Peyton Manning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manning.

Peyton Manning

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Peyton Manning

Nom complet Peyton Williams Manning
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 24 mars 1976 (38 ans)
Lieu de naissance La Nouvelle-Orléans (Louisiane)
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 104 kg (229 lb)
Numéro 18
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
1995-1998 Volunteers du Tennessee
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 1er au total en 1998 par les
Colts d'Indianapolis
1998-2011
Depuis 2012
Colts d'Indianapolis
Broncos de Denver
Super Bowl XLI
Pro Bowl 1999, 2000, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2012 et 2013
All-Pro 2003, 2004, 2005, 2008, 2009, 2012 et 2013
MVP (AP) 2003, 2004, 2008, 2009 et 2013
Carrière pro. 1998 – aujourd'hui

(en) Statistiques sur NFL.com

Peyton Williams Manning, né le 24 mars 1976 à La Nouvelle-Orléans en Louisiane, est un joueur de football américain professionnel de la NFL évoluant au poste de quarterback, et qui est régulièrement considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire à ce poste.

Jouant entre 1998 et 2011 avec les Colts d'Indianapolis, qui l'ont sélectionné en première position à sa sortie de l'Université du Tennessee, et avec lesquels il a remporté 8 titres de division, deux Conférences AFC et un Super Bowl, il est depuis 2012 chez les Broncos de Denver, avec lesquels il a remporté deux autres titres de division et un autre titre de Conférence AFC dès ses deux premières saisons avec eux. Il détient également de nombreux records et distinctions, comme celui du plus grand nombre de fois à avoir été désigné Meilleur Joueur de la saison, en ayant reçu ce titre à cinq reprises, ou celui du plus grand nombre de touchdowns inscrits en une seule saison (55) ou de yards gagnés à la passe en une saison (5 477).

Issu d'une grande famille du football américain, son père Archie a été un des meilleurs quarterback des années 1970 au sein des Saints de La Nouvelle-Orléans, et son frère, Eli[1], est actuellement le quarterback vedette des Giants de New York, avec lesquels il a remporté deux Super Bowls.

Carrière[modifier | modifier le code]

Peyton Manning a vu sa régularité récompensée par plusieurs sélections au Pro Bowl, match de gala réunissant chaque année les meilleurs joueurs de la saison NFL écoulée. Il a ainsi participé à tous les Pro Bowls ayant eu lieu depuis 1999 (excepté en 2001 et 2011). En outre, c'est le joueur qui a reçu le plus de nominations de Most Valuable Player, c'est-à-dire: meilleur joueur de la National Football League, en 2003 (partageant l'honneur avec Steve McNair), en 2004, en 2008 et en 2009. Il devance désormais Brett Favre, qui lui, a été nommé 3 fois[2].

Avec les Colts d'Indianapolis[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière avec les Colts d'Indianapolis. Drafté en première position en 1998, il sera dès sa première saison le quarterback titulaire de l'équipe. Il le restera tout au long des 12 années suivantes, ne ratant pas un seul des 208 matchs que jouera l'équipe au cours de cette période[3]. En tant que joueur des Colts d'Indianapolis, il va gagner de nombreux trophées : 8 titres de division, deux Conférences AFC et un Super Bowl.

Le 4 février 2007, Peyton Manning, pour sa première participation au Super Bowl, est désigné MVP de la rencontre, conduisant son équipe à la victoire dans ce match (victoire 29 à 17 pour les Colts sur les Bears de Chicago).

Encore nommé MVP de la saison saison 2009, il devient le premier joueur de l'Histoire à se voir décerner cet honneur quatre fois dans une même carrière.

Opéré au cou au cours de l’inter-saison, une guérison plus compliquée que prévue l'empêche de commencer la saison 2011, mettant fin à une série de 208 départs de matchs consécutifs (encore loin toutefois du record de 321 matchs consécutifs de Brett Favre). Sa convalescence ne s'améliorant pas, il est finalement contraint de ne pouvoir participer à aucun match de la saison pour la première fois de sa carrière. Ce retrait forcé hors des terrains s'est fortement fait ressentir sur son équipe qui, après 8 saisons consécutives à plus de 10 victoires, a terminé la campagne 2011 (avec Curtis Painter comme quarterback titulaire) sur un piètre bilan de 2 victoires contre 14 défaites et s'est classée dernière équipe de toute la NFL.

À la suite de cette saison blanche et n'entrant plus dans les plans de reconstruction des Colts, il est libéré le 6 mars 2012 par l'équipe au sein de laquelle il a passé ses 14 premières années professionnelles. Il est remplacé à son poste par Andrew Luck, drafté en première position, comme Peyton Manning en son temps.

