Mouvement littéraire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec genre littéraire.

Le terme mouvement littéraire désigne un ensemble d'auteurs et d’œuvres réunis dans un manifeste. Un mouvement littéraire peut être désigné par le terme « école ».

L'histoire littéraire est définie par l'apparition de mouvements successifs qui réunissent les artistes et les écrivains autour d'une vision commune du monde et de la littérature. Chaque mouvement s'inscrit dans un contexte historique particulier et s'affirme comme une rupture radicale avec les mouvements qui l'ont précédé.

Il existe une différence entre courant et mouvement littéraire[1].

Définition brève[modifier | modifier le code]

Un mouvement littéraire est un groupe d'écrivains qui ont la même vision des choses à une époque donnée et qui, la plupart du temps, s'organisent autour d'une école.

Origine étymologique[modifier | modifier le code]

Il est difficile de trouver l'origine étymologique de l'expression mouvement littéraire.

Différence entre le mouvement et le courant littéraire[modifier | modifier le code]

Le terme « mouvement littéraire » désigne un ensemble d'auteurs et d'œuvres présentant des traits communs affichés, inscrits dans des textes ayant une valeur de programme, voire de manifeste. Il peut s'agir d'une « école littéraire », avec sa doctrine, ses signes de ralliement, ses chefs de file. Un courant, sans former une école à proprement parler, offre une unité esthétique et idéologique forte[2].

Comment le mouvement littéraire est-il fondé?[modifier | modifier le code]

Portrait de Joachim Du Bellay

Définition et origine du manifeste[modifier | modifier le code]

Un manifeste est une déclaration écrite et publique par laquelle un courant artistique expose un programme d'action ou une position, le plus souvent politique ou esthétique. Toutefois, il est difficile de déterminer quel mouvement littéraire a produit le premier manifeste. En effet, Défense et illustration de la langue française, un texte de théorie littéraire de la Renaissance écrit en 1549 par le poète français Joachim Du Bellay, pourrait apparaître comme le premier manifeste. Mais « Le manifeste du symbolisme » est un texte de théorie littéraire écrit par Jean Moréas paru le 18 septembre 1886 dans le supplément littéraire du Figaro[3]. Il est considéré comme le premier manifeste en raison de son titre[4].

Œuvre et artiste[modifier | modifier le code]

Un mouvement littéraire est dit « mouvement littéraire » lorsque de nouvelles idées sont rapportées par des théoriciens qui veulent transmettre leurs idées et les faire connaître. Un mouvement littéraire est un large groupe d'écrivains qui, à une époque donnée, sont réunis par un courant de pensées, c'est-à-dire par des tendances intellectuelles fortement caractérisées et qui produisent une analyse commune de la situation politique et artistique du moment. Un mouvement littéraire s'organise fréquemment autour d'une école, regroupement institutionnalisé d'écrivains, qui professent la même doctrine et qui proposent une poétique commune.

Par exemple, le cercle de Médan est un groupe d'écrivains qui se réunissent autour d’Émile Zola, où ils discutent art et littérature. Il apparaît très vite l’idée de produire des récits que l’on soumettra, à tour de rôle, au jugement de ses pairs[5].

Influence[modifier | modifier le code]

Le mouvement littéraire est lié en grande partie aux contextes historiques, sociaux, philosophiques, artistiques et culturels. Un mouvement littéraire s'inscrit dans une période de l'histoire où les artistes et les écrivains ont la même vision du monde s'inscrivant dans un environnement social et politique, chaque mouvement est la rupture du mouvement précédent.

Par exemple le romantisme est apparu vers le XIXe siècle, qui a été la rupture du classicisme apparu vers le XVIIe siècle.

L'influence d'un mouvement littéraire dans son époque[modifier | modifier le code]

Les mouvements littéraires ont eu une grande influence sur l'époque dans laquelle ils sont apparus. Ces mouvements comme notamment le classicisme ont apporté à l'époque un effet de mode qui a déteint sur les autres formes d'arts et sur la manière de penser des artistes.

Le serment des Horaces, tableau du néoclassicisme

Postérité[modifier | modifier le code]

Le classicisme est un mouvement littéraire qui a eu une influence aux XVIIIeme et XIXeme siècles, sur certains artistes comme Jacques-Louis David, qui créa le néoclassicisme. Un mouvement littéraire naît généralement en réaction contre les tendances qui l'ont précédé mais parfois il peut être influencé d'un autre mouvement littéraire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cogito Blog, « Qu'est-ce qu'un mouvement littéraire ? »
  2. Evelyne Amone et Yves Bomati, dictionnaire universel des littératures, aout 2002 ,p. 299-300 ,le mouvement littéraire
  3. disponible sur Gallica
  4. « Genre et courant littéraires » sur le site Histoire de la littérature française
  5. Evelyne Amone et Yves Bomati, dictionnaire universel des littératures, aout 2002 ,p. 299-300 ,le mouvement littéraire

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]