Nain Tracassin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nain Tracassin
Image illustrative de l'article Nain Tracassin
Illustration d'Anne Anderson (1874-1930)
Conte populaire
Titre Nain Tracassin
Titre original Rumpelstilzchen
Autre(s) titre(s) Barbichu, Broumpristoche, Grigrigredinmenufretin, Outroupistache, Tracassin, Perlimpinpin. En anglais : Rumplestiltskin
Folklore
Genre Conte merveilleux
Aarne-Thompson AT 500
Mythologie Folklore germanique
Personnage(s)-type(s) Rumpelstil (gobelin, kobold)
Pays Allemagne
Époque Moyen Âge (attesté 1517)
Version(s) littéraire(s)
Publié dans Frères Grimm, Kinder- und Hausmärchen, vol. 1 (1812)

Nain Tracassin (allemand : Rumpelstilzchen), est un conte populaire allemand qui figure parmi ceux recueillis par les frères Grimm dans le premier volume de Contes de l'enfance et du foyer (Kinder- und Hausmärchen, 1812, n° KHM 55).

Le Rumpelstil Prononciation du titre dans sa version originale Écouter ou Rumpelstilzchen Prononciation du titre dans sa version originale Écouter est une créature surnaturelle du folklore germanique médiéval, qui a inspiré et donné son nom au personnage littéraire du conte Grimm. Dans les traductions en français, le personnage a été nommé de manière variée : Barbichu, Broumpristoche, Grigrigredinmenufretin, Outroupistache, Tracassin, Perlimpinpin, ou parfois d'après l'anglais Rumplestiltskin.

Folklore germanique[modifier | modifier le code]

Dans le folklore germanique médiéval, le Rumpelstilz Prononciation du titre dans sa version originale Écouter était une créature surnaturelle, comparable au gobelin, au kobold ou aux esprits bruyants.

Selon le chercheur Hans-Jörg Uther, la première mention littéraire connue du personnage daterait d'environ 1577, avec le personnage nommé Rumpelstilzchen Prononciation du titre dans sa version originale Écouter dans le conte Gargantua de l'écrivain Johann Fischart (une adaptation libre du Gargantua et Pantagruel de l'écrivain François Rabelais). Le nom Rumpelstilzchen serait ensuite passé dans le vocabulaire populaire allemand.

Conte des frères Grimm[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Un paysan vantard prétend que sa fille est capable de changer la paille en or en la filant comme de la laine. Le roi fait alors emmener la fille du paysan au château et la fait placer dans une pièce remplie de paille où se trouve un rouet. Si elle échouait, elle mourrait.

Alors que la fille du paysan se demande comment elle va s'en sortir, un nain apparaît et lui propose de filer la paille à sa place, si elle lui donne quelque chose en échange. Mais après la première tentative, le roi désire avoir encore plus d'or.

Le nain vient alors encore deux fois de suite en aide à la fille du paysan et décide à la troisième fois qu'en échange de son aide, elle devra lui donner son fils premier-né. Lorsque la fille du paysan, devenue reine, oublie l'accord, le nain revient la voir et lui réclame son dû.

Devant le refus de la reine, il lui propose alors de lui laisser son fils premier-né si elle réussit à deviner son nom dans un délai de trois jours. Les deux premiers jours, la reine propose toute une série de noms, mais aucune réponse n'est la bonne. Le troisième jour, un serviteur qui a surpris le nain entonnant une chanson dans laquelle il dévoile son nom, rapporte ceci à la reine. Lorsqu'au soir du troisième jour le nain revient la voir, la reine propose toute une série de noms et donne finalement la bonne réponse. Fou de colère, le nain se met alors à taper des pieds avec une telle force, qu'il passe à travers le plancher et disparaît pour toujours.

Illustration de Walter Crane pour une édition de 1886.

Variantes françaises[modifier | modifier le code]

  • Dans certaines versions, le nain est nommé « Rumplestiltskin » (qui est le nom retenu dans les versions anglophones, à présent assez connu dans le monde), « Bibamboulor », « Barbichu », « Grigrigredinmenufretin », « Outroupistache », « Gargouilligouilla », « Broumpristoche »,"Ricouquet" « Mirlikovir » ou encore « Vircocolire ».

Adaptations contemporaines[modifier | modifier le code]

Représentation de 1946
  • Rumplestiltskin, film d’horreur américain de Mark Jones, où le Nain Tracassin se retrouve dans les États-Unis d’Amérique contemporains.
  • Dans le jeu vidéo King's Quest: Quest for the Crown, Graham rencontre le Nain Tracassin et ce dernier lui propose de l’aider s’il peut deviner son nom, en lui donnant trois chances.
  • Dans la série animée Simsala Grimm, Episode 12 (saison 1).
  • Dans le film d’animation Shrek le troisième, le Nain Tracassin est à la taverne avec les autres méchants de contes de fées. Le Prince charmant l’interpelle, mais se trompe sur son nom. Dans Shrek 4, le Nain Tracassin est le principal antagoniste.
  • Dans le film d’animation Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant, le Nain Tracassin (qui ressemble plus à un gobelin) est le serviteur de la belle-mère de Cendrillon.
  • Dans l'univers de Superman, Mr Mxyztplk est basé sur Tracassin.
  • Dans le parc d’attractions Efteling, le visiteur peut y rencontrer le Nain Tracassin chez lui dans le bois des contes.
  • Le conte des frères Grimm a largement inspiré Eric Powell pour son personnage du Prêtre Zombie dans la bande dessinée The Goon.
  • Dans le film Le 10e Royaume, Anthony accepte un défi visant à deviner le nom du bucheron, connaissant les contes de Grimm il accepte le défi et le nomme "Rumple le rouquin", cependant le bucheron s'appelait en réalité Judith.
  • Dans la série Once Upon a Time, l'acteur Robert Carlyle interprète le rôle de Rumplestiltskin dans le monde des contes de fées et son équivalent dans notre monde « Mr Gold ».
  • Dans l'Analyste, le roman policier de John Katzenbach, il est le surnom porté par le maître-chanteur du personnage principal.
  • Le roman Un monde sans rêves de Nicola Morgan fait une allusion à ce conte, lorsqu'un hologramme fait deviner son nom aux personnages, la réponse étant "Rumplestiltskin".
  • Dans le jeu vidéo Paper Mario : La Porte Millénaire, un personnage antagoniste se nomme "Rumpel". Le joueur devra deviner son nom afin de continuer dans l'histoire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

La version originale des frères Grimm (en allemand) sur Wikisource

Liens externes[modifier | modifier le code]