Chemin de fer Montreux - Oberland Bernois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 26′ 08″ N 6° 54′ 40″ E / 46.43556, 6.9111

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MOB.
Chemin de fer Montreux–Oberland Bernois
GoldenPass Line
Le GoldenPass Panoramic
Le GoldenPass Panoramic
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Villes desservies Montreux, Château-d'Œx, Gstaad, Zweisimmen, Lenk i.S.
Historique
Mise en service 1901 – 1912
Électrification 1901 – 1912
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 120
Longueur 75,29 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification 900 V cc
Pente ou rampe maximale 70 ‰
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire Compagnie du Chemin de fer
Montreux–Oberland Bernois
Exploitant(s) GoldenPass Services
Trafic Transport en commun, tourisme
Schéma de la ligne

Le Chemin de fer Montreux–Oberland Bernois (MOB) est un chemin de fer qui relie Montreux sur la Riviera vaudoise à Zweisimmen et Lenk im Simmental dans Oberland bernois. Le point culminant de la ligne se trouve près de Gstaad (col de Saanenmöser) à 1274.8 mètres.

GoldenPass Services[modifier | modifier le code]

GoldenPass Services n'est pas une entité juridique, mais elle assume cependant la direction commune et la gestion du MOB et des Transports Montreux-Vevey-Riviera (MVR), et les rassemble sous un logo unique[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première section de cette ligne, entre Montreux et les Avants, est ouverte en 1901 et électrifiée dès l'origine. L'embranchement de Zweisimmen à Lenk est ouvert en 1912 et fermé en 1975. Modernisé et équipé d'une nouvelle caténaire, il est rouvert au service en 1979.

Dates d'ouvertures à l'exploitation[modifier | modifier le code]

Matériel roulant ferroviaire[modifier | modifier le code]

Véhicules-moteur[modifier | modifier le code]

Matériel roulant Type et numéros Nbre Année de
construction
Constructeur(s) Places assises
1re / 2e classe
Remarque(s) Photo
Automotrices BDe 4/4 27-28 1 1924 SIG / BBC BDe 4/4 27 : démolie
De 4/4 28 : véhicule de service
Montreux-Berner Oberland-Bahn - 28 - 02.jpg
Be 4/4 1001 (1) (1955)
1973
ACMV / SWS
MFO / BBC
– / 64 ex-Be 4/4 9 LuganoCadro–Dino
en attente de démolition
MOB omspoor III.JPG
Be 4/4 1002 1 (1951)
1973
SWS / SAAS – / 56 ex-ABe 4/4 4 BiascaAcquarossa 2012-08-16 12-56-41 Switzerland Kanton Bern Saanen.JPG
Be 4/4 1003 1 (1958)
1981
SWS / SAAS – / 39 ex-Be 4/4 5 FLP
Be 4/4 1006-1007 2 1966-1978 ex-SNB Be 4/4 301 et 303
rachat 2012
Picswiss SO-19-15.jpg
Be 4/4 3001-3004 2 1944 SIG / BBC – / 32-36 3001 « Rougemont » : démolie en 2009
3002 « Château-d'Œx » : véhicule de service (sans ABt)
3003 : démolie en 1996
3004 : véhicule de service
Be 4/4 3005-3006 2 1946 SIG / BBC – / 28 véhicules de service Swiss Rail MOB BDe 4 4 Freight.jpg
ABDe 8/8 4001-4004 4 1968 SIG / SAAS / BBC 22 / 68 4001 : « Suisse »
4002 : « Vaud »
4003 : « Bern »
4004 : « Fribourg »
Montreux–Berner Oberland-Bahn - 4003 - 01.jpg
Be 4/4 5001-5004 4 1976-1979 SIG / SAAS – / 48 2004-2009 : suppression des cabines de conduite
anciens blasons :
5001 : « Montreux »
5002 : « Zweisimmen »
5003 : « Lenk i.S. »
5004 : « Sankt Stephan »
MOB ABe 5002.JPG

20040529K244-10Aa.jpg
Locomotives électriques DZe 6/6 2001-2002 1932 SIG / BBC 2001 : démolie
2002 : cédée au Blonay-Chamby en 2008
Blonay-Chamby Montreux-Berner Oberland-Bahn - 2002 - 11.jpg
GDe 4/4 6001-6006 6 1983 SLM / BBC 6001 : « Vevey », livrée Panoramic-Express
6002 : livrée Isabelle von Siebenthal
6003 : livrée train du chocolat
6004 : « Interlaken », livrée Cristal-Panoramic
6005 : ex-GDe 4/4 101 TPF, livrée GoldenPass
6006 : ex-GDe 4/4 102 TPF, livrée login
Lok Vevey 1998-10-03.jpg

Swiss Rail MOB GDe 4 4 6002 Golden mountain.jpg
Ge 4/4 8001-8004 4 1995 SLM / ABB 8001 : livrée Gstaad Moutain Rides
8002 : livrée GoldenPass Line
8003 : livrée Menuhin Festival Gstaad
8004 : livrée GoldenPass Line
Mh mob in zweisimmen.jpeg
Locomotives Diesel Gm 4/4 2003-2004 2 1976-1982 Moyse / CFD
Poyaud
2003 : « Montbovon »
2004 : « Albeuve »
Tracteurs Diesel Tm 2/2 3 1 1955 KHD ex-V121 VGH, achat 1966
Tm 2/2 4 1 1934 ex-Tm 2/2 9913 RhB
Tm 2/2 5-6 2 1976-1980 Kaelble-
Gmeinder
ex-Benkler 25-26, achat 2007
5 : « Béa » ; 6 : « Elsbeth »
Tm 2/2 7 1 1950 ex-Xm 2/2 9914 RhB, achat 2008

Source : www.automotrice.ch

Voitures voyageurs[modifier | modifier le code]

Matériel roulant Type et numéros Nbre Année de
construction
Constructeur(s) Places assises
1re / 2e classe
Remarque(s) Galerie Hors-service
Voitures-pilotes ABt 3301-3302 (1943)
1981/1974
SIG / MOB 14 / 36 ex-AB 97 et 96 de 1943
circulent avec les BDe 4/4 3001-3002
démolies en 2009 et 2006
ABt 3501-3504 (3) 1976-1979 SIG / SAAS 17 / 31 pour Be 4/4 5001-5004 avant transformation
hors service dès 2003-2009
en attente de démolition
5302 démolie en 2008
MOB ABe 5002.JPG Mob thévenaz.jpg
ABt 341-344 4 2004-2009 R+J / MOB 12 / 23 circulent avec les Be 4/4 5001-5004
transformées, en composition ABt–Be–Bt
ABt 343 - Be 4-4 5003 - Bt 243 im Bahnhof Zweisimmen neben der Rollbockgrube.jpg
Bt 241-244 4 2004-2009 R+J / MOB – / 56 Picswiss BE-96-48 Golden Pass im Bahnhof Lenk.jpg
Voitures-pilotes
panoramiques
Ast 116-117
Superpanoramic
2 1985-1986 R+J / MOB 35 / –
dont 8 VIP
116 : « Lausanne » ; 117 : « Château-d'Œx »
aujourd'hui tournées face contre Montreux
20040623P15 Ast116 Zs.jpg
Ast 151-152
Crystal Panoramic
2 1985-1986 Breda 36 / –
dont 8 VIP
aujourd'hui tournées face contre Zweisimmen 19930717 MOB 151-154.jpg
Voitures
panoramiques
As 110-114, 118-119 7 1976-1993 R+J / MOB 32-36 / – 20040625P31a As110 Zs.jpg
As 153-154
Crystal Panoramic
1993 Breda 48 / – identiques aux voitures des FO et BVZ
pour le Glacier Express
déclassées par la suite (Bs 251-252)
Ars 115 1985 R+J / MOB 44 / – a porté les armes de la Reine Elisabeth II
transformé en Brs 228 (1995)
Bs 220-227 4 1979-1990 R+J / MOB – / 49-56 220 = BDs 220 (2001)
221 = Brs 221 (1987)
224-225 = BDs 224-225 (2002)
Swiss Rail MOB ABDe 8 8.jpg
Bs 251-252 2 1993 Breda – / 48 ex-As 153-154 du Crystal Panoramic-Express
Brs 221, 228 2 (1979-1985)
1987-1995
R+J / MOB – / 42-43 ex-Bs 221 et Ars 115
BDs 220, 224-225 3 (1979-1983)
2001-2002
R+J / MOB – / 45 ex-Bs 220, 224-225
BDs 220 : prototype avec essieux
à écartement variable dès 2010
20100518Y628 220.jpg
Voitures CIWL Ars 101 1 (1915)
1930
SIG 24 / – ex-A4 83 de 1915, AB4 101 à l'origine
As 102 1 (1927)
1931
SWS 36 / – ex-A4 84 de 1927, AB4 102 à l'origine
Voitures
GoldenPass Classic
As 103, 107 2 (1964)
2004
SIG / FFA / MOB 36 / – ex-A 107 et B 201 de 1964 20050506S043 107.jpg
Brs 201 1 (1964)
2004
SIG / FFA / MOB – / 47 ex-A 103 de 1964 Goldenpass01.JPG
Bs 202 1 (1964)
2004
SIG / FFA / MOB – / 47 ex-B 202 de 1964

