paléoenvironnement et les conditions écologiques dans lesquels il a vécu.

Les subfossiles sont souvent trouvés dans des sédiments (marins ou de lac), dans des tourbières ou certains sols[réf. nécessaire]. Une fois extraits et exposés à l'air, ils peuvent se dégrader rapidement.

Exemples[modifier | modifier le code]

Parmi les subfossiles les plus souvent trouvés dans les sédiments, tourbières ou sols du Quaternaire, se trouvent[réf. nécessaire]:

Quelques espèces géantes récemment éteintes suite à leur chasse par l'homme ne sont connues que par des ossements subfossiles[réf. nécessaire], par exemple :

Intérêt paléoenvironnemental[modifier | modifier le code]

Les subfossiles sont souvent utilisés pour étudier l'évolution récente du climat et de l'environnement ou pour la paléoclimatologie[réf. nécessaire].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Gommery et al. ; A new species of giant subfossil lemur from the North-West of Madagascar (Palaeopropithecus kelyus, Primates) ; Comptes Rendus Palevol ; Volume 8, Issue 5, Juillet 2009, Pages 471 à 480 ; Académie des sciences ; publié par Elsevier Masson SAS ; doi:10.1016/j.crpv.2009.02.001