Avec les Broncos de Denver[modifier | modifier le code]

Après de longues semaines d'attente, il annonce le 19 mars 2012 qu'il jouera pour les Broncos de Denver. Le lendemain, il signe un contrat de 5 ans avec ces derniers, pour un montant total de 96 millions de dollars[4].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Malgré un début de saison 2012 délicat, avec notamment une défaite chez les Falcons d'Atlanta où il lance trois interceptions, laissant craindre une perte de niveau après un an de convalescence, il ne signe plus un seul match avec un rating inférieur à 90 à partir de la 4e semaine et entraîne son équipe vers onze victoires consécutives entre la 6e et la 17e semaine. Cela permet aux Broncos de décrocher leur deuxième titre de Division en deux ans (le 9e au total de Peyton) et de finir en tête de l'AFC, synonyme de qualification directe pour le match de Division en play-offs.

Pour son premier match de play-offs avec les Broncos, il affronte les Ravens de Baltimore au Mile High Stadium, par une température de -10 °C. Au cours d'un match fort en suspens, où ils sont donnés favoris, et qui se poursuit au travers de deux prolongations, ils s'inclinent finalement sur le score de 38-35 après une interception de Manning dans son camp et un field goal, mettant brutalement fin à leurs ambitions de Super Bowl[5].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2013, il permet à son équipe de tenir sa revanche sur les Ravens dès le premier match de la saison en remportant une victoire 49 à 27 face à eux, match au cours duquel il devient le premier joueur depuis Joe Kapp en 1969 à inscrire 7 touchdowns à la passe en un seul match[6]. Son début de saison parfait se poursuit avec cinq autres victoires, où son niveau de jeu lui permet de devenir le joueur à avoir inscrit le plus de passes de touchdown lors des six premiers matchs d'une saison (22) de l'histoire de la National Football League[7]. Sa saison historique se poursuit : le 22 décembre, durant la 15e journée, il inscrit son 51e touchdown de la saison, redevenant le détenteur du record du plus grand nombre de touchdowns lancés en une saison en battant les 50 de Tom Brady en 2007[8]. Lors du dernier match de saison régulière (contre les Raiders d'Oakland), il améliore son record et le porte à 55 passes de touchdown. Au cours de ce même match, il bat également le record du plus grand nombre de yards gagnés à la passe par un quarterback en une saison ; avec 5 477 yards, il dépasse d'une unité le précédent record (5 476 yards) détenu par Drew Brees, quarterback des Saints de La Nouvelle-Orléans, depuis 2011[9]. En plus d'obtenir des statistiques exceptionnelles, il permet à son équipe d'être l'une des meilleures de la saison régulière et aide les Broncos à décrocher pour une deuxième année consécutive le titre de leur division[10].

Saison 2014 [modifier | modifier le code]

Le 19 octobre 2014, face aux 49er de San Francisco, Peyton Manning dépasse et établie un nouveau record. Il bat le record 508 passes touchdowns. Manning devient ainsi le leader statistique de la NFL à la passe.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques NFL
Saison Équipe Yards gagnés
à la passe
Passes réussies Passes tentées Pourcentage TD Int Évaluation
1998 IND 3 739 326 575 56,7 % 26 28 71,2
1999 IND 4 135 331 533 62,1 % 26 15 90,7
2000 IND 4 414 357 571 62,5 % 33 15 94,7
2001 IND 4 131 343 547 62,7 % 26 23 84,1
2002 IND 4 200 392 591 66,3 % 27 19 88,8
2003 IND 4 267 379 566 67,0 % 29 10 99
2004 IND 4 557 336 497 67,6 % 49 10 121,1
2005 IND 3 747 305 453 67,3 % 28 10 104,1
2006 IND 4 397 362 557 65,0 % 31 9 101
2007 IND 4 040 337 515 65,4 % 31 14 98
2008 IND 4 002 371 555 66,8 % 27 12 95
2009 IND 4 500 393 571 68,8 % 33 16 99,9
2010 IND 4 700 450 679 68,3 % 33 17 91,9
2011 IND -- -- -- -- -- -- --
2012 DEN 4 659 400 583 68,6 % 37 11 105.8
2013 DEN 5 477 450 659 68,3 % 55 10 115.1
2014 DEN 1 848 149 217 68,7 % 19 3 118.2
Totaux -- 64 964 5 532 8 452 65,5 % 491 219 97.2

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]