Russell Wilson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Russell Wilson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Russell Wilson (2013)

Nom complet Russell Carrington Wilson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 29 novembre 1988 (26 ans)
Lieu de naissance Cincinnati (Ohio)
Taille 1,8 m (5 11)
Poids 93 kg (205 lb)
Numéro 3
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
2007 - 2010
2011
Wolfpacks de NCS
Badgers du Wisconsin
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 75e au total en 2012 par les
Seahawks de Seattle
Depuis 2012 Seahawks de Seattle
Super Bowl XLVIII
Pro Bowl 2012 et 2013
Carrière pro. 2012 – aujourd'hui

(en) Statistiques sur NFL.com

Russell Carrington Wilson, né le 29 novembre 1988 à Cincinnati (Ohio), est un joueur américain de football américain évoluant au poste de quarterback pour les Seahawks de Seattle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et famille[modifier | modifier le code]

Wilson est né à Cincinnati dans l'État de l'Ohio[1] et grandit à Richmond en Virginie. Il est le fils de Harrison Benjamin Wilson III, un avocat et de Tammy T. Wilson, une infirmière[2],[3],[4]. Il a un frère aîné, Harrison IV et une sœur plus jeune que lui, Anna. Wilson commença à pratiquer le football américain avec son père et son frère à l'âge de quatre ans[2].

Wilson est métis, ses origines sont principalement Afro-Américaines, il a également quelques ancêtres amérindiens[5]. Son arrière grand-père était l'esclave d'un colonel confédéré et fut affranchi après la guerre civile américaine[6]. Le grand-père de Wilson, Harrison B. Wilson Jr., est un ancien président de l'université d'État de Norfolk et joua au football américain et au basketball pour l'Université d'État du Kentucky. Son père joua quant à lui au football américain et au baseball à Dartmouth et était wide receiver chez les Chargers de San Diego pendant la pré-saison en 1980. Le frère de Russell joua au football américain et au baseball à l'Université de Richmond, et sa sœur est considérée comme étant l'une des joueuse lycéenne de basketball les plus en vue des États-Unis[7],[8],[9].

Le père de Wilson est mort le 9 juin 2010 à l’âge de 55 ans à cause de complications dues à son diabète[10].

Carrière universitaire et draft[modifier | modifier le code]

Étudiant durant quatre ans à l'Université d'État de Caroline du Nord, il rejoint en 2011 l'Université du Wisconsin et joue une saison pour les Badgers. Il établit au cours de cette dernière saison le record du plus grand nombre de touchdowns inscrits par un quarterback des Badgers (33), constituant la deuxième meilleure performance de la Big Ten Conference derrière les 39 touchdowns de Drew Brees en 1998. Il obtient aussi la meilleure évaluation de quarterback de l'Histoire de la Division I de NCAA (191,8). Il termine également neuvième du trophée Heisman.

Ces performances devraient en faire un top prospect, c'est-à-dire l'un des joueurs les plus convoités de la Draft 2012. Pourtant, beaucoup de recruteurs lui reprochent sa petite taille (1,80 m), alors que les linemen offensifs professionnels de la NFL mesurent en moyenne près d'1,90 m. Leur peur est donc que Wilson ait du mal à visualiser le jeu au-dessus d'eux, et ce malgré ses qualités athlétiques et ses performances universitaires. Le 7 avril 2012, il est finalement drafté à la 75e place (troisième tour) par les Seahawks de Seattle, avec qui il signe un contrat de quatre ans, pour 2,29 million de dollars.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Wilson contre les Jets, le 11 novembre 2012

En concurrence avec Tarvaris Jackson, le titulaire discuté de la saison 2011, et Matt Flynn, qui vient de quitter les Packers de Green Bay, il semble dans un premier temps être destiné à servir de doublure, voire de troisième quarterback. Toutefois, à la surprise générale, il est nommé à l'issue de la pré-saison titulaire pour la saison 2012[11].

Il est ainsi titularisé le 9 septembre 2012, dès le premier match de la saison, au cours d'une défaite contre les Cardinals de l'Arizona. Le 24 septembre 2012, il complète dans les ultimes secondes d'un match contre les Packers de Green Bay une passe hail marry très discutable, mais acceptée par les arbitres remplaçants, qui offre la victoire à son équipe sur le score de 14-12. La polémique engendrée par cette passe sera telle que la NFL se verra contrainte dès le lendemain d'accepter les revendications des arbitres professionnels et de mettre fin à leur grève[12].

Après trois grosses performances, lors de la 9e semaine avec une victoire 30-20 contre les Vikings du Minnesota, de la 10e avec une victoire 28-7 contre les Jets de New York (qui lui vaut d'ailleurs d'être nommé Rookie de la semaine) et de la 12e avec une défaite 24-21 contre les Dolphins de Miami, il devient le premier quarterback rookie à avoir une évaluation supérieure à 125 au cours de trois matchs consécutifs[13], en inscrivant 7 touchdowns et aucune interception durant ces rencontres. Au cours de ce même match contre les Dolphins, il devient également le premier rookie à compléter 16 passes consécutives au cours d'un seul match[14].

La semaine suivante, contre les Bears de Chicago, il parvient à emmener in extremis son équipe en prolongation, puis remporte la victoire sur le score de 23-17 après un drive de 80 yards. Il complète au cours de cette rencontre 23 passes sur 37, pour 2 touchdowns, et court pour 71 yards. Cette performance lui permet d'être désigné Joueur aérien de la semaine pour la première fois de sa carrière[15]. Il est ensuite nommé Rookie offensif du mois de décembre, après avoir mené son équipe au bilan de 5-0 durant cette période et avoir enregistré un rating de 115.2 sur ces matchs[16].

Il termine la saison régulière avec 26 touchdowns lancés, égalant le record du plus grand nombre de touchdowns lancés par un rookie, détenu jusque là uniquement par Peyton Manning depuis 1998. Il finit également avec un rating de 100.0 (soit le meilleur jamais connu par un quarterback des Seahawks, et le deuxième meilleur jamais connu par un rookie en NFL, derrière les 102.4 de Robert Griffin III la même année), plus de 64 % de passes complétées pour 3,118 yards engrangés à la passe et 489 à la course. Il permet à son équipe de terminer sur le bilan de 11-5 et de se voir être qualifiée pour les play-offs.

Pour son premier match de play-offs, il doit faire face à une Wild-Card contre les Redskins de Washington menés par un autre rookie, Robert Griffin III. Après que son équipe ait été dominée 14-0 à la fin du premier quart-temps, ils parviennent finalement à s'imposer 24-14. Il termine avec de bonnes statistiques (186 yards à la passe, 67 à la course, 1 touchdown et pas de turnover) et mène son équipe à sa première victoire à l'extérieur en play-offs depuis 1983[17]. Pour son deuxième match de play-offs, il affronte les Falcons d'Atlanta en match de Division. Mené 20-0 à la mi-temps, il parvient à ramener son équipe devant sur le score de 28-27 à trente secondes de la fin du match, avant que les Falcons ne remportent la victoire 30-28 sur un field goal final. Malgré la défaite, il termine avec d'impressionnantes statistiques (385 yards et 2 touchdowns à la passe, et 60 yards et 1 touchdown à la course) et devient le quarterback rookie à avoir gagné le plus de yards à la passe dans un match de play-offs (dépassant les 335 yards de Sammy Baugh en 1937[18]). Suite à la blessure de Matt Ryan, il est sélectionné pour son premier Pro Bowl, où il réalise un match sans faute avec 8 passes complétées sur 10 pour 98 yards, 3 touchdowns et un rating de 147.1. Le 2 février, il est nommé Rookie de l'année par les fans, sur le site NFL.com, et arrive troisième au classement du meilleur Rookie offensif de l'année désigné par l'Associated Press.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

À nouveau quarterback titulaire en 2013, Wilson mène les Seahawks à leur première victoire au Super Bowl le 2 février 2014 face aux Broncos de Denver.

Statistiques professionnelles[modifier | modifier le code]

Passes Courses Fumbles
Année Équipe G S Compl Tent Pct % Yds YPT Td Int Rating Tent Yds Moye Td Fum Perdus
2012 Seahawks de Seattle 16 16 252 393 64.1 3,118 7.9 26 10 100.0 94 489 5.2 4 6 3
2013 Seahawks de Seattle 16 16 257 407 63.1 3,357 8.2 26 9 101.2 96 539 5.6 1 10 5
Source: [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Russell Wilson Press Conference vs Redskins », sur Seahawks.com,‎ 03 Janvier 2013 (consulté le 01 Février 2014)
  2. a et b (en) « Late father's lessons still resonate with Badgers' Wilson : Sports », sur Host.madison.com,‎ 29 Août 2011 (consulté le 01 Février 2014)
  3. (en) Tammywilsonlegalrnconsult.com, « About Us – Tammy Wilson Legal Nurse Consulting, LLC » (consulté le 01 Février 2014)
  4. (en) Uwbadgers.com, « Wilson has high expectations of his own in move to Madison – UWBadgers.com – The Official Web Site of the Wisconsin Badgers »,‎ 27 Juin 2011 (consulté le 01 Février 2014)
  5. (en) MrDbfresh89 (via youtube), « Fresh Files: Chef Baldwin cooking up some answers. (Special Guests) »,‎ 21 Février 2013 (consulté le 01 Février 2014)
  6. (en) Richmond Times-Dispatch, « Russell Wilson's NFL journey shows power of education »,‎ 12 Octobre 2012 (consulté le 01 Février 2014)
  7. (en) Jeff Potrykus (via Jsonline.com), « Bond between Wilson and late dad cemented over time – JSOnline »,‎ 13 Août 2011 (consulté le 01 Février 2014)
  8. (en) Sports.espn.go.com, « Wolfpack's Wilson living a dream as two-sport college athlete – College Sports – ESPN »,‎ 31 Juillet 2008 (consulté le 01 Février 2014)
  9. (en) Danny O'Neil (via The Seattle Times), « Russell Wilson's rise to NFL starter no surprise for those who know him | Seahawks » (consulté le 01 Février 2014)
  10. (en) Jeff Potrykus (via Jsonline.com), « Bond between Wilson and late dad cemented over time – JSOnline », Jsonline.com,‎ 13 Août 2011 (consulté le 01 Février 2014)
  11. (en) NFL, « Russell Wilson named starting QB by Seattle Seahawks »,‎ 27 août 2012
  12. (en) USA Today, « NFL, referees end lockout after reaching new labor deal »,‎ 27 septembre 2012
  13. (en) SB Nation, « Russell Wilson puts together record-breaking 3-game stretch for a rookie QB, fantasy value rising »,‎ 26 novembre 2012
  14. (en) ESPN, « Around the NFC West: History lessons »,‎ 27 novembre 2012
  15. (en) Seahawks.com, « WILSON NAMED FEDEX AIR PLAYER OF THE WEEK »,‎ 7 décembre 2012
  16. (en) CBS Sports, « Seahawks QB Russell Wilson named NFL's Offensive Rookie of the Month »,‎ 3 janvier 2013
  17. (en) The Seattle Times, « Seahawks' road playoff streak has reached eight games, 29 years »,‎ 4 janvier 2013
  18. (en) Yahoo! Sports, « Russell Wilson sets rookie passing yardage record in close loss to Falcons »,‎ 13 janvier 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]