Paléogénétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La paléogénétique est une discipline de la biologie s'intéressant à la récupération et à l'analyse des séquences d'acides nucléiques des organismes du passé à partir de leurs restes fossiles.

Histoire de la paléogénétique[modifier | modifier le code]

La paléogénétique est une science récente, dont le développement a été permis par le progrès des techniques de biologie moléculaire[1]. Les premières séquences d'ADN issus d'êtres vivants morts depuis plusieurs milliers d'années ont été isolées grâce aux nouvelles techniques de clonage de l'ADN, en 1984 à partir d'un Equus quagga quagga empaillé[2], puis en 1985 à partir d'une momie égyptienne[3].

Méthodes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ludovic Orlando & Catherine Hänni, « Du nouveau pour l'ADN ancien », Société française de génétique, vol. 16,‎ août-septembre 2000 (lire en ligne)
  2. Russell Higuchi, Barbara Bowman, Mary Freiberger, Oliver A. Ryder et Allan C. Wilson, « DNA sequences from the quagga, an extinct member of the horse family », Nature, vol. 312,‎ 15 novembre 1984, p. 282-284 (lien DOI?)
  3. Svante Pääbo, « Molecular cloning of Ancient Egyptian mummy DNA », Nature, vol. 314,‎ 18 avril 1985, p. 644-645 (lien DOI?)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]