Élection fédérale canadienne de 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2011 Drapeau du Canada
Élection fédérale
canadienne de 2015
19 octobre 2015
Type d’élection  Législative
Postes à élire  338 députés
Période  4 ans
Stephen Harper by Remy Steinegger - grey.jpg
Parti conservateur – Stephen Harper
Sièges sortants 166
Thomas Mulcair 2011-04-23 B.jpg
Nouveau Parti démocratique – Tom Mulcair
Sièges sortants 103
INC 2009 Justin Trudeau2.JPG
Parti libéral – Justin Trudeau
Sièges sortants 34
Portrait bleu.png
Bloc québécois – Mario Beaulieu
Sièges sortants 4
Elizabeth May 2a.jpg
Parti vert – Elizabeth May
Sièges sortants 1
Premier ministre
Sortant

L'élection fédérale canadienne de 2015 ou la 42e élection fédérale canadienne devrait avoir lieu le, ou avant le 19 octobre 2015. Le nombre de sièges dans cette élection devra passer de 308 à 338.

Lors de l'élection fédérale canadienne de 2011, les électeurs ont porté au pouvoir un gouvernement majoritaire dirigé par le Parti conservateur de Stephen Harper. Le Nouveau Parti démocratique forme quant à lui l'Opposition officielle.

Classement actuel de la Chambre des communes[modifier | modifier le code]

Résumé du classement actuel de la Chambre des communes :

Chronologie[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

2013[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

Députés qui ne se représenteront pas[modifier | modifier le code]

Conservateurs

Néo-démocrates

Libéraux

Bloc québécois

Sondages d'opinion[modifier | modifier le code]

Sondages d'opinion depuis le 2 mai 2011

Depuis le début de la 41e législature, soit depuis le 2 mai 2011, l'appui de l'opinion publique pour le Parti conservateur se situe entre 30 % et 35 %. L'appui de l'opinion publique concernant le NPD varie surtout entre 20 % et 30 %. Il a diminué depuis la mort de Jack Layton, mais a remonté surtout lorsque Thomas Mulcair est devenu le nouveau chef. Quant au Parti libéral, l'appui varie entre 30% et 40 % depuis que Justin Trudeau en est devenu le chef. Pour le Bloc québécois et le Parti vert, l'appui se situe sous les 10 %.


Références[modifier | modifier le code]

  1. Distinction officielle indiquée par la Chambre des Communes, qui propose cette affiliation différente des indépendants.
  2. http://www.ledevoir.com/politique/canada/411032/bloc-nouveau-chef
  3. « Marie-Claude Morin fait le point sur son avenir politique », sur NPD du Canada,‎ 30/06/2014 (consulté le 15/10/2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]