Tom Brady

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brady.

Tom Brady

Description de cette image, également commentée ci-après

Brady dans la tenue des Patriots

Nom complet Thomas Edward Brady, Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 3 août 1977 (36 ans)
Lieu de naissance San Mateo, Californie
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 102 kg (224 lb)
Numéro 12
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
1996-1999 Wolverines du Michigan
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 199e au total en 2000 par les
Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Depuis 2000 Patriots de la Nouvelle-Angleterre
Super Bowl XXXVI (MVP), XXXVIII (MVP), XXXIX
Pro Bowl 2001, 2004, 2005, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012 et 2013
All-Pro 2007, 2010
MVP (AP) 2007, 2010
Carrière pro. 2000 – aujourd'hui

(en) Statistiques sur NFL.com

Thomas « Tom » Edward Brady, Jr., né le 3 août 1977 à San Mateo en Californie, est un joueur américain de football américain évoluant au poste de quarterback pour les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Il a joué dans les rangs universitaires américains avec les Wolverines du Michigan de l'université du Michigan et fut drafté en 2000 par les Patriots au sixième tour (199e choix au total).

Tom Brady est régulièrement considéré comme l'un des meilleurs quarterback des années 2000, au même titre que Peyton Manning. Il détient l'un des meilleurs palmarès de la NFL, ayant été nommé deux fois MVP (en 2007 et 2010) et sélectionné à neuf Pro Bowls, et ayant permis à son équipe de remporter onze titres de Division Est (ce qui constitue un record), et surtout trois Super Bowls (XXXVI, XXXVIII, XXXIX) en cinq apparitions. Ce parcours exceptionnel est d'autant plus atypique qu'il n'a été sélectionné que très tardivement au cours de la Draft et que son niveau de jeu ne s'est révélé qu'après sa professionnalisation.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Première expérience en NFL[modifier | modifier le code]

Il fut sélectionné au 6e round, mais n'apparait que dans un seul match. Lors de sa seconde saison dans la NFL, en 2001, il était le quarterback remplaçant de Drew Bledsoe[1]. Cependant, Bledsoe se blessa sérieusement le 23 septembre contre les Jets de New York, et Brady fut nommé quarterback titulaire. Il guida alors l'équipe vers une fiche de 11-5 et une participation aux playoffs.

Les Patriots ont vaincu les Raiders de Oakland (lors du tuck rule) dans un match controversé avec un fumble de Tom Brady, qui fut ensuite modifié en passe incomplète suite à la révision vidéo. Les Patriots vainquirent ensuite les Steelers de Pittsburgh pour gagner la Conférence américaine AFC : ils accédèrent au Super Bowl XXXVI pour jouer contre les Rams de Saint-Louis. Les Pats gagnèrent ce fameux match 20-17, et Brady fut nommé meilleur joueur (MVP) de cette rencontre, grâce notamment à une séquence offensive en fin de match, où il a orchestré la remontée de son équipe, ce qui a permis aux Patriots de remporter le Super Bowl. Tom Brady était d'ailleurs le deuxième plus jeune joueur à gagner cette prestigieuse distinction, après le receveur des Steelers, Lynn Swann.

Saison 2002[modifier | modifier le code]

Lors de sa troisième saison, Brady et les Pats ne vont pas atteindre les playoffs et leur saison est décevante, avec seulement 9 victoires. C'est la seule fois que Tom Brady manque les playoffs en tant que titulaire.

Saison 2003[modifier | modifier le code]

Après avoir amorcé la saison avec une fiche de 2-2, Brady et les Patriots ont terminé la campagne 2003 avec douze victoires consécutives, une séquence historique. Ensuite, dans les séries éliminatoires, les Patriots ont battu les Titans du Tennessee et les Colts d'Indianapolis. Brady bat donc consécutivement les deux joueurs nommés MVP de la saison régulière, Steve McNair et Peyton Manning. Le 1er février 2004, les Patriots ont à nouveau gagné le Super Bowl en s'imposant sur les Panthers de la Caroline, par la marque de 32-29. La victoire a été concrétisée par un botté d'Adam Vinatieri, à moins de quatre secondes de la fin du match. Encore une fois, notamment grâce à une autre excellente séquence offensive en fin de match, Brady fut nommé MVP du Super Bowl.

Saison 2004[modifier | modifier le code]

Assemblée sur plusieurs rangs posant pour les journaliste, le président Bush, au centre, tenant un ballon.
Le Président George W. Bush avec l'équipe des Patriots (Brady est la 3e personne sur la droite du président)

Poursuivant sur leur séquence victorieuse de douze matchs, les Patriots ont établi une nouvelle marque dans la NFL en gagnant 21 matchs consécutifs. Au cours des séries éliminatoires, les Pats ont battu Indianapolis, et ensuite Pittsburgh, la même équipe qui avait mis fin à leur séquence de 21 parties sans défaites. Le 6 février 2005, les Patriots et Tom Brady remportent le Super Bowl XXXIX pour ainsi ravir leur troisième titre en quatre ans, battant les Eagles de Philadelphie par la marque de 24-21.

Saison 2005[modifier | modifier le code]

En 2005, l'attaque des Patriots s'appuie sur Brady, plus que dans les saisons précédentes. Il finira la saison avec 26 touchdowns et passera pour plus de 4000 yards, pour la première fois de sa carrière. Les Pats finiront l'année avec 10 victoires tout en gagnant leur division. Cependant, en playoffs, après avoir battu les Jaguars, les Patriots s'inclineront face aux Broncos: c'est la première défaite de Brady en playoffs.

Saison 2006[modifier | modifier le code]

Brady mène les Patriots à 12 victoires, tout en lancant pour plus de 3500 yards, et 23 touchdowns. En playoffs les Pats vont d'abord battre les Jets et ensuite les Chargers. Mais c'est contre les Colts de Peyton Manning que les Pats vont échouer, mème après avoir mené 21 à 6 à la deuxième mi-temps.

Saison 2007[modifier | modifier le code]

La saison 2007 de Tom Brady reste l'une des saisons les plus impressionnantes pour un quarterback. En effet, Brady et les Patriots vont réussir, durant la saison régulière à atteindre 16 victoires pour aucune défaite. Il passera pour 50 touchdowns, un nouveau record, pour presque 5000 yards et l'attaque des Patriots est l'une des plus efficace de l'histoire de la NFL. Mais c'est durant les playoffs, après avoir battu les Jaguars et les Chargers que les Pats s'inclineront face au Giants lors du Superbowl. Cette défaite est très décevante car elle mettra fin aux espoirs des Patriots d'achever une saison parfaite.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Tom Brady lors d'un échauffement s'apprêtant à recevoir un ballon.
Tom Brady lors d'un échauffement

Le 7 septembre 2008, lors du premier quart-temps du premier match de la saison contre les Chiefs de Kansas City, Brady est blessé au genou gauche, suite à un sack du safety Bernard Pollard. L'équipe a ensuite confirmé que Brady aurait besoin d'une chirurgie, et qu'il serait placé sur la liste des blessés pour le reste de la saison. Il subit une opération, cependant des complications apparaissent, il doit donc être opéré une seconde fois. Après plusieurs opérations au genou, Tom Brady récupère rapidement, depuis cette blessure il n'a raté aucun match.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Dès le premier match de la saison, Brady permet aux Patriots de battre les Bills de Buffalo, grâce à des statistiques personnelles de 378 yards et deux touchés. Le 18 octobre 2009, il bat le record du plus grand nombre de touchdowns dans un quart-temps (5 touchdowns lors du deuxième quart-temps face aux Titans du Tennessee). Tom Brady finit la saison régulière 2009 avec 4,398 yards et 28 touchdowns. Mais lors des playoffs, il lancera 3 interceptions et les Patriots s'inclineront face aux Ravens.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Le 10 septembre 2010, Brady signe un nouveau contrat avec les Patriots : il s'agit d'un contrat de quatre ans pour 72 millions de dollars, ce qui fait de lui le joueur le mieux payé de NFL. Cette saison voit Brady et les siens aligner un excellent bilan de 14 victoires contre seulement 2 défaites. Logiquement, pour la deuxième fois de sa carrière, il est élu MVP de la saison par un vote unanime, ce qui est une première[2]. Toutefois, cette remarquable saison s'achève prématurément dès le premier match de play-off, en match de Division, par une défaite à domicile 28-21 contre les Jets de New York, vieux rivaux des Pats.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Portrait de Tom Brady, qui port un bonnet.
Tom Brady

La saison 2011 commence doucement pour les Patriots, qui se trouvent notamment dès le début défaits par les Bills de Buffalo pour la première fois depuis 10 ans. Toutefois, aidé notamment du wide receiver Wes Welker, ou surtout du tight end Rob Gronkowski, Tom Brady relance les Patriots, qui finissent la saison en trombe sur 8 victoires consécutives qui leur assurent les play-offs et la première place de la Conférence AFC. Le quarterback signe à cette occasion le deuxième meilleur nombre de yards engrangés en une saison de toute l'histoire de la NFL, avec 5 235 yards, pour 39 touchdowns. En play-offs, Brady continue à bien jouer, signant notamment six touchdowns dès le premier match de Division, contre les Broncos de Denver, n'étant que le troisième quarterback de l'Histoire à inscrire autant de touchdown durant un match de play-offs. Après une victoire serrée contre les Ravens de Baltimore en Finale de Conférence, Tom Brady se retrouve pour la cinquième fois de sa carrière au Super Bowl, encore une fois contre les Giants de New York. S'il signe deux records d'ampleur au cours de ce match (celui du nombre total de yard lancés, tous Super Bowl confondu, et celui du plus grande nombre de passes complétées consécutivement au Super Bowl), il ne parvient pas à mener son équipe à la victoire et perd 21 à 17 pour la deuxième fois à ce niveau.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Le démarrage de cette saison est difficile pour les Pats, qui commencent avec 3 victoires pour 3 défaites, avant d'enchaîner 9 victoires et une seule défaite durant les 10 derniers matchs de la saison, pour terminer sur le bilan de 12-4 et une deuxième place en AFC. Le 7 octobre 2012 marque un nouveau duel avec Peyton Manning, qui joue désormais pour les Broncos de Denver. Tom Brady remporte le match et possède désormais 8 victoires pour 4 défaites contre Manning. Le 2 décembre 2012, après une victoire contre les Dolphins de Miami qui assure aux Pats le titre de champion de la Division AFC Nord, il devient le premier quarterback à remporter 10 titres de champion de Division, surpassant le record qu'il partageait jusque-là avec Joe Montana. Il termine la saison avec plus de 4800 yards, 34 Touchdowns et seulement 8 interceptions. Cette prestation lui vaut une 8e nomination au Pro Bowl.

En play-offs, les Pats parviennent à défaire aisément les Texans de Houston lors du match de Division, sur le score de 41-28. En Finale de Conférence, il retrouve les mêmes adversaires que l'an dernier : les Ravens de Baltimore. S'il bat au cours de cette rencontre le record de Brett Favre du plus grand nombre de yards lancés en carrière en play-offs, il réalise une prestation bien plus médiocre qu'à l'accoutumé en subissant deux interceptions et en ne parvenant pas à renverser le cours du match. Les Pats finissent cette fois-ci par s'incliner sur le score de 28 à 13 et sont éliminés aux portes du Super Bowl XLVII.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Year Team G GS Passing Rushing Fumbles
Tent. Compl. Pct % Yds YPT TD Int Rtg Att Tent. Moyen. TD Fum Lost
2000 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 1 0 3 1 33.3 6 2.0 0 0 42.4 0 0 0 0 0 0
2001 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 15 14 413 264 63.9 2,843 6.9 18 12 86.5 36 43 1.2 0 12 3
2002 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 601 373 62.1 3,764 6.3 28 14 85.7 42 110 2.6 1 11 5
2003 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 527 317 60.2 3,620 6.9 23 12 85.9 42 63 1.5 1 13 5
2004 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 474 288 60.8 3,692 7.8 28 14 92.6 43 28 0.7 0 7 5
2005 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 530 334 63.0 4,110 7.8 26 14 92.3 27 89 3.3 1 4 3
2006 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 516 319 61.8 3,529 6.8 24 12 87.9 49 102 2.1 0 12 4
2007 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 578 398 68.9 4,806 8.3 50 8 117.2 37 98 2.6 2 6 4
2008 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 1 1 11 7 63.6 76 6.9 0 0 83.9 0 0 0 0 0 0
2009 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 565 371 65.7 4,398 7.8 28 13 96.2 29 44 1.5 1 4 2
2010 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 492 324 65.9 3,900 7.9 36 4 111.0 31 30 1.0 1 3 1
2011 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 611 401 65.6 5,235 8.6 39 12 105.6 43 109 2.5 3 6 2
2012 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 16 16 637 401 63.0 4,827 7.6 34 8 98.7 23 32 1.4 4 2 0
Total 177 175 5,958 3,798 63.7 44,806 7.5 334 123 96.6 402 748 1.9 14 80 34

Baseball[modifier | modifier le code]

Tom Brady fut sélectionné par les Expos de Montréal en 1995 comme receveur en 18e ronde.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De sa relation avec Bridget Moynahan, il a un fils, John Edward Moynahan. Tom épouse le 26 février 2009 le top model brésilien Gisele Bündchen. Celle-ci donne naissance le 8 décembre 2009 à un petit garçon prénommé Benjamin, puis le 5 décembre 2012 à une petite fille, Vivian.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. William Perkins, « Entretien avec Tom Brady », L'Equipe magazine, no 1602,‎ 30 mars 2013, p. 8 à 16
  2. (en) « Patriots' Brady wins second MVP award by unanimous decision », sur www.nfl.com (consulté en 6 février 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]