Élection à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'élection à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2012 s'est tenu le 24 mars 2012 à Toronto. Elle avait pour but du choisir le successeur de l'ancien chef, Jack Layton, décédé le 22 août 2011. Au quatrième tour de scrutin, Thomas Mulcair est élu chef du parti et devient du même coup, le chef de l'opposition officielle[1].

Moment du congrès de la chefferie[modifier | modifier le code]

L'élection avait pour but de choisir le successeur de Jack Layton.

Dans une lettre écrite juste avant son décès, Layton a recommandé qu'une élection soit tenue aussitôt que possible au début de 2012, selon le modèle de la course à la chefferie précédente en 2003, et que Nycole Turmel, qu'il avait nommée chef par intérim durant son invalidité, reste en fonction jusqu'à l'élection du prochain chef[2]. Après d'abord avoir prévu un congrès au mois de janvier, le parti a fixé, le 9 septembre, le congrès pour le 24 mars 2012 à Toronto. L'échéancier moins serré permet le recrutement de plus de membres au Québec, qui représente un faible pourcentage des militants mais la majorité des députés du parti[3]. Le congrès a lieu au Palais des congrès du Toronto métropolitain[4],[5].

Règles[modifier | modifier le code]

Tous les membres du parti auront le droit de vote par bulletin secret. Lors du dernier congrès à la chefferie en 2003, les membres pouvaient voter par courrier, par Internet et en personne s'il s'agissait de délégués au congrès. À la suite d'un changement des statuts du parti en 2006, il n'y aura plus de pondération supérieure pour les votes des membres affiliés via les syndicats; le vote de chaque membre aura une pondération égale.

Les candidats ont une limite de dépenses de 500 000 $. Les frais d'inscription sont de 15 000 $, et chaque candidat doit recueillir 500 signatures de membres en règle, dont au moins 50 dans chacune de 5 régions du pays (le Québec, l'Ontario, le Canada atlantique, les provinces des prairies et la Colombie-Britannique/les territoires); de plus, au moins 50 % des signataires doivent être des femmes[6]. Les candidats qui occupent des fonctions de porte-parole, de président ou de vice-président de comité parlementaire doivent en démissionner. La course à la chefferie est assujettie à certaines normes d'Élections Canada.

Dates[modifier | modifier le code]

  • 25 janvier 2003 : Jack Layton succède à Alexa McDonough comme chef du NPD.
  • 2 mai 2011 : Pour la première fois, le NPD devient l'Opposition officielle à la Chambre des communes, prenant 103 sièges à l'élection générale.
  • 25 juillet 2011 : Le chef de l'opposition Jack Layton annonce qu'il prend un congé médical à la suite d'un diagnostic de cancer. Nycole Turmel, députée de Hull—Aylmer, est nommée chef temporaire.
  • 22 août 2011 : Jack Layton décède de son cancer. Nycole Turmel devient chef intérimaire du NPD et chef de l'Opposition.
  • 9 septembre 2011 : Le conseil fédéral du NPD se réunit pour discuter de la date, des règles et de l'endroit du congrès à la chefferie[7].
  • 15 septembre 2011 : Nycole Turmel annonce les règles pour la campagne et déclare la période de nominations ouverte[8].
  • 4 décembre 2011 : Premier débat entre les candidats, sur le thème de l'économie, à Ottawa[9].
  • 24 janvier 2012 : Date butoir pour le dépôt de candidatures (60 jours avant l'élection)[10].
  • 29 janvier 2012 : Deuxième débat entre les candidats, sur le thème Donner un répit aux familles, à Halifax[9].
  • 12 février 2012 : Troisième débat entre les candidats, sur le thème Le Canada sur la scène internationale, à Québec[9].
  • 18 février 2012  : Les membres en règle avant cette date auront le droit de vote (35 jours avant l'élection).
  • 26 février 2012 : Quatrième débat entre les candidats, sur le thème Stimuler l'essor régional pour répondre aux besoins des Canadiens, à Winnipeg[11].
  • 4 mars 2012 : Cinquième débat entre les candidats, sur le théme Bâtir un Canada fort et uni, à Montréal[11].
  • 11 mars 2012 : Sixième, et dernier, débat entre les candidats, sur le thème La place des jeunes et des Néo-Canadiens, à Vancouver[11].
  • 23 mars 2012: Congrès à la chefferie à Toronto.
  • 24 mars 2012 : Congrès à la chefferie à Toronto. Dernier jour de votation.

