Les Chevaliers de la Table ronde (film, 1953)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevaliers de la Table ronde (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prince Vaillant.

Les Chevaliers de la Table ronde

Titre original Knights of the Round Table
Réalisation Richard Thorpe
Scénario Talbot Jennings
Jan Lustig
Noel Langley
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Sortie 1953
Durée 115 minutes (h 55)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Chevaliers de la Table ronde (Knights of the Round Table) est un film américain de Richard Thorpe sorti en 1953.


Fils d'Uther Pendragon, se dispute la couronne du royaume de Logres (les îles britanniques) avec sa demi-sœur Morgane la Fée ecette enclume sera le roy légitime de toute l'Angleterre" sont les mots inscrits sur le socle de l'épée. Seul Arthur peut la retirer. Mordred et emeure en vie et ne croit guère en sa volonté de paix. Sur le chemin, Lancelot défie en combat singulier un chevalier qui retient une dame contre son gré, celle-ci le fait son champion et Lancelot remporte le combat. Sur ce, Lancelot continue sa route avec la belle dame à l'esprit. Arthur, de son côté, se marie avec Guenièvre. Lancelot revient à la cour et présente son hommage à son roy, ce dernier le fait le champion de sa reine, qui n'est autre que la femme qu'il a délivré. Morgane et Mordred guettent. La Table Ronde est fondée, les serments prononcés. Les victoires s'enchainent tant que l'amitié unit Arthur et Lancelot. Mais leurs ennemis sont proches et l'amour secret entre Lancelot et Guenièvre est au centre d'un complot visant à briser cette amitié. Sur les conseils de Merlin, Lancelot part pour la marche du Nord contre les Pictes et épouse Elaine, sœur de Perceval, qu'il a rencontré avant le guet-apens. La cour continue de vivre et Lancelot écrase les Pictes dans le Nord. De l'union de Lancelot et d'Elaine, qui meurt en couche, nait Galaad. Merlin conseille de ne pas rappeler Lancelot, mais Arthur reste sourd. Morgane fait alors empoisonner Merlin. Lancelot, sur décision royale, revient à la cour. Un soir, Guenièvre se rend dans les appartements de Lancelot. Mordred et Morgane les surveillant, ils envoient des hommes pour les prendre sur le fait. Lancelot les défait et s'enfuit avec Guenièvre. Un tribunal se réunit à la Table Ronde pour juger la souveraine et le chevalier. Après l'arrivée et l'intervention de Lancelot, Arthur décide que Guenièvre sera envoyée dans un monastère et Lancelot exilé. Mordred fait triompher ses projets. La guerre éclate, inévitable. Dans une bataille légendaire, Arthur est mortellement blessé. Le seul survivant du parti d'Arthur est Perceval. Lancelot accourt à temps pour entendre les dernières paroles de son ami et souverain duquel il reçoit le pardon et les missions de mettre fin aux jours de Mordred, de délivrer un message de pardon et d'amour à Guenièvre et de jeter Excalibur dans la mer. Un duel épique oppose Lancelot à Mordred. Lancelot finit par tuer Mordred. Les deux derniers chevaliers de la Table Ronde, Lancelot et Perceval, s'y rendent une dernière fois. Là, le Graal apparaît à Perceval, seul capable de le voir. Une voix lui parle et lui dit que Galaad sera le plus grand chevalier et que Lancelot est pardonné.

"Fidèle je demeurerai, ami je resterai, c'est le serment que fait un frère à son frère." (phrase accompagnant la bague ou inscription sur la bague qu'Arthur offre à Lancelot à Noël, puis qu'il retrouve après la fuite de Lancelot avec Guenièvre, et qu'il remet à Lancelot avant de mourir.)

Commentaire[modifier | modifier le code]

Ce film est certainement l'adaptation la plus fidèle du cycle arthurien. Certes, faire tenir en deux heures l'œuvre littéraire très touffue héritée du Moyen Âge n'était pas simple mais le spectateur ressort en connaissant, dans ses grandes lignes, sinon dans les détails, l'histoire d'Arthur et de son principal chevalier, Lancelot.

Comme dans presque tous les films sur le sujet, châteaux, décors et costumes (notamment armures et armes) sont ceux du XIVe siècle (autrement dit, de la Guerre de Cent Ans, univers assez bien connu du grand public), ce qui représente un décalage d'environ huit à dix siècles avec les événements décrits. Il est vrai qu'inscrire précisément cette histoire dans le temps est difficile, puisque le texte de Chrétien de Troyes puis le texte "Le Morte d'Arthur" de Thomas Malory retranscrivent avec la mentalité de la société, respectivement, du XIIe siècle et du XVe siècle ce qui se serait passé au Ve.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non-crédités :

Lien externe[modifier | modifier le code]