Sankt Stephan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Étienne (homonymie).
Sankt Stephan
Blason de Sankt Stephan
Héraldique
Vue de l'entrée du village de Saint-Étienne.
Vue de l'entrée du village de Saint-Étienne.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Haut-Simmental-Gessenay
communes limitrophes
(voir carte)
Zweisimmen, Diemtigen, Adelboden, Lenk, Saanen
Maire Hans Grünenwald
Code postal 3772
N° OFS 0793
Démographie
Population 1 339 hab. (31 décembre 2013)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 00″ N 7° 23′ 00″ E / 46.5, 7.38332646° 30′ 00″ Nord 7° 23′ 00″ Est / 46.5, 7.383326  
Altitude 1 008 m
Superficie 6 090 ha = 60,9 km2
Divers
Nom officiel St. Stephan
Nom français Saint-Étienne
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Sankt Stephan

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Sankt Stephan

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Sankt Stephan
Liens
Site web www.ststephan.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Sankt Stephan (en français Saint-Étienne), est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif du Haut-Simmental-Gessenay.

Transport[modifier | modifier le code]

Curiosité: église[modifier | modifier le code]

La commune de Sankt Stephan est constituée de plusieurs hameaux. Ils ne portent pas de nom particulier si ce n'est le nom du patron de l'église principale: Sankt Stephan (Saint-Etienne). Une première mention de l'édifice remonte à 1228. La Réforme fut d'abord écartée puis adoptée officiellement le 15 mars 1528, dans l'ensemble de la vallée. On peut imaginer que l'église était, avant la Réforme, recouverte intérieurement de peinturs murales. Le meilleur exemple, dans le Simmental, d'église ayant encore ses peinturs murales est celui du village d'Erlenbach (également dans le Simmental). A Sankt Stephan, on a pu remettre au jour un grand fragment des peintures murales de l'église: il s'agit de peintures sur le mur droit lorsqu'on est tourné vers le chœur. Ces peintures représentent Marie et l'enfant Jésus, Jean le Baptiste et Étienne (Stephanus). La partie la plus ancienne de l'église est la tour et le chœur qui lui est adjacent. On estime que ces constructions remontent, au moins pour leurs bases, aux IXe et Xe siècles. La première nef fut romane et correspondait aux dimensions du chœur. Plus tard, à l'époque gothique, la nef fut élargie vers le sud, ce qui explique le fait que le chœur ne soit pas exactement dans l'axe de la nef actuelle. La tour de cette église, massive, est bien l'expression la plus ancienne de l'édifice. La restauration la plus récente date des années 1966 à 1968. Une rénovation de surface fut encore réalisée en 2000.
Les vitraux : dans le chœur on observe des vitraux datant de 1601 à 1603. Ce sont des copies, les originaux étant au Musée de Cluny à Paris.
L'orgue : il s'agit d'un instrument historique du facteur d'orgues fribourgeois Joseph Anton Moser, construit en 1778.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Photos, église[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :