John Buchan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buchan.

John Buchan

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

John Buchan le 17 décembre 1936

Autres noms Lord Tweedsmuir
Activités Romancier, Essayiste, homme politique, fonctionnaire
Naissance 26 août 1875
Perth, Écosse Écosse
Décès 11 février 1940 (à 64 ans)
Montréal, Québec, Drapeau du Canada Canada
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman policier, thriller, roman d'espionnage

Œuvres principales

John Buchan, 1er baron Tweedsmuir C.P., G.C.M.G., G.C.V.O., C.H. (Perth, Écosse, 26 août 1875Montréal, Québec, 11 février 1940), 1er baron Tweedsmuir d'Elsfield, fils d'un pasteur calviniste, fut le quinzième gouverneur général du Canada, de 1935 à 1940. Également éditeur et écrivain, il est l'auteur de romans comme Les 39 Marches.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le baron Buchan en uniforme de gouverneur général du Canada.

Il fait des études supérieures à l'Université de Glasgow et à l'Université d'Oxford avant de faire ses études de droit au Middle Temple College.

John Buchan commence sa carrière professionnelle comme avocat à Londres. Devenu secrétaire de Lord Alfred Milner, il l'accompagne en Afrique du Sud juste après la guerre des Boers qui oppose les Britanniques aux colons d'origine hollandaise durant deux ans et demi entre 1901 et 1903, pour participer à la reconstruction de ce pays. Cette épreuve marquante où il contractera une infection qui l'épuisera pendant des années aura des conséquences sur sa vie d'écrivain. Il y fréquentera les services secrets britanniques dont un de ces agents, Edmund Ironside, servira de modèle à Richard Hanney.

De retour à Londres, il travaille dans l'édition, chez Nelson à partir de 1907 où il écrira quasiment seul une histoire de la guerre en 24 volumes. Il épouse Susan Grosvenor (1882-1977) de la petite aristocratie le 15 juillet 1907, celle-ci publiera à son tour de nombreux livres à partir de 1928. Son frère, haut fonctionnaire dans l'Inde britannique, meurt d’une infection des poumons en 1912 à l'âge de 32 ans.

En 1915, il se lance dans le journalisme qui correspond mieux à son tempérament et à son désir de témoigner de la vie et de la souffrance des hommes. Il « couvre » la Première Guerre mondiale pour le Times.

En 1916, il entre au Foreign Office et opte pour une carrière plus discrète mais active. Sur le front de la Somme, il coordonne l’effort de propagande puis devient le directeur du nouveau département de l’information. Fin 1917, il se retire pour cause de maladie.

Parallèlement à ses activités professionnelles et politiques, il publie des biographies (Walter Scott, Olivier Cromwell et Jules César), des essais (sur l'Église d'Écosse et les colonies britanniques en Afrique) et des textes autobiographiques. La notoriété de Buchan lui vient toutefois de ses nombreux romans d'aventures (Le Collier du Prêtre Jean, Salut aux coureurs d'aventures) et surtout de ses romans d'espionnage, dont la série des cinq aventures de Richard Hannay, incluant Les 39 Marches (1915), adapté au cinéma en 1935 par Alfred Hitchcock) et Les Trois Otages (1928).

La Centrale d'énergie (1916) met en scène un autre héros récurrent de Buchan, le jeune avocat londonien Edward Leithen.

En 1927, John Buchan est élu au Parlement. En 1935, il est nommé gouverneur général du Canada, devient baron dans le même temps, et signera l’entrée en guerre de ce Dominion dans la Seconde Guerre mondiale en 1939, son épouse devenant la consort vice-royal du Canada. Il est nommé docteur honoris causa de 49 universités, dont celle d’Oxford en 1934.

Il meurt d’une hémorragie cérébrale en se rasant à Montréal, le 11 février 1940. Il sera remplacé dans ses fonctions par Lyman Poore Duff, le juge en chef de la Cour suprême du Canada qui agira comme administrateur du gouvernement.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Richard Hannay[modifier | modifier le code]

  • The Thirty-Nine Steps (1915)
    Publié en français sous le titre Les Trente-neuf Marches, Édimbourg, Nelson no 228, [s.d.] ; réédition dans une traduction révisée dans John Buchan, vol. 1, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Les Intégrales du Masque, 1995 ; réédition dans Les Trente-neuf Marches et autres aventures de Richard Hannay, Paris, Omnibus, 2011 ; réédition, Éditions du Masque, coll. Masque Poche no 1, 2012
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre Les 39 Marches, Paris, Arthaud, 1962 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 1727, 1966 ; réédition, Genève, Édito-Service, coll. Les Classiques de l'espionnage, 1973 ; réédition, Paris, J'ai lu no 1862, 1985 ; réédition, Paris, Flammarion, coll. Castor Poche no 528, 1995 ; réédition, Paris, EJL, Librio no 96, 1996 ; réédition, Paris, Fabbri, Bibliothèque de l'aventure, 1997 ; réédition, Paris, Éditions Ombres, coll. Petite Bibliothèque, 2011
  • Greenmantle (1916)
    Publié en français sous le titre Le Prophète au manteau vert, Édimbourg, Nelson no 167, 1924
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre Le Manteau vert dans Les Aventures de Richard Hannay, vol. 1, Paris, Gallimard, 1964 ; réédition dans une traduction révisée sous le titre Le Prophète au manteau vert dans John Buchan, vol. 1, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Les Intégrales du Masque, 1995 ; réédition dans Les Trente-neuf Marches et autres aventures de Richard Hannay, Paris, Omnibus, 2011
  • Mr Standfast (1919)
    Publié en français sous le titre La Troisième Aventure de Monsieur Constance dans Les Aventures de Richard Hannay, vol. 2, Paris, Gallimard, 1964 ; réédition dans une traduction révisée dans John Buchan, vol. 1, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Les Intégrales du Masque, 1995 ; réédition dans Les Trente-neuf Marches et autres aventures de Richard Hannay, Paris, Omnibus, 2011
  • The Three Hostages (1924)
    Publié en français sous le titre Les Trois Otages, Paris, Arthaud, 1962 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 1724, 1966 ; réédition dans John Buchan, vol. 1, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Les Intégrales du Masque, 1995 ; réédition dans Les Trente-neuf Marches et autres aventures de Richard Hannay, Paris, Omnibus, 2011
  • The Island of Sheep (1936)
    Publié en français sous le titre L'Île aux moutons dans John Buchan, vol. 1, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Les Intégrales du Masque, 1995 ; réédition dans Les Trente-neuf Marches et autres aventures de Richard Hannay, Paris, Omnibus, 2011

Série Edward Leithen[modifier | modifier le code]

  • The Power House (1916)
    Publié en français sous le titre La Centrale d'énergie, Édimbourg, Nelson , 1924 ; réédition, Paris, NéO, coll. Le Miroir obscur no 2, 1979 ; réédition, Paris, 10/18 no 2172, 1991 ; réédition, Paris, Petite Bibliothèque Ombres, 1998
  • The Dancing Floor (1926)
    Publié en français sous le titre Le Vingt-sixième rêve, Paris, NéO fantastique no 88, 1983 ; réédition, Paris, 10/18 no 2190, 1991
  • John Macnab (1925)
  • Sick Heart River (1941)

Série Dickson Mc'Cunn[modifier | modifier le code]

  • Huntingtower (1922)
  • Castle Gay (1930)
  • The House of the Four Winds (1935)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Sir Quixote of the Moors (1896)
  • John Burnet of Barns (1898)
  • No-Man's Land (1899)
  • Grey Weather (1899)
  • A Lost Lady of Old Years (1899)
  • The Half-Hearted (1900)
  • Prester John (1910)
    Publié en français sous le titre Le Prêtre Jean, Edimbourg, Nelson, 1924
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre Le Collier du prêtre Jean, Paris, NéO fantastique no 27, 1981 ; réédition, Paris, 10/18 no 2173, 1991
  • Salute to Adventurers (1915)
    Publié en français sous le titre Salut aux coureurs d'aventures, Edimbourg, Nelson, 1924 ; réédition, Paris, NéO fantastique en 2 vol. no 172 et no 173, 1986 ; réédition, Paris, Phébus, 1995
  • The Island of Sheep (1919), roman différent du titre homonyme de la série Richard Hannay
  • The Path of the King (1921)
  • Midwinter (1923)
  • Witch Wood (1927)
  • The Courts of the Morning (1929)
    Publié en français sous le titre Le Camp du matin, Paris, Arthaud, 1963 ; réédition, Paris, Le Livre de poche no 3212, 1971
  • The Blanket of the Dark (1931)
  • The Magic Walking Stick (1932)
  • A Prince of the Captivity (1933)
  • The Free Fishers (1934)
  • The Long Traverse ou Lake of Gold (USA) (1941)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Watcher by the Threshold (1902)
  • The Moon Endureth (1912)
  • The Runagates Club (1928)
  • The Gap in the Curtain (1932)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Loathly Opposite (1927)
    Publié en français sous le titre L'Abominable Adversaire dans Anthologie du Mystère 89 : les dernières nouvelles du crime, textes réunis par Jacques Baudou, Paris, LGF, Le Livre de poche no 6561, 1989
  • Sing a Song of Six Pence (1928)
    Publié en français sous le titre Pour six pences d'aventures, Paris, Opta, Mystère Magazine no 263, janvier 1970
  • Dr. Latius (1928)
    Publié en français sous le titre Dr. Latius, Paris, Polar no 18, 1981

Biographies historiques[modifier | modifier le code]

Essais historiques, pamphlets[modifier | modifier le code]

  • Homilles and Recreation (1926)
  • The King's Grace (1935)
  • The Interpreter's House (1938)
  • Canadian Occasions (1940)

Autobiographie[modifier | modifier le code]

  • 1940: Memory hold-the-door (1940)

Livres pour enfants[modifier | modifier le code]

  • Sir Walter Raleigh (1911), version pour enfant de la biographie historique
  • The Magic Walking-Stick (1932)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :