Saison cyclonique 2005 dans l'océan Atlantique Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ouragan - Saison 2005)
Aller à : navigation, rechercher
Saison cyclonique 2005 dans l'océan Atlantique Nord
Image illustrative de l'article Saison cyclonique 2005 dans l'océan Atlantique Nord
Dates
Début officiel 1er juin 2005
Fin officielle 30 novembre 2005
Début de l'activité 8 juin 2005 (Arlene)
Fin de l'activité 6 janvier 2006 (Zeta)
Dégâts
Dommages Plus de 100 milliards $
Morts Au moins 2 280
Blessés inconnu
Faits marquants
Le plus intense Wilma, avec 882 hPa
Le plus coûteux Katrina, avec 80 milliards $
Le plus meurtrier Katrina, avec 1836 morts
Nombre d'événements
Dépression tropicale ou subtropicale Tempête tropicale ou subtropicale Ouragan de catégorie 1 Ouragan de catégorie 2 Ouragan de catégorie 3 Ouragan de catégorie 4 Ouragan de catégorie 5 Total
3 13 7 1 2 1 4 31
Chronologie
Précédent 2004 2006 Suivant

La saison 2005 des ouragans (cyclones tropicaux dans l'océan Atlantique) a lieu par convention du 1er juin 2005 au 30 novembre 2005, période où se produisent la plupart des cyclones sur l'Atlantique.

Description[modifier | modifier le code]

La saison cyclonique 2005 de l'Atlantique a été celle des records. La totalité de la liste des 21 noms a été utilisée, puis les six premières lettres grecques, pour un total de 28 (*), dépassant le précédent record de 21 cyclones enregistrés dans la saison cyclonique de 1933.

L'ouragan Epsilon a été le 15e ouragan de la saison, battant le précédent record de 12 ouragans établi en 1969 ; quatre ouragans de catégorie 5 (soit Emily, Katrina, Rita et Wilma) ont été observés pour la première fois dans une même saison cyclonique ; le précédent record était de deux sur une même saison en 1960 et 1961.

L'ouragan Katrina a été le cyclone tropical le plus coûteux de l'histoire avec des dégâts estimés à au moins 80 milliards de dollars, battant le record de 26,5 milliards de l'ouragan Andrew en 1992. L'ouragan Wilma a été le plus puissant ouragan du bassin de l'Atlantique, avec une pression centrale de 882 hPa (18 octobre à 8h00 EDT), battant l'ouragan Gilbert de 1988 (888 hPa) ; et a connu une baisse de pression de 98 hPa en 24 heures, dont 61 hPa en 6 heures. La tempête tropicale Zeta a sévi à mi-chemin entre les années 2005 et 2006. La dernière fois qu'on avait observé ce phénomène remonte à la saison 1953-1954 (Ouragan Alice #2). L'ouragan Beta a été le premier ouragan majeur (de catégorie 3 ou plus) désigné par une lettre de l'alphabet grec. L'ouragan Vince a été le premier ouragan à avoir jamais touché les côtes européennes (péninsule Ibérique) et à s'être formé au large de l'Afrique du Nord.

Les lettres V et W n'avaient jamais été utilisées pour nommer un cyclone, soit depuis 1950, année depuis laquelle les tempêtes étaient systématiquement nommées. Pour la troisième saison consécutive se sont formés des ouragans de catégories 5 (en 2004 s'était formé Ivan et en 2003, Isabel). Jamais ceci n'avait été observé. Une tempête subtropicale a été identifiée dans les analyses après la saison cyclonique. Cela met ainsi le record à 28 cyclones.

Noms des tempêtes 2005[modifier | modifier le code]

Tempêtes
TT Arlene
TT Bret
1 Cindy
 4  Dennis
5 Emily
TT Franklin
TT Gert
TT Harvey
2 Irene
DT 10
TT Jose
5 Katrina
TT Lee
3 Maria
1 Nate
 1  Ophelia
1 Philippe
5 Rita
DT 19
1 Stan
TS Non-nommée
TT Tammy
DS 22
1 Vince
5 Wilma
TS Alpha
3 Beta
TS Gamma
TS Delta
1 Epsilon
TS Zeta

Juin et juillet[modifier | modifier le code]

Le 8 juin, pratiquement deux mois avant que la saison 2004 n'ait débutée, la tempête tropicale Arlene se forme à l'Est des Caraïbes, traversant Cuba avant de traverser le Panhandle de Floride le 11 juin. Arlene a causé quelques dégâts modérés, mais a malheureusement noyée une victime à Miami Beach (Floride)[1],[2].

La tempête tropicale Bret s'est formée dans la Baie de Campêche le 28 juin et traverse Veracruz la matinée suivante. La tempête a ravagé plus d'une centaine de maisons et a causé des inondations qui ont tué deux personnes[3].

L'ouragan Cindy se forme au Golfe du Mexique le 4 juillet. À l'origine une tempête tropicale, Cindy traverse la Louisiane le 5 juillet en tant qu'ouragan de faible intensité, et apporte 130 mm de pluie, de nombreuses tornades et des inondations par endroit incluant Coden (Alabama) et fait trois morts[4],[5].

Photo satellite de l'ouragan Emily proche de son pic d'intensité.

Le 5 juillet, l'ouragan Dennis se forme à l'Est des Caraïbes ; il traverse Grenades puis s'intensifie en ouragan de catégorie 4, la plus forte catégorie jamais enregistrée avec une pression de 930 mbar (hPa). Dennis stagne sur Cuba à pleine puissance, et finit par traverser le Panhandle de Floride. L'ouragan tue 89 personnes (principalement à Haïti) et a causé pour 4 à 6 milliards de dollars de dégâts à Cuba et aux États-Unis[6],[7].

Peu après, l'ouragan Emily se forme dans l'océan Atlantique le 11 juillet. Il passe par la mer des Caraïbes puis s'intensifie rapidement en catégorie 4, et détient désormais le record d'intensité du mois de juillet lorsque sa pression atteint le pic de 929 mbar (hPa). Emily atteint brièvement le stade de catégorie 5. Emily traverse ensuite la péninsule du Yucatán durant son stade de catégorie 4 et à Tamaulipas durant son stade de catégorie 3. Emily tue au moins 14 personnes lors de son passage. Des dégâts estimés à 400 millions de dollars ont été rapportés[8].

La tempête tropicale Franklin se forme en dehors des Bahamas le 18 juillet. Le cyclone se déplace au nord-ouest et devient extratropical en dehors des côtes ouest canadiennes sans pour autant les menacer[9].

La tempête tropicale Gert suit quelque temps après le 24 juillet. Gert stagne sur Veracruz près de l'endroit dans lequel Emily a frappé précédemment il y a quelques jours ; plus d'un millier de personnes ont été évacuées suite à des risques d'inondation, mais ni dégât, ni victime n'ont été déploré[10].

Août[modifier | modifier le code]

Comme pour le mois de juillet, le mois d'août a également connu un démarrage précoce dans la formation des cyclones : la tempête tropicale Harvey se forme au sud-ouest des Bermudes le 3 août. Harvey cause quelques pluies sur les Bermudes tandis qu'elle se déplace vers le nord-ouest ; elle devient extratropicale le 8 août[11].

La dépression tropicale, qui devient plus tard ouragan Irene se forme à l'ouest des îles du Cap-Vert le 4 août. Le système dépressionnaire se déplace du nord à l'ouest et n'atteint le stade d'ouragan que jusqu'au 14 août, à tel point qu'il en devient un ouragan capverdien de la saison. Irene dérive au nord-est et atteint brièvement le stade de catégorie 2 avant de s'affaiblir de devenir extratropical le 18 août. Il n'a posé aucune menace sur les terres[12].

La dépression tropicale Ten se forme à l'est des Petites Antilles le 13 août. Le système dépressionnaire se dissipe le lendemain. Quelques trainées météorologiques émergent et se mélangent à un autre système pour finalement contribuer à la formation de l'ouragan Katrina[13].

La tempête tropicale Jose suit et se forme dans la Baie de Campêche le 22 août. Il se renforce rapidement et atteint les côtes mexicaines de Veracruz le 23 août, et menace de se renforcer. 25 000 personnes ont été évacuées de leur maison à Veracruz et six personnes ont été tuées à Oaxaca ; deux autres ont été rapportées disparues[14]. Au total, les dégâts sont estimés à 45 millions de dollars[15].

In Katrina's Wake – court-métrage réalisé par la NASA.

L'ouragan Katrina se forme vers la mi-août aux Bahamas. Il atteint le stade de tempête tropicale le 24 août pour ensuite atteindre le stade d'ouragan avant de frapper les côtes de Floride. Quelques heures plus tard, la tempête frappe le Golfe du Mexique et s'intensifie rapidement en ouragan de catégorie 5 tandis qu'il traverse le Loop Current le 28 août. Katrina traverse les terres le 29 août près du Mississippi sous le stade d'un violent ouragan de catégorie 3. Le cyclone, désormais de catégorie 5 cause des dégâts d'une ampleur phénoménale sur les zones côtières de Louisiane, du Mississippi, et de l'Alabama. Les digues séparant le lac Pontchartrain de la Nouvelle-Orléans (Louisiane) ont été détruites et la ville a été inondée à 80 %. Les dégâts ont été estimés à 81,2 milliards de dollars. Katrina a été l'ouragan le plus meurtrier aux États-Unis depuis le passage de l'ouragan Okeechobee, tuant au moins 1 836 personnes. L'ouragan de Galveston reste la catastrophe naturelle la plus meurtrière jamais enregistrée dans l'histoire des États-Unis avec 6 000 morts[16],[17].

Le 24 août, une onde tropicale de développe en dehors des côtes africaines et s'étendent en une zone de basse pression. Elle devient finalement la dépression tropicale Treize le 28 août, à mi-chemin entre les Petites Antilles et l'Afrique[18].

Septembre[modifier | modifier le code]

L'ouragan Ophelia en dehors des côtes de caroline du Nord.

L'ouragan Maria se forme au début du mois de septembre en tant que tempête tropicale vers les Îles Leeward le 2 septembre. Maria atteint son pic d'intensité lors de son stade d'ouragan de catégorie 3 le 5 septembre, déviant au nord-est et s'affaiblissant avant de devenir extratropical le 10 septembre. D'une manière inhabituelle, le cyclone s'intensifie tandis qu'il dévie vers l'Islande[19].

L'ouragan Nate se forme au sud-ouest des Bermudes le 5 septembre et s déplace au nord-est tandis qu'il s'intensifie en ouragan de catégorie 1. Nate devient extratropical le 10 septembre ; le cyclone n'a jamais atteint les terres[20].

L'ouragan Ophelia se forme sous la forme d'une dépression tropicale aux Bahamas le 6 septembre et atteint pratiquement les terres du Grand Bahama. Elle atteint le stade de tempête tropicale en dehors des côtes de Floride avant de s'intensifier en ouragan de catégorie 1 et frappe les côtes de la Caroline du Sud avec de fortes rafales de vents le 12 et le 13 septembre. L'œil de l'ouragan n'a jamais atteint les terres et se déplace de nouveau dans la mer avant de devenir extratropical le 17 septembre et frappe par la suite les provinces de l'Atlantique. Les dégâts ont été estimés à 700 millions de dollars[21].

L'ouragan Philippe se forme à l'est des Îles Leeward le 17 septembre. Il se déplace vers le nord, atteignant le stade de catégorie 1 avant de s'affaiblir et de se dissiper le 23 septembre. Aucune terre n'a été affectée[22].

Octobre[modifier | modifier le code]

L'ouragan Vince s'est formé dans la partie est de l'océan Atlantique, au sud-sud-ouest des Açores, à partir de la dépression tropicale Twenty-Three. Le 10 octobre, peu après avoir atteint l'intensité d'ouragan, il est rétrogradé au rang de tempête tropicale. Le 11 octobre, il touche terre près de Huelva en Espagne et devient ainsi le premier cyclone tropical de l'histoire à toucher la péninsule Ibérique. L'ouragan Vince a été la 21e tempête tropicale, égalant le record de la saison cyclonique 1933 avec 21 cyclones, et le onzième ouragan de la saison cyclonique 2005 de l'océan Atlantique. Vince se développa à l'extrême est de l'Atlantique et resta dans cette zone un moment avant de prendre la direction de la péninsule Ibérique le 11 octobre, ce qui ne s'était jamais produit auparavant. Bien qu'étant une tempête relativement faible et de courte durée qui n'a créé aucun dommage, c'est l'ouragan le plus inhabituel à s'être jamais formé dans l'océan Atlantique

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Ouragan Epsilon (2005) Tempête tropicale Delta (2005) Tempête tropicale Gamma (2005) Ouragan Beta Tempête tropicale Alpha (2005) Ouragan Wilma Ouragan Vince Dépression subtropicale Twenty-two (2005) Tempête tropicale Tammy (2005) Tempête subtropicale Sans-Nom (2005) Ouragan Stan Dépression tropicale Nineteen (2005) Ouragan Rita Ouragan Philippe (2005) Ouragan Ophelia Ouragan Nate (2005) Ouragan Maria (2005) Tempête tropicale Lee (2005) Ouragan Katrina Tempête tropicale Jose (2005) Dépression tropicale Ten (2005) Ouragan Irene (2005) Tempête tropicale Harvey (2005) Tempête tropicale Gert (2005) Tempête tropicale Franklin (2005) Ouragan Emily (2005) Ouragan Dennis Ouragan Cindy (2005) Tempête tropicale Bret (2005) Tempête tropicale Arlene (2005)

* Ces noms ont été retirés de la liste de l'Organisation météorologique mondiale.

Zeta (ζ) a été supprimé pour éviter de surcharger le tableau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lixion A. Avila and Daniel P. Brown, « Tropical Cyclone Report: Tropical Storm Arlene » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 20 juillet 2005 (consulté le 28 janvier 2011)
  2. (en) « Tropical Storm Arlene HPC Advisory Archive », sur Hydrometeorological Prediction Center,‎ 2005 (consulté le 28 janvier 2011)
  3. (en) Richard J. Pasch, « Tropical Cyclone Report: Tropical Storm Bret » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 23 janvier 2006 (consulté le 28 janvier 2011)
  4. (en) Stacy R. Stewart, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Cindy » [PDF], sur National Hurricane Center (consulté le 28 janvier 2011)
  5. (en) Hydrometeorological Prediction Center, « Hurricane Cindy HPC Advisory Archive », sur Hydrometeorological Prediction Center,‎ 14 février 2006 (consulté le 28 janvier 2011)
  6. (en) Jack Beven, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Dennis » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 22 novembre 2005 (consulté le 28 janvier 2011)
  7. (en) « Hurricane Dennis HPC Advisory Archive », sur Hydrometeorological Prediction Center,‎ 2005 (consulté le 28 janvier 2011)
  8. (en) James L. Franklin and Daniel P. Brown, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Emily » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 10 mars 2006 (consulté le 8 janvier 2011)
  9. (en) Richard D. Knabb, « Tropical Cyclone Report: Tropical Storm Franklin » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 17 mars 2006 (consulté le 28 janvier 2011)
  10. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Cyclone Report: Tropical Storm Gert » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 10 août 2005 (consulté le 8 janvier 2011)
  11. (en) Richard D. Knabb, « Tropical Cyclone Report: Tropical Storm Harvey » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 17 mars 2006 (consulté le 8 janvier 2011)
  12. (en) Stacy R. Stewart, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Irene » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 20 janvier 2006 (consulté le 8 janvier 2011)
  13. (en) Jack Beven, « Tropical Cyclone Report: Tropical Depression Ten » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 17 janvier 2006 (consulté le 8 janvier 2011)
  14. (en) James L. Franklin, « Tropical Cyclone Report: Tropical Storm Jose » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 13 janvier 2006 (consulté le 26 janvier 2011)
  15. (en) Fuente: El Universal, « Estiman daños en Veracruz por 500 millones de pesos », sur Teorema Ambiental,‎ 2005 (consulté le 28 janvier 2011)
  16. (en) Richard D. Knabb, Jamie R. Rhome, and Daniel P. Brown, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Katrina » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 10 août 2006 (consulté le 18 janvier 2011)
  17. (en) Hydrometeorological Prediction Center, « Hurricane Katrina HPC Advisory Archive », sur Hydrometeorological Prediction Center,‎ 2005 (consulté le 18 janvier 2011)
  18. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Cyclone Report: Tropical Storm Lee » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 7 décembre 2005 (consulté le 18 janvier 2011)
  19. (en) Richard J. Pasch and Eric S. Blake, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Maria » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 8 février 2006 (consulté le 28 janvier 2011)
  20. (en) Stacy R. Stewart, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Nate » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 29 novembre 2005 (consulté le 28 janvier 2011)
  21. (en) Jack Beven and Hugh D. Cobb III, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Ophelia » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 14 juin 2006 (consulté le 28 janvier 2011)
  22. (en) James L. Franklin, « Tropical Cyclone Report: Hurricane Philippe » [PDF], sur National Hurricane Center,‎ 9 février 2006 (consulté le 18 janvier 2011)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Saison cyclonique 2005 de l’océan Atlantique
A B C D E F G H I 10 J K L M N O P R 19 S SN T 22 V W α β γ δ ε ζ
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5