Roméo LeBlanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leblanc.
Roméo LeBlanc
Fonctions
25e gouverneur général du Canada
8 février 19957 octobre 1999
(4 ans, 7 mois et 29 jours)
Monarque Élisabeth II
Premier ministre Jean Chrétien
Prédécesseur Ramon John Hnatyshyn
Successeur Adrienne Clarkson
Biographie
Nom de naissance Roméo Adrien LeBlanc
Date de naissance 6 septembre 1927
Lieu de naissance Memramcook, Nouveau-Brunswick (Canada)
Date de décès 24 juin 2009 (à 81 ans)
Lieu de décès Grande-Digue, Nouveau-Brunswick (Canada)
Nationalité canadienne
Diplômé de Université St-Joseph
Profession Journaliste
Religion Catholique
Résidence Rideau Hall, Ottawa

Signature
Gouverneurs généraux du Canada

Roméo LeBlanc (Memramcook, Nouveau-Brunswick, 18 décembre 1927Grande-Digue, Nouveau-Brunswick, 24 juin 2009[1]) fut le vingt-cinquième gouverneur général du Canada, de 1995 à 1999.

Originaire de l'Anse-des-Cormier, désormais un quartier de Memramcook, au Nouveau-Brunswick, Roméo LeBlanc est journaliste à Radio-Canada, notamment comme correspondant à Londres et à Washington, puis attaché de presse de Pierre Elliott Trudeau au début des années 1970.

Il est élu à la Chambre des communes pour la circonscription de Westmorland—Kent le 30 octobre 1972 et a été réélu aux élections de 1974, 1979 et 1980.

Blason de Roméo LeBlanc

Membre du Sénat, il succède à Guy Charbonneau comme président de celui-ci en 1993, à la suite de l'arrivée au pouvoir des libéraux de Jean Chrétien.

Roméo LeBlanc est nommé Gouverneur général du Canada par Jean Chrétien le 8 février 1995 et devient ainsi le premier Acadien, et le premier originaire des provinces maritimes à occuper ce poste[1].

Il démissionne de son poste en 1999 en raison de problèmes de santé. Adrienne Clarkson lui succède.

Atteint de la maladie d'Alzheimer, il décède chez lui, à Grande-Digue, le 24 juin 2009. Un timbre à son effigie est émit le 8 février 2010 ; le drapeau du Canada, du Nouveau-Brunswick et de l'Acadie se trouvent au bas du timbre[2].

Il est le père du député libéral de Beauséjour, au Nouveau-Brunswick, Dominic LeBlanc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Équipe de rédaction de Radio-Canada.ca, « Décès de Roméo LeBlanc », sur www.radio-canada.ca,‎ 24 juin 2009 (consulté le 24 juin 2009)
  2. « Postes Canada rend hommage à Roméo LeBlanc par un timbre commémoratif », sur Postes Canada,‎ 8 février 2010 (consulté le 23 novembre 2013)