Saanen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Saanen » redirige ici. Pour les autres significations, voir Saanen (homonymie).
Saanen
Gessenay
Blason de Saanen
Héraldique
Vue du village de Gessenay en hiver
Vue du village de Gessenay en hiver
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Haut-Simmental-Gessenay
Localité(s) Abländschen, Bissen, Ebnit, Gruben, Grund, Gstaad, Kalberhöni, Saanen, Saanenmöser, Schönried, Turbach
Maire Andreas Hurni
Code postal 3792 Saanen
3780 Gstaad
3777 Saanenmöser
3778 Schönried
N° OFS 0843
Démographie
Population 6 858 hab. (31 décembre 2013)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 29′ 00″ N 7° 16′ 00″ E / 46.4833333333, 7.2666666666746° 29′ 00″ Nord 7° 16′ 00″ Est / 46.4833333333, 7.26666666667  
Altitude 1 014 m
Superficie 11 974 ha = 119,74 km2
Divers
Nom officiel Saanen
Nom français Gessenay
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Saanen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Saanen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Saanen
Liens
Site web www.saanen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Saanen, appelée Gessenay en français, est une commune suisse du canton de Berne, situé dans l'arrondissement administratif du Haut-Simmental-Gessenay dont elle est le chef-lieu.

La station de ski de Gstaad est située dans cette commune.

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité s'étend sur une surface de 119,7 kilomètres carrés. 52,8 % de cette surface sont agricoles, et 33,6 % sont forestiers, tandis que 4,2 % sont recouverts de routes ou constructions. Elle comprend les villages de Saanen, Gstaad, Abländschen, Bissen, Ebnit, Gruben, Grund, Kalberhöni, Saanenmöser, Schönried, et Turbach.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région faisait partie au Xe siècle du royaume de Bourgogne. Le Saanenland, ou comté de Gessenay, appartient du XIe à 1555 aux comte de Gruyère, dont le blason représente une grue, aujourd'hui emblème de la commune. Leurs possessions allaient jusqu'au lac de la Gruyère. Le premier comte de Gruyère, Guillaume Ier, naît au milieu du XIe siècle. Les Gruyère, avec Rodolphe II, deviennent vassaux de la Maison de Savoie à partir de 1246 et le demeurent, jusqu'en 1536. La région connaît une période de prospérité à partir du XVe siècle, qui attise les convoitises de Berne. Ses troupes envahissent le comté et détruisent le château, sous prétexte de droits de tenure non respectés. Les comtes récupèrent leur domaine en 1407. Après 1500 le comté rencontre des difficultés financières, des terres sont vendues peu à peu et le comté est en banqueroute en 1554. Il est partagé entre ses créanciers. L'année suivante, ce qui est maintenant le Saanenland est vendu aux bourgeois de Berne.

Architecture et tourisme[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Maurice (XVe siècle): l'une des plus belles du canton de Berne
  • Plusieurs châlets du village datent du XVe au XVIIIe siècle, avec des ornements caractéristiques comme des versets bibliques écrits en gothique.
  • Museum du Saanenland
  • Festival Yehudi Menuhin

Transports[modifier | modifier le code]

  • La gare ferroviaire de Saanen est situé sur la ligne MOB du Golden Pass, ligne touristique comportant des wagons panoramiques.
  • L'aéroport de Saanen (Code OACI : LSGK) est situé à l'ouest du village, sa piste longe la voie de chemin de fer et une de ses extrémité est proche de la gare.

Population[modifier | modifier le code]

La population résidente est en décroissance. La première langue est l'allemand (dialecte suisse alémanique de l'Oberland bernois), langue natale de 82 % de la population. La plupart des habitants parlent le français comme seconde langue, à cause du tourisme et la proximité de la frontière linguistique avec Rougemont et la Suisse romande. L'anglais est aussi pratiqué pour le commerce et le tourisme.

En 2007, 24,3 % de la population avait moins de vingt ans ; et 15,4 % plus de soixante-quatre ans. Le taux de chômage était de 1,95 %.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Saanen est jumelée avec Cannes et Darmstadt.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :