Très vénérable ordre de Saint-Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordre de Saint-Jean.
Très vénérable
ordre de Saint-Jean
Image illustrative de l'article Très vénérable ordre de Saint-Jean
Membre du Très vénérable ordre de Saint-Jean

Type Ordre de chevalerie
Décerné pour Service rendu à l'engagement des divisions de l'Hôpital de Saint-Jean
Statut Encore décerné
Chiffres
Date de création 1831
Importance
Précédent Dépendamment du pays Dépendamment du pays Suivant

Image illustrative de l'article Très vénérable ordre de Saint-Jean
Ruban

Le Très vénérable ordre de Saint-Jean ou Très vénérable ordre de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem (en anglais Most Venerable Order of Saint John ou Most Venerable Order of the Hospital of Saint John of Jerusalem), est un ordre de chevalerie protestant britannique fondé en 1831, et toujours décerné aujourd'hui dans les pays du Commonwealth, aux États-Unis, à Hong Kong et en Irlande. L'admission dans l'ordre sert à reconnaître les services exceptionnels rendus à l'Hôpital ophtalmologique Saint-Jean de Jérusalem ou de l'Ambulance Saint-Jean[1].

Structure de l'ordre[modifier | modifier le code]

Le monarque britannique est la tête souveraine de l'ordre (Sa majesté la reine Élisabeth II en 2010). Vient ensuite le Grand Prieur, le duc de Gloucester (Prince Richard) qui tient ce rôle depuis 1974. L'ordre comprend également un Conseil de l'Ordre, réunissant les Grands Officiers de chacun des priorés.

L'ordre a 5 niveaux[1] :

  • Niveau I – Baillis ou Dames grand-croix (GCStJ)
  • Niveau II – Chevalier ou Dames de Justice ou de Grâce (KStJ ou DStJ)
  • Niveau III – Commandeurs (CStJ)
  • Niveau IV – Officiers (OStJ)
  • Niveau V – Membres (MStJ)
  • Niveau VI – Écuyer[2]

De manière générale, les membres commencent comme « Membre » et sont ensuite promus selon divers critères[1]. Le niveau de « Membre » était anciennement appelé « Frère servant » ou « Sœur laie »[1].

Prieuré et Camaraderie de l'ordre de Saint-Jean[modifier | modifier le code]

Le Prieuré du Canada[modifier | modifier le code]

Le Très vénérable ordre de Saint-Jean vient en 5e position dans le système honorifique canadien, supérieur à l'ordre du Québec mais inférieur à la Croix de Victoria.

Le Gouverneur général est le Grand Prieur du Prieuré du Canada. Les Lieutenants-Gouverneur sont les adjoints de celui-ci et gèrent l'Ordre chacun dans leurs provinces.

Le Gouverneur général et les Lieutenants-Gouverneur, lorsque nommés, sont automatiquement promus au niveau de Chevalier ou Dame de Justice.

Il y a environ 5 500 personnes ayant reçu un des divers niveaux de l'Ordre de Saint-Jean au Canada. Les nominations sont à la discrétion du Prieuré mais la personne doit avoir au moins 18 ans.

Préséance selon les royaumes[modifier | modifier le code]

Les citoyens de 16 pays sont éligibles pour l'ordre de Saint-Jean. Étant donné que chacun des pays ont leur propre système de décorations et de médailles honorifiques, la préséance de l'ordre change de pays en pays. Quelques exemples de préséance sont montrés ci-dessous.

Pays Médaille supérieure Médaille inférieure
Drapeau de l'Australie Australie Médaille de l'Ordre d'Australie (OAM) Médaille de conduite distinguée (DCM)
Drapeau du Canada Canada Membre de l'Ordre royal de Victoria (MVO) Grand Officier de l'Ordre national du Québec (GOQ)
Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Croix rouge royale (classe II) (ARRC) Médaille de conduite distinguée
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Croix rouge royale (classe II) (ARRC) Médaille de conduite distinguée

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Distinctions honorifiques et reconnaissance pour les hommes et les femmes des Forces canadiennes, p. 10-12
  2. L'écuyer n'est pas un niveau officiel de l'ordre mais peut reconnaître certains services rendus.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr+en) Défense nationale, Distinctions honorifiques et reconnaissance pour les hommes et les femmes des Forces canadiennes, Gouvernement du Canada,‎ 2008, 148 p.