Taxon Lazare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le takahé est une espèce que l'on a cru disparue

Un taxon Lazare un taxon existant que l'on croyait éteint auparavant, ou un taxon qui n'est pas retrouvé dans le registre fossile pendant une période significative de l'histoire de la Terre, et qui semble "réapparaître" à un moment donné.

Le nom donné à cette observation provient du personnage de Lazare, ressuscité par Jésus dans le Nouveau Testament.

La période d'absence se traduit par un manque dans les enregistrements fossiles de l'espèce, c'est-à-dire qu'on ne connaît que des preuves de vie ancienne et des preuves de vie récente, mais qu'il n'en existe aucune pour les périodes intermédiaires. Comme il est impossible qu'une espèce puisse réapparaître après avoir disparu, ce phénomène s'explique le plus souvent par le fait qu'aucun de ses fossiles n'a été retrouvé[1].

Ce terme est utilisé en paléontologie. Par extension de sens, il pourrait aussi s'appliquer à des espèces considérées comme « éteintes », faute d'individus observés pendant plusieurs années ou décennies, mais redécouvertes vivantes, tels le Pic à bec ivoire, le Petaurus gracilis, le Takahé ou le Fuligule de Madagascar.

Cependant, les grands organismes de conservation comme l'UICN considèrent que ces espèces sont le plus souvent toujours menacées de disparaître, le nombre d'individus observés étant faible, ou à un stade proche de l'incapacité de renouveler les générations. Malgré cela, certaines espèces ont pu vivre sans être observées pendant plusieurs décennies, tel le potorou de Gilbert, présumé éteint pendant 120 ans.

Réapparition d'espèces[modifier | modifier le code]

Réapparition d'espèces présentes sur la liste rouge de l'UICN[modifier | modifier le code]

  • Mammifères :
    • Eupetaurus cinereus, petit écureuil volant connu seulement grâce à des peaux collectées au Pakistan à la fin du XIXe siècle jusqu'à ce que des spécimens vivants soient capturés dans les années 1990.
    • Potorous gilbertii, marsupial australien présumé disparu dès les années 1800 jusqu'à sa redécouverte en 1994.

Réapparition de taxons fossiles[modifier | modifier le code]

  • Animaux
    • Laonastes aenigmamus, rongeur de la famille des Laonastidés identifié seulement sous la forme de fossiles en Asie, découvert au Laos en 1996 et décrit comme une nouvelle espèce en 2005. Dans ce cas, c'est la famille des Laonastidés qui est un taxon Lazare.
    • Latimeria chalumnae, espèce actuelle de cœlacanthe connue par des fossiles et retrouvée en Afrique du Sud en 1938.
    • Latimeria menadoensis, deuxième espèce actuelle de cœlacanthe connue par des fossiles et retrouvée en 1997 près de l'île de Manado Tua au large de Célèbes (Indonésie).
  • Plantes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]