République islamique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme de république islamique désigne les États dont la constitution stipule que l'islam est la religion officielle, ou encore les États où le droit musulman s'applique et dont la dénomination officielle comporte la dénomination de République islamique.

Certains pays musulmans ne revendiquant pas le caractère islamique de leur état, mais appliquent la charia. Alors que d'autres pays musulmans ne l'utilisent que comme simple référence juridique. Les républiques islamiques constituent une partie des États musulmans avec l'islam comme religion d'État. Celles-ci peuvent affirmer législativement l'application intégrale de la charia (loi islamique), la considérant comme supérieure à toute autre loi humaine. Tandis que d'autres républiques islamiques placent la religion sous tutelle d'une Constitution et n'appliquent la charia qu'en partie plus ou moins variable dans le pays concerné.

Sur les autres projets Wikimedia :

De nos jours, on dénombre cinq états islamiques reconnus internationalement en tant que république :

Historique[modifier | modifier le code]

La Première République du Turkestan oriental qui à existé entre 1933 et 1934 se nommait également République islamique turque du Turkestan oriental.

Le Pakistan devient une république islamique suite à sa constitution de 1973.

Suite au renversement du Shah d'Iran par la Révolution iranienne, l'Iran devient une république islamique en 1979.

La constitution de la République islamique de Mauritanie date du 20 juillet 1991.

Créée en 1978, puis renversée la République fédérale islamique des Comores est devenue aujourd'hui l'Union des Comores en 2002 suite à une crise séparatiste.