Source : www.x-rail.ch

Trains prestigieux[modifier | modifier le code]

Goldenpass dernière génération, voitures paronamiques

Golden Mountain Pullmann Express[modifier | modifier le code]

En 1931 est créé le Golden Mountain Pullmann Express avec 4 voitures salon spécialement construites pour ce train de luxe en coopération entre le MOB et la Compagnie des wagons-lits (CIWLT). Mais la crise économique provoque l'arrêt brusque de ce service et les quatre voitures salon appartenant à la CIWLT sont vendues en 1939 au Chemin de fer rhétique où elles sont toujours utilisées. Deux autres ayant appartenu dès l'origine au MOB sont restaurées et remises en services dans les années 1980.

Trains panoramiques[modifier | modifier le code]

Outre les services normaux (liaisons Montreux-Gstaad-Lenk) et les services locaux, le MOB exploite des trains panoramiques. La première voiture panoramique climatisée est inaugurée en 1976.

  • Panoramic-Express**** : train de 1re et 2e classe, il circule dès 1979, tracté par une unité multiple de deux BDe 4/4 3003 à 3006 repeintes. La livrée Panoramic crème/bleu roi fait son apparition et ce train contraste avec les anciens trains bleu clair/beige. La livraison des GDe 4/4 6001 à 6004 permettra une seconde liaison quotidienne dès 1982.
  • Superpanoramic Express : exclusivement en 1re classe, il est mis en service en 1985 dans la composition suivante : Ast117–BDe3005–BDe3006–Ars115–Ast116, éventuellement renforcé par une As placée entre l'Ast 117 et la BDe 4/4 3005[2]. La livrée est identique au Panoramic-Express.
  • Crystal Panoramic Express : en 1983, la compagnie inaugure ce nouveau train-drapeau, lui aussi exclusif 1re classe. Les voitures sont achetées chez l'italien Breda et sont de conceptions semblables à celles livrées aux FO et BVZ pour le Glacier Express. La GDe 4/4 6003 est repeinte dans la nouvelle livrée Crystal et incorporée à la rame : Arst151–As153–GDe6003–As154–Arst152.
  • Golden Panoramic Express : les GDe 4/4 6002 et 6004 et les voitures-pilote du Superpanoramic Express sont repeintes en livrée Crystal pour former ce nouveau train dès 1995[3].
  • GoldenPass Panoramic : tout le matériel Panoramic est repeint dans les nouvelles couleurs GoldenPass bleu/or que l'on retrouve également sur les trains BLS ZweisimmenInterlaken et Brünig Interlaken–Lucerne. Il en existe deux versions sur le MOB : rame tractée ou rame réversible ; dans ce dernier cas, il aura la mention « avec places VIP » indiquant que le train est composé avec les voitures-pilotes Ast 116-117 et Arst 151-152 offrant aux voyageurs une vision panoramique sur la ligne.

Le matériel du Superpanoramic[modifier | modifier le code]

Pour former ce train de prestige, le MOB a imaginé un concept permettant d'offrir à ses hôtes une vision panoramique sur la ligne, à l'instar des ETR 300 Settebello des Ferrovie dello Stato. Les voitures-pilotes ont été conçues avec une cabine de conduite surélevée et en retrait, permettant ainsi l'aménagement de places assises derrière le pare-brise principal.

L'équipement de pilotage des deux voitures Ast 116-117 est prélevé dans l'une des cabines de conduites des BDe 4/4 3005 et 3006. Ces deux automotrices sont alors couplées en permanence et insérées au milieu de la composition. Elles avaient reçu la livrée Panoramic en 1979 déjà pour assurer les trains Panoramic-Express en rame tractée ; en 1982 leurs intérieurs sont aménagés façon « chalet suisse ». Les sœurs BDe 4/4 3003 (en 1982) et 3004 (ex-3001, en 1979) sont repeintes en bleu Panoramic pour pouvoir tracter le Superpanoramic en cas de défaillance de l'une des 3005-3006.

Les deux derniers exemplaires de la série (3001 [ex-3004] et 3002) sont restées en bleu clair ; l'on préleva une cabine de conduite pour transformer deux voitures (AB 97 et 96) en voitures-pilotes ABt 3301 et 3302. Couplées en rame fixe avec leur voiture-pilote respective, les 3001/3301 et 3002/3302 assurèrent la desserte locale Zweisimmen–Lenk, à l'instar de la série 5000.

GoldenPass Classic[modifier | modifier le code]

Voiture du GoldenPass Classic à Montreux

Lancé il y a quelques années seulement, il s'agit d'un nouveau concept basé sur l'ancien Golden Mountain Pullmann Express des années 1930. De nouvelles carrosseries au style Rétro sont construites sur des châssis d'anciennes voitures. C'est donc une rame moderne composée de voitures à l'allure Pullman qui relie deux fois par jour Montreux à Zweisimmen.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Grandguillaume, Gérald Hadorn, Sébastien Jarne et Jean-Louis Rochaix: Chemin de fer Montreux Oberland Bernois. Du Léman au Pays-d'Enhaut, volume 1. Bureau vaudois d'adresses (BVA), Lausanne, ISBN 2-88125-008-4
  • Michel Grandguillaume, Gérald Hadorn, Sébastien Jarne et Jean-Louis Rochaix: Chemin de fer Montreux Oberland Bernois, Du Léman au Pays-d'Enhaut, volume 2. Bureau vaudois d'adresses (BVA), Lausanne, ISBN 2-88125-009-2
  • 75 Jahre MOB, 75 ans MOB, 1901–1976. Bilingue: En langue allemande et française. Chemin de fer Montreux-Oberland Bernois (MOB), Montreux, 1976.
  • Revue "Voies Ferrées", avec articles sur le "MOB" de William LACHENAL, parus sur deux numéros successifs en 1982.
  • Edward W. Paget Tomlinson, Roger Kaller et Pierre Stauffer: Die Montreux-Berner Oberland-Bahn, Le Montreux-Oberland Bernois, The Montreux-Oberland Bernois Railway. Trilingue: En langue anglais, allemande et française. Chemin de fer Montreux-Oberland Bernois (MOB), Montreux, 1985.
  • Jean-Michel Hartmann: Magie du MOB. Bilingue: En langue allemande et française. Edition Ott, Thoune 1985. ISBN 3-7225-6331-3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]