Pangaré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pangaré

Robe du cheval

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jument trait du Nord présentant un pangaré très étendu et bien visible.

Génotype
Notation P (PP ou Pp)
Robe de base Bai ou alezan
Phénotype
Corps Décoloration blanche autour des naseaux, des yeux, sur le ventre, les cuisses et l'intérieur des membres antérieurs.
Crins Pas d'effet
Fréquence

Le pangaré est, dans le domaine de l'hippologie, une particularité de la robe du cheval consistant en la décoloration de certaines zones du pelage, autour des naseaux, des yeux et sur le ventre notamment. C'est fréquent chez les chevaux de races dites primitives, comme l'Ardennais et le Fjord.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Le français « pangaré » correspond au « mealy » des anglo-saxons[1].

Description[modifier | modifier le code]

La pangaré est une décoloration des parties inférieures de la robe de base, incluant le ventre, l'intérieur des coudes, les grassets, l'intérieur des membres, le bout du nez et le contour des yeux[1].

Génétique[modifier | modifier le code]

Deux allèles sont connus, notés P. Seule la forme dominante (PP) provoque une modification de la robe de base, la forme récessive (Pp) n'en entraînant pas. La forme dominante est donc facilement transmissible à la descendance[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c S. Danvy, C. Dubois et A.C. Grison, « Génétique des mélanges de poils, panachures et autres particularités », Haras nationaux,‎ Août 2011 (consulté le 13 septembre 2014)