Candidats[modifier | modifier le code]

Il y a sept candidats à l'élection.

Niki Ashton[modifier | modifier le code]

Niki Ashton

Députée de Churchill au Manitoba depuis 2008. Présidente du comité permanent de la Chambre des Communes sur la condition féminine. Elle a été porte-parole en matière de jeunesse et en matière de développement rural et communautaire. Elle est diplômée en économie politique et en affaires internationales. Elle parle l'anglais, le français, le grec et l'espagnol. Elle a annoncé sa candidature le 7 novembre à Montréal[12].
Site Web : « 66.147.244.66/~nikiasht » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12
Appuis :

Nathan Cullen[modifier | modifier le code]

Nathan Cullen

Député de Skeena—Bulkley Valley en Colombie-Britannique depuis 2004; réélu en 2011 avec 55 % du vote. Il a été porte-parole du NPD pour l'environnement, les parcs nationaux et la jeunesse, puis les ressources naturelles et énergie, puis porte-parole associé pour les ressources naturelles, les affaires autochtones et l'environnement. Il est président du comité permanent de la Chambre des Communes sur la vie privée, l'accès à l'information et l'éthique. Il parle l'anglais, le français et l'espagnol[20]. Il a lancé sa campagne le 30 septembre à Vancouver.
Site Web : « fr.nathancullen.ca/ » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12
Appuis :

Paul Dewar[modifier | modifier le code]

Paul Dewar

Député d'Ottawa-Centre en Ontario depuis 2006. Il a été porte-parole en matière d'affaires étrangères. Il a déjà travaillé comme professeur et comme assistant parlementaire. Il parle l'anglais. Il comprend le français mais le parle peu. Il a annoncé sa candidature le 2 octobre à Ottawa[25].
Site Web : pauldewar.ca/fr
Appuis :

Thomas Mulcair[modifier | modifier le code]

Thomas Mulcair

Député d'Outremont au Québec et l'un des deux chefs adjoints du parti depuis 2007. Il a été leader parlementaire et porte-parole en matière de finances. Avocat et fonctionnaire de carrière, il a représenté la circonscription québécoise de Chomedey sous la bannière du Parti libéral du Québec de 1994 à 2007, et fut ministre de l'Environnement du Québec de 2003 à 2006. Il parle couramment l'anglais et le français. Il a annoncé sa candidature le 13 octobre 2011 à Montréal.
Site Web : thomasmulcair.ca
Appuis :

Peggy Nash[modifier | modifier le code]

Peggy Nash

Députée de Parkdale—High Park en Ontario de 2006 à 2008 et depuis 2011. Porte-parole en matière de finances et ancienne porte-parole pour l'industrie. Présidente du NPD du Canada de 2009 à 2011. Avant d'être députée, elle était négociatrice pour les Travailleurs canadiens de l'automobile et est devenue la première femme en Amérique du nord à négocier une convention collective avec un manufacturier majeur d'automobiles, soit Ford en 2005[61]. Elle détient un baccalauréat en littérature française de l'Université de Toronto et parle couramment l'anglais, le français et l'espagnol[62]. Elle a lancé sa campagne le 28 octobre 2011 à Toronto.
Site Web : peggynash.ca/2012/fr
Appuis :

Martin Singh[modifier | modifier le code]

Martin Singh

Il est un pharmacien originaire de Musquodoboit Harbour (en) en Nouvelle-Écosse. Il est président de la commission sur la foi et la justice sociale du NPD et président de l'association néo-démocrate de la circonscription de Sackville—Eastern Shore[72]. Il parle l'anglais et le français[73]. Il a annoncé sa candidature le 2 octobre 2011[74].
Site Web : martinsingh.ca/fr

Brian Topp[modifier | modifier le code]

Brian Topp

Président du NPD du Canada depuis 2011. Président-directeur général du local syndical d'ACTRA à Toronto. Il a été chef du cabinet de l'ancien premier ministre de la Saskatchewan Roy Romanow (1993-2000), directeur de la campagne du NPD en 2006 et 2008 et conseiller principal de Jack Layton lors de la campagne électorale de 2011. Il a habité au Québec, puis en Ontario. Il parle couramment l'anglais et le français[75]. Il fut le premier à annoncer officiellement sa candidature, le 12 septembre 2011 à Ottawa.
Site Web : briantopp.ca/fr
Appuis :

Candidatures retirées[modifier | modifier le code]

Deux candidats avaient officiellement déposé leur candidature mais l'ont retirée en cours de campagne.

Robert Chisholm[modifier | modifier le code]

Robert Chisholm

Député de Dartmouth—Cole Harbour en Nouvelle-Écosse depuis 2011. Porte-parole pour le commerce international. Ancien chef du NPD de Nouvelle-Écosse (1996-2000) et le premier chef de l'opposition néo-démocrate à l'assemblée législative de la Nouvelle-Écosse. Ancien directeur régional du Syndicat canadien de la fonction publique[96]. Il ne maîtrise pas le français et suit des cours d'immersion[97]. Il a annoncé sa candidature le 30 octobre à Halifax. Le 21 décembre, il a retiré sa candidature, citant son manque de bilinguisme[98]. Le 29 février 2012, il annonce son appui à Thomas Mulcair.
Site Web : robert2012.ca
Appuis : (jusqu'au retrait de la candidature)

Romeo Saganash[modifier | modifier le code]

Romeo Saganash

Député d'Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou au Québec depuis 2011 et porte-parole du NPD en matière de ressources naturelles. Ancien grand chef adjoint et directeur des relations gouvernementales et affaires internationales du Grand Conseil des Cris et ancien vice-président de l'Administration régionale crie. Il a aidé à négocier la Paix des Braves entre la nation crie et le gouvernement du Québec. Il parle couramment le français, l'anglais et le cri[102]. Il a lancé sa campagne le 16 septembre à Val-d'Or. Le 10 février 2012, il annonce qu'il retire sa candidature, mentionnant des raisons familiales, des raisons de santé et un manque de ressources financières[103]. Le 7 mars 2012, il annonce son appui à Thomas Mulcair.
Site Web : « saganash.ca » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12
Appuis : (jusqu'au retrait de la candidature)

Candidats pressentis mais s'étant abstenus[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. 20 minutes : Canada: L'opposition choisit Thomas Mulcair à la tête du NPD
  2. Jack Layton, « Voici une lettre de Jack Layton à l'attention des Canadiens », sur New Democratic Party of Canada (consulté le 22 août 2011)
  3. Daniel Leblanc, « Lacking members, NDP’s Quebec wing seeks delayed leadership vote », sur Globe and Mail,‎ 31 août 2011 (consulté le 11 septembre 2011 2011)
  4. « Nous agrandissons : changement de lieu pour le congrès à la chefferie 2012 », Nouveau Parti démocratique du Canada. Consulté le 19 février 2012.
  5. Joel-Denis Bellavance, « Congrès du NPD : changement de plan », cyberpresse.ca, 9 février 2012. Consulté le 19 février 2012.
  6. Nouveau Parti démocratique. « Les règles régissant la course et le congrès à la chefferie de 2012. » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12 Consulté le 30 octobre 2011.
  7. Joanna Smith, « NDP to set leadership rules Sept. 9  », sur Toronto Star,‎ 29 août 2011 (consulté le 29 août 2011)
  8. Joanna Smith, « NDP will choose new leader in Toronto next March », sur Toronto Star,‎ 9 septembre 2011 (consulté le 9 septembre 2011)
  9. a, b et c Les enregistrements vidéos des débats sont disponibles sur le site de la chaîne d'affaires publiques CPAC.
  10. « Pundits' Guide to the March 2012 Federal NDP Leadership Race », Ndpldr.punditsguide.ca (consulté le 29 septembre 2011)
  11. a, b et c (en) « Événements à venir », Nouveau Parti démocratique du Canada
  12. « Niki Ashton enters NDP leadership race », sur CBC News,‎ 7 novembre 2011
  13. (en) Tobi Cohen, « Manitoba MP Niki Ashton joins NDP leadership race », National Post (consulté le November 7, 2011)
  14. Jane Taber, « Niki Ashton becomes youngest contender to succeed Jack Layton », sur The Globe and Mail,‎ 7 novembre 2011
  15. (en) « Quebec MP Francine Raynault supports Niki Ashton for leader », Niki Ashton: New Politics,‎ 21 novembre 2011
  16. (en) « Northern Ontario MP Carol Hughes Endorses Ashton for Leader », Local 2 News,‎ 31 janvier 2012
  17. (en) Peter O'Neil, edmontonjournal.com, « Undecided voters may hold key to next NDP leader », Vancouversun.com,‎ 7 décembre 2011 (consulté le 17 décembre 2011)
  18. (en) « Ashton unveils supporters, platform », Winnipeg Free Press,‎ 19 novembre 2011, A7 (lire en ligne)
  19. (en) « Another provincial legislator endorses Ashton: BC MLA Michael Sather Latest to Endorse Campaign for A New Politics », Nikiashton.ca,‎ 1er février 2012 (consulté le 6 février 2012)
  20. Peter O'Neill, « B.C. MP Cullen throws hat into NDP leadership ring », sur Postmedia News,‎ 20 septembre 2011 (consulté le 9 octobre 2011)
  21. (en) Gloria Galloway, « Two B.C. MPs back Cullen’s bid to lead New Democrats », The Globe and Mail,‎ 4 décembre 2011 (lire en ligne)
  22. (en) « brian_masse - Nathan Cullen Leadership Campaign » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), En.nathancullen.ca, 30 janvier 2012. Consulté le 11 février 2012
  23. « BC NDP MLAs endorse Nathan Cullen for leader », sur site web de Nathan Cullen (consulté le 9 novembre 2011)
  24. « Taras Natyshak backs Nathan Cullen for leader » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur site web de Nathan Cullen. Consulté le 16 février 2012
  25. Matthew Pearson, « Dewar confirms bid for NDP leadership », sur The Ottawa Citizen (consulté le 2 octobre 2011)
  26. (en) « Linda Duncan, Albertas Only Opposition MP, Endorses Dewar For Leader Of NDP », Pauldewar.ca (consulté le 12 janvier 2012)
  27. (en) « Charlie Angus Backs Paul Dewar for Leader », Pauldewar.ca (consulté le 13 janvier 2012)
  28. (en) « Veteran MPs Mathyssen and Gravelle endorse Paul Dewar for leader », Pauldewar.ca (consulté le 27 janvier 2012)
  29. a et b Huguette Young, NPD : Deux députés se rangent derrière Paul Dewar, canoe.ca, 17 février 2012 (consulté le 17 février 2012)
  30. Fannie Olivier, « NPD: Roméo Saganash appuie Thomas Mulcair », sur La Presse.ca, La Presse Canadienne,‎ 7 mars 2012 (consulté le 7 mars 2012)
  31. (en) « Paul Dewar picks-up support in Toronto before leadership debate », Pauldewar.ca (consulté le 19 janvier 2011)
  32. « High Profile Manitoba New Democrats Come Out In Support Of Dewar », sur Paul Dewar (consulté le 13 octobre 2011)
  33. (en) « Momentum Keeps Building For Paul Dewar In Manitoba », Paul Dewar for Leader Campaign,‎ 16 janvier 2012 (consulté le 17 janvier 2012)
  34. (en) « Ten Manitoba NDP MLAs Endorse Paul Dewar For Leader », Paul Dewar Website,‎ 18 novembre 2011 (lire en ligne)
  35. (en) « British Columbia MLA, Mable Elmore, endorses Paul Dewar for leader of the NDP », Pauldewar.ca (consulté le 4 janvier 2012)
  36. (en) « Nova Scotia MLA, Maurice Smith, endorses Paul Dewar for leader of the NDP », Pauldewar.ca (consulté le 27 janvier 2012)
  37. (en) « Former Leader of Ontario NDP Endorses Dewar for Leader », Pauldewar.ca (consulté le 12 janvier 2012)
  38. (en) « Machinists Endorse Dewar for NDP Leadership », Pauldewar.ca (consulté le 6 février 2012)
  39. « Mulcair gains support for NDP leadership race », sur CBC News,‎ 15 septembre 2011
  40. « Caucus du NPD - Les pro-Mulcair se manifestent », sur Le Devoir,‎ September 15, 2011
  41. « Dubé Appuie Mulcair », sur L'Œil Régional,‎ October 8, 2011
  42. Philip Authier, « MPs voice support for Mulcair - Outremont MP has yet to declare candidacy », sur Montreal Gazette,‎ 16 septembre 2011 (consulté le 16 septembre 2011)
  43. « Les députés Dusseault et Rousseau au lancement de Mulcair », sur La Tribune (Sherbrooke),‎ 13 octobre 2011
  44. « Djaouida Sellah appuie Thomas Mulcair à la chefferie du NPD. », sur Djaouida Sellah,‎ 13 octobre 2011
  45. « Thomas Mulcair reçoit des appuis dans la grande région de Québec », sur Radio-Canada,‎ 13 octobre 2011
  46. http://www.cbc.ca/news/politics/story/2011/10/13/pol-ndp-mulcair-leadership-launch.html
  47. (en) « Mulcair Nabs Endorsement from 2 Québec MPs », thomasmulcair.ca,‎ 23 décembre 2011
  48. (en) « Mulcair announces retirement security plan, endorsed by MP Don Davies », Thomasmulcair.ca,‎ 22 décembre 2011 (consulté le 12 janvier 2012)
  49. (en) « Dewar, Mulcair get backing from MPs », Ipolitics.ca (consulté le 27 janvier 2012)
  50. Marc-André Landry, « Saganash appuie Mulcair pour la chefferie du NPD », sur Abitibi Express,‎ 7 mars 2012 (consulté le 7 mars 2012)
  51. Pierre-André Normandin, « Direction du NPD: Mulcair se lance dans la course », sur La Presse,‎ 13 octobre 2011
  52. (en) « In a key catch, NDP’s Mulcair lands backing of Ed Schreyer | iPolitics », Ipolitics.ca,‎ 7 décembre 2011 (consulté le 17 décembre 2011)
  53. (en) « Mulcair gains support of two high-profile P.E.I. New Democrats », Thomasmulcair.ca (consulté le 4 janvier 2012)
  54. (en) Tobi Cohen, « NDP LEADERSHIP: Mulcair lands Hampton endorsement in wake of Chisholm exit », Blogs.canada.com (consulté le 6 février 2012)
  55. Presse canadienne, « L'ancien PM britanno-colombien appuie Mulcair », Branchez-vous, 27 février 2012. Consulté le 27 février 2012.
  56. (en) « BC MLA Leonard Krog endorses Thomas Mulcair », Thomasmulcair.ca (consulté le 12 janvier 2012)
  57. (en) « Mulcair picks up support at BC NDP convention « Thomas Mulcair », Thomasmulcair.ca,‎ 11 décembre 2011 (consulté le 17 décembre 2011)
  58. (en) « Those who are supporting Tom’s candidacy « Thomas Mulcair », Thomasmulcair.ca,‎ 21 décembre 2011 (consulté le 21 décembre 2011)
  59. (en) « Mulcair picks up Nova Scotia support following Halifax debate », Thomasmulcair.ca (consulté le 7 février 2012)
  60. « Les TUAC Canada, le plus important syndicat du secteur privé au Canada, appuient Thomas Mulcair comme chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) », TUAC Canada, 3 février 2012. Consulté le 23 février 2012.
  61. Tony Van Alphen, « Nash back at CAW after poll defeat », sur The Toronto Star,‎ 19 novembre 2008
  62. « Peggy Nash », sur Peggy Nash (consulté le 29 octobre 2011)
  63. a, b, c, d, e, f et g « Appuis », sur Peggy Nash (consulté le 14 février 2012)
  64. (en) « NDP MP Denise Savoie endorses Peggy Nash for Leadership », Peggy Nash for NDP Leadership 2012 (consulté le 6 décembre 2011)
  65. (en) « Chefferie au NPD: Dany Morin appuie Peggy Nash », Courrier du Saguenay, Saguenay, Quebec,‎ 5 janvier 2012 (lire en ligne)
  66. (en) « Sullivan backs Nash for NDP leadership », Inside Toronto, Toronto,‎ January 5, 2012 (lire en ligne)
  67. (en) « Deux autres députées du Québec appuient Peggy Nash à la chefferie du NPD », Peggynash.ca,‎ 9 février 2012 (consulté le 14 février 2012)
  68. Michel Bédard, « Raymond Côté appuie Peggy Nash à la chefferie du NPD », sur Beauport express,‎ 2 mars 2012 (consulté le 7 mars 2012)
  69. (en) « Nova Scotia MLAs back Peggy Nash for NDP leadership », Peggynash.ca,‎ 30 janvier 2012 (consulté le 6 février 2012)
  70. (en) « Manitoba MLA Sharon Blady backs Peggy Nash for NDP leadership », Peggynash.ca,‎ 1er février 2012 (consulté le 6 février 2012)
  71. (en) « Peggy Nash nabs support of United Steelworkers Toronto Area Council », sur http://peggynash.ca/,‎ 23 janvier 2012 (consulté le 24 janvier 2012)
  72. « N.S. pharmacist Singh to seek NDP leadership », sur CBC News,‎ 29 septembre 2011 (consulté le 2 octobre 2011)
  73. Carmen Chai, « Unheralded hopeful seeks entrepreneurial path to NDP leadership », sur Montreal Gazette,‎ October 2, 2011 (consulté le 2 octobre 2011)
  74. Joan Bryden, « NDP leadership gets crowded as Dewar enters race to replace Jack Layton », sur La Presse canadienne,‎ 2 octobre 2011 (consulté le 2 octobre 2011)
  75. Tom Walkom, « Jack Layton’s legacy and the abrasive Mr. Mulcair », sur Toronto Star,‎ 14 septembre 2011 (consulté le 9 octobre 2011)
  76. a, b et c Daniel LeBlanc, « Brian Topp makes it official: He’s running for NDP leader », sur Globe and Mail,‎ 12 septembre 2011 (consulté le 12 septembre 2011)
  77. « Davies backs Topp as Cullen enters growing field », sur The Globe and Mail,‎ 30 septembre 2011
  78. « Yvon Godin And Alain Giguère Endorse Brian Topp To Lead Ndp », Briantopp.ca (consulté le 29 septembre 2011)
  79. a et b « Topp Adds key Support », sur Montreal Gazette (consulté le 9 octobre 2011)
  80. « Alexandre Boulerice donne son appui à Brian Topp », Blogue d'Alexandre Boulerice (consulté le 10 octobre 2011)
  81. a, b, c, d, e et f Kristy Kirkup, « Topp grabs more leadership support », sur Toronto Sun (consulté le 16 octobre 2011)
  82. « McGill student who worked for Mulcair now endorses Topp. », sur Canada.com,‎ 31 octobre 2011
  83. (en) « Chris Charlton endorses Brian Topp to lead NDP », Brian Topp.ca,‎ 19 janvier 2012
  84. Tim Naumetz, « Ottawa MP Dewar set to run for NDP leadership: sources », sur The Hill Times,‎ 20 septembre 2011 (consulté le 20 septembre 2011)
  85. a, b, c, d et e Daniel LeBlanc, « Former B.C. NDP chief Carole James backs Brian Topp for leader »,‎ 27 octobre 2011 (consulté le 27 octobre 2011)
  86. Peter Oneill, « NDP split over plan to end special clout of unions », sur Vancouver Sun,‎ 2 septembre 2011 (consulté le 12 septembre 2011)
  87. a et b Doug Ward, « B.C. New Democrats speak out for leadership candidate Brian Topp », sur Vancouver Sun,‎ 13 septembre 2011 (consulté le 13 septembre 2011)
  88. Mike Youds, « Three area NDPers back Topp as leadership hopeful tours Kamloops »,‎ 28 octobre 2011 (consulté le 28 octobre 2011)
  89. « Brian Topp's BC support continues to grow: NDP Leadership Candidate Concludes BC Campaign Swing in Castlegar », sur briantopp.ca,‎ 30 oct. 2011 (consulté le 31 octobre 2011)
  90. (en) « Local MLA supports Topp's bid for NDP leadership », CFAX 1070,‎ 8 décembre 2011 (lire en ligne)
  91. (en) « Brian Topp », Briantopp.ca (consulté le 17 décembre 2011)
  92. (en) « Nova Scotia Mlas Lenore Zann, Mat Whynott Endorse Brian Topp For Ndp Leadership », Briantopp.ca,‎ 31 janvier 2012 (consulté le 6 février 2012)
  93. (en) « Local NDP MLAs back Topp for national leader », Truro Daily News,‎ 14 février 2012 (consulté le 14 février 2012)
  94. « Les Métallos appuient Brian Topp à la chefferie du NPD », sur Syndicat des Métallos,‎ 12 octobre 2011
  95. Le SCEP appuie Brian Topp comme chef du NPD, Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier, 22 février 2012. Consulté le 22 février 2012.
  96. « Robert Chisholm named CUPE Atlantic Regional Director », sur SCFP,‎ 15 janvier 2007 (consulté le 30 octobre 2011)
  97. a et b David Jackson, « Chisholm considers run at federal NDP leadership », sur Charlottetown Chronicle-Herald,‎ 30 août 2011 (consulté le 30 août 2011)
  98. Robert Chisholm, « Merci! », sur Robert Chisholm 2012,‎ 21 décembre 2011
  99. (en) « Ryan Cleary Endorses Robert Chisholm for NDP Leader », Robert Chisholm Website,‎ 25 novembre 2011 (lire en ligne)
  100. Alex Boutilier, « Chisholm throws hat into federal NDP leadership race », sur Metro Halifax,‎ 30 octobre 2011 (consulté le 30 octobre 2011)
  101. (en) « Press Releases | Robert Chisholm », Robert2012.ca (consulté le 17 décembre 2011)
  102. « Saganash announces bid for NDP leadership », sur Montreal Gazette (consulté le 17 septembre 2011)
  103. « Course à la direction du NPD : Saganash se retire », Radio-Canada, 10 février 2012
  104. « Christine Moore donne un appui sans réserve à Romeo Saganash », sur Christine Moore,‎ 16 septembre 2011
  105. Françoise Le Guen, « Pierre Dionne Labelle appuie Roméo Saganash », sur Journal Le Nord,‎ 20 octobre 2011 (consulté le 20 octobre 2011)
  106. Meagan Fitzpatrick, « NDP will choose new leader in March », sur CBC News,‎ 9 septembre 2011
  107. Dominique La Haie, « Réunion du caucus du NPD: Saganash dans la course? », sur Canoë.ca,‎ 14 septembre 2011
  108. Meagan Fitzpatrick, « Mulcair among NDP MPs pondering leadership bids », sur CBC News,‎ 31 août 2011 (consulté le 31 août 2011)
  109. « Olivia Chow rules out NDP leadership bid », sur CBC News,‎ 4 septembre 2011
  110. James McLeod, « ‘Let’s do it for Jack’ », sur The Telegram,‎ 31 août 2011 (consulté le 31 août 2011)
  111. Tim Naumetz, « MP Comartin won't seek NDP leadership », sur The Hill Times,‎ 29 août 2011 (consulté le 11 septembre 2011)
  112. a et b Peter O'Neil, « Vancouver NDP MP Davies won't run to replace Layton », sur Montreal Gazette,‎ 21 septembre 2011 (consulté le 21 septembre 2011)
  113. Les Whittington, « Doer says he won’t run for NDP leadership », sur Toronto Star,‎ 13 septembre 2011 (consulté le 13 septembre 2011)
  114. « Duncan says thanks, but no thanks to leadership pitch », sur iNews880.com,‎ 16 septembre 2011 (consulté le 29 septembre 2011)
  115. Joanna Smith, « Peter Julian opts out of NDP leadership race », sur Toronto Star,‎ 4 octobre 2011 (consulté le 4 octobre 2011)
  116. Joan Bryden, « NDP leadership rules strain unity in meeting meant to chart post-Layton course », sur Global Montreal,‎ 14 septembre 2011 (consulté le 29 septembre 2011)
  117. David Rider, « Miller gets warm welcome but vows to stay out of politics », sur Toronto Star,‎ 8 septembre 2011 (consulté le 9 septembre 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]