Mandchou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue mandchoue. Pour le peuple mandchou, voir Mandchous.
Mandchou
ᠠᠨᠵᡠ [manju]
Parlée en Chine
Région Mandchourie
Nombre de locuteurs environ 100
Typologie SOV
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 mnc
ISO 639-3 mnc
IETF mnc

La langue mandchoue est une langue de la famille toungouse des langues altaïques, aujourd'hui presque éteinte (moins de cent locuteurs). Elle a eu une grande importance historique puisqu'elle a été une langue officielle de la dynastie mandchoue (dynastie Qing) qui régnait en Chine. Une langue proche est parlée par les Xibe ou Xibo, une population non-mandchoue déplacée par un empereur Qing.

Inscription bilingue en écritures mandchoue et han dans la Cité interdite de Beijing.
L'alphabet mandchou tel qu'il fut dessiné pour la première fois en Europe au XVIIIe siècle par Michel-Ange-André Le Roux Deshauterayes et publié dans l’Encyclopédie de Diderot.

La langue mandchoue ne connaît ni l'article défini, ni genres grammaticaux ; mais elle dispose de signes pour distinguer les nombres, et désigne les cas à l'aide de particules affixes ou isolées. La conjugaison, très simple, rappelle celle du mongol. Dans les verbes, l'impératif est le thème ou radical à l'état pur : des affixes syllabiques, placés à la suite de ce thème, servent à marquer les temps, les modes et les voix. Il y a des voix active, passive négative, réciproque, inchoative, fréquentative, etc. Au lieu de prépositions, le mandchou a des postpositions. L'ordre inverse domine dans la construction : le sujet de la proposition s'exprime en premier lieu, l'adjectif précède le substantif, le complément direct ne vient qu'après le complément indirect, et le verbe termine la phrase. Cet ordre est rigoureusement suivi.

Les Mandchous ne possédèrent pas d'écriture jusqu'au XVIIe siècle ap. J.C., et par conséquent, pas de livres : un savant mandchou Takhai, composa, par ordre de l'empereur Huang-Taiji, une écriture imitée de celle des Mongols, et dont les groupes syllabiques, très nombreux, se réduisent à 24 caractères primitifs, dont 6 voyelles et 18 consonnes. C'est avec cette écriture que l'on a traduit en mandchou la plupart des livres chinois.

Caractère Translittération Code Unicode Notes
Isolée Initiale Médiane Finale
Voyelles
ᠠ‍ Mongol a head2.jpg ‍ᠠ‍ Mongol a middle 2.jpg ‍ᠠ Mongol a tail 1.jpg a 1820
‍ᠠ᠋ Mongol a tail 2.jpg
ᡝ‍ Mongol e head.jpg ‍ᡝ‍ ‍ᡝ᠋‍ ‍ᡝ ‍ᡝ᠋ Mongol a tail 1.jpg e 185D
 ?? Mongol a tail 2.jpg
ᡳ‍ Mongol i head.jpg ‍ᡳ‍ Mongol i middle1.jpg ‍ᡳ Mongol i tail2.jpg i 1873
‍ᡳ᠌‍ Mongol i middle2.jpg
‍ᡳ᠍‍ ‍ᡳ᠋
‍ᡳ᠌
Mongol o head.jpg ᠣ‍ Mongol o head.jpg ‍ᠣ‍ Mongol o middle.jpg ‍ᠣ Mongol o tail.jpg o 1823
‍ᠣ᠋
ᡠ‍ ‍ᡠ‍ ‍ᡠ᠋‍ Mongol o middle.jpg ‍ᡠ ‍ᡠ᠋ Mongol o tail.jpg u 1860
 ??
ᡡ‍ Mongol oe head.jpg ‍ᡡ‍ Mongol oe middle.jpg ‍ᡡ Mongol oe tail.jpg ū/uu 1861
‍ᡟ‍ ‍ᡟ y 185F
Consonnes
ᠨ‍ Mongol n head.jpg ‍ᠨ᠋‍ Mongol n middle.jpg ‍ᠨ‍ Mongol a middle 2.jpg ‍ᠨ Mongol a tail 1.jpg ?? n 1828
‍ᠩ‍ Mongol mng middle.jpg ‍ᠩ Mongol ngt tail.jpg ng 1829
ᡴ‍ Mongol q head.jpg ‍ᡴ‍ Mongol q middle.jpg k 1874
‍ᡴ᠋‍ Mongol ga middle.jpg ‍ᡴ Mongol ga tail3.jpg
 ?? Mongol k head.jpg ‍ᡴ᠌‍ Mongol k middle.jpg ‍ᡴ᠋ Mongol g tail.jpg
ᡤ‍ ‍