Rideau Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rideau (homonymie).
Rideau Hall
Image illustrative de l'article Rideau Hall
La façade principale de Rideau Hall
Période ou style Style victorien et édouardien
Début construction 1838
Propriétaire initial Thomas McKay
Destination actuelle Résidence officielle du monarque et du gouverneur général du Canada
Protection Lieu historique national (1977)
Édifice fédéral du patrimoine classé (1986)
Coordonnées 45° 26′ 38″ N 75° 41′ 08″ O / 45.443753, -75.685641 ()45° 26′ 38″ Nord 75° 41′ 08″ Ouest / 45.443753, -75.685641 ()  
Pays Drapeau du Canada Canada
Provinces Ontario
Municipalité Ottawa

Géolocalisation sur la carte : Ontario

(Voir situation sur carte : Ontario)
Rideau Hall

Géolocalisation sur la carte : Ottawa

(Voir situation sur carte : Ottawa)
Rideau Hall

Rideau Hall est la résidence officielle du monarque et du gouverneur général du Canada. Elle est située au 1, promenade Sussex à Ottawa.

Histoire[modifier | modifier le code]

La résidence a été bâtie en 1838 pour loger l'entrepreneur écossais Thomas McKay et sa famille, qui y vécurent jusqu'en 1855.

Quand la reine Victoria choisit Ottawa en 1858 comme nouvelle capitale de la Province du Canada, Rideau Hall devint la résidence de Lord Monck, alors Gouverneur Général de l'Amérique du Nord britannique. En 1867, Lord Monck devint le premier Gouverneur Général du Canada, et Rideau Hall resta la résidence de ses successeurs.

À l'origine loué comme résidence provisoire, la maison fut agrandie plusieurs fois, y compris par l'addition d'un court de tennis d'intérieur en 1872, d'une patinoire et d'une glissière à traîneaux. L'ancien court de tennis est maintenant le Tent Room, utilisé pour les occasions formelles.

L'entrée principale, terminée en 1913, contient toutes les armoiries des gouverneurs du Canada, à partir de Samuel de Champlain, le premier gouverneur de la Nouvelle-France. Les portraits des gouverneurs généraux britanniques sont exposés dans le Tent Room, et les portraits des gouverneurs généraux canadiens (à partir de Vincent Massey) dans le Reception Room. Les portraits des épouses des gouverneurs généraux se trouvent dans le Drawing Room.

Comme il est d'usage de planter un arbre à chaque réception officielle d'un personnage de marque, le parc comprend de nombreux arbres munis de petits écriteaux rappelant le nom du planteur, parmi lesquels on remarque Élisabeth II, la reine Mère, la princesse Diana, John F. Kennedy, Richard Nixon, Kofi Annan, etc.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'architecture de la maison est de style victorien et édouardien.

Après McKay et sa famille, la maison a été louée en vue d'accommodation temporaire, mais elle s'est aussi agrandie à de nombreuses reprises, incluant l'ajout d'un court de tennis intérieur en 1872, ainsi qu'un anneau de glace et une glissoire de toboggan. Aujourd'hui, la glissoire et le court de tennis n'existent plus. L'ancien court de tennis est actuellement la «Tent Room», utilisée en quelques occasions formelles. L'entrée principale, conçue par David Ewart, architecte en chef du Dominion, et complétée en 1914, unifia le devant de la structure avec un style commun d'architecture géorgienne construit à partir de calcaire.

Art et décoration[modifier | modifier le code]

Restauration[modifier | modifier le code]

En 2006-2007, des travaux de restauration sont entrepris afin de restaurer la façade qui n'avait pas été retouchée depuis 1910. Ces travaux menés par la Commission de la capitale nationale, qui étaient censés se terminer au printemps 2007, se poursuivent toujours.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]