Ouragan Rita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ouragan Rita
{{#if:
Ouragan Rita, le 21 septembre 2005 à 12:10 EDT
Ouragan Rita, le 21 septembre 2005 à 12:10 EDT

Apparition 17 septembre 2005
Dissipation 26 septembre 2005

Catégorie maximale Ouragan catégorie 5
Pression minimale 897 hPa
Vent maximal
(soutenu sur 1 min.)
280 km/h (175 mi/h)

Dommages confirmés 11 milliards USD (2005)
Morts confirmés 125
Blessés confirmés Non disponible

Zones touchées Bahamas, Péninsule du Yucatán, Cuba, États-Unis (Floride, Louisiane, Texas, Mississippi et Arkansas

Parcours de l’ouragan Rita
Parcours de l’ouragan Rita
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5
Saison cyclonique 2005 dans l'océan Atlantique Nord

L’ouragan Rita, ouragan classé en catégorie 5 après être entré dans le golfe du Mexique, est le 17e cyclone de la saison 2005, le 10e ouragan, le 5e ouragan majeur et le 3e ouragan de catégorie 5. Il a été référencé comme étant le plus fort à avoir pénétré cette zone et le quatrième plus intense de tous les ouragans enregistrés dans le bassin Atlantique. Ce fut la seconde utilisation de la lettre R pour un cyclone, après Roxanne en 1995 (à noter cependant qu’en 1969, le 17e cyclone de la saison fut nommé Martha). Sa taille était équivalente à la surface de l’Allemagne et sa pression atmosphérique, inférieure à 900 hPa.

Il a touché les côtes est du Texas et ouest de la Louisiane le 24 septembre 2005, vers deux heures du matin (heure locale) avec des vents de 280 km/h. Il est redevenu ensuite tempête tropicale, ce qu’il était la semaine précédente où il avait déjà provoqué des inondations en Floride.

Houston et Galveston (déjà touchés par un ouragan meurtrier en 1900) ont été évacués.

Évolution météorologique[modifier | modifier le code]

Prévision des quantités de pluie pour l’ouragan Rita faite le 22 septembre 2005

Le 16 septembre 2005, un système dépressionnaire commença à se développer le long d’un vielle zone frontale. Les orages et une circulation cyclonique de surface bien définie s’y sont développés sous un centre en altitude. En deux jours se forma la 18e dépression tropicale, à l’est des îles Turques et Caïques. Le 18 septembre, elle devint le 17e cyclone de la saison et prit le nom de Rita. Les Keys, en Floride furent immédiatement évacués.

Son développement en ouragan fut assez lent ; le National Hurricane Center estima le 20 septembre la vitesse des vents de surface à 75 mi/h (120 km/h), catégorie 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson. Cependant, Rita n’avait alors pas d’œil bien défini. Dans la nuit suivante, il repassa en tempête tropicale. Le 21 en milieu de journée, il remonta en catégorie 2 avec des vents soutenus à 160 km/h.

Les eaux chaudes du golfe du Mexique, 0,5 °C au-dessus de la moyenne, favorisèrent l’intensification du phénomène. À 18h00 UTC, les vents étaient de 240 km/h et la pression atmosphérique avait chuté à 920 hPa. Dans l’après-midi du 21, le cyclone passait en catégorie 5. Son intensité maximale fut atteinte dans la soirée, avec des vents relevés à 180 mi/h (290 km/h) et une pression de 895 hPa (26,43 Hg).

Rita toucha terre entre Sabine Pass (Texas) et Johnson’s Bayou (Louisiane) le matin du 24 septembre en tant que cyclone de catégorie 3 avec des vents de 115 mi/h. Le même jour, il redevint tempête tropicale et fut absorbé par un front froid le 26 septembre.

Préparations[modifier | modifier le code]

Évacuation de Houston

Quelques jours après le passage du cyclone Katrina, le maire de La Nouvelle-Orléans ordonne une nouvelle fois l’évacuation de la ville. Sur ordre du gouverneur de Louisiane, Kathleen Blanco, sont aussi évacuées les paroisses de Cameron, Calcasieu, Jefferson Davis, Acadia, Iberia et Vermillion.

Le gouverneur du Texas, Rick Perry, déclare lui aussi l’évacuation des habitants des côtes, entraînant ainsi de très importants embouteillages, bloquant plus d’un million et demi d’automobilistes sur les autoroutes, les stations-services, à cours de carburant, devant faire face à de nombreuses bagarres. L’évacuation est rendue obligatoire aux habitants de Galveston, dont la ville avait été ravagée par un cyclone en 1900. Les compagnies aériennes suspendent leurs vols à destination de Houston le 23 septembre.

Le centre spatial de Houston est évacué et le contrôle de la station spatiale ISS laissé aux Russes pour quelques jours.

Bilan[modifier | modifier le code]

Bilan des victimes
État Morts Morts directes
Floride 2 2
Mississippi 4 1
Louisiane 1 1
Texas 113 3
Total 120 7

Le bilan officiel des victimes de Rita aux États-Unis est de 120. Parmi elles, 7 sont directement liées au cyclone :

  • un décès causé par une tornade qui s’est développée en bordure de l’ouragan
  • un par noyade
  • trois par des chutes d’arbres
  • deux par noyade, en Floride, en raison des fortes vagues

Les victimes indirectes correspondent aux décès par accident de la circulation, crime, incendie, liés aux effets du cyclone, ou à ceux consécutifs aux évacuations ou au nettoyage.

Le tableau ci-contre présente le détail des victimes, État par État :

Arkansas[modifier | modifier le code]

Pendant que Rita perdait de son intensité et repassait en tempête tropicale, de nombreuses tornades firent de nombreux dommages sur des résidences et des commerces, sans heureusement faire de victimes.

Floride[modifier | modifier le code]

Une partie du sud de la Floride fut évacuée et l’état d’urgence fut décrété par le gouverneur, Jeb Bush, dans quatre comtés. Des inondations furent rapportées dans les Keys.

Louisiane[modifier | modifier le code]

Les digues ayant déjà été sérieusement endommagées lors du passage quelques jours auparavant du cyclone Katrina, de nombreuses inondations provoquèrent des dommages très importants dans le sud de l’État, en particulier à La Nouvelle-Orléans. 700 000 personnes furent plongées dans l’obscurité suite à de longues coupures d’électricité.

Mississippi[modifier | modifier le code]

Des tornades provoquèrent des dégâts dans une quarantaine de maisons ainsi que dans l’université de Starkville.

Texas[modifier | modifier le code]

Le 23 septembre au matin, un bus évacuant des habitants de Brighton Gardens prit feu, faisant 23 victimes.

La ville de Houston fut relativement épargnée malgré de longues coupures d’électricité, de nombreuses vitres cassées dans des gratte-ciel du centre-ville. Les comtés de Beaumont, Orange et Port Arthur, eux, subirent d’importants dommages, toits et arbres arrachés, coupures de courant atteignant 6 semaines dans certaines localités.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Saison cyclonique 2005 de l’océan Atlantique
A B C D E F G H I 10 J K L M N O P R 19 S SN T 22 V W α β γ δ ε ζ
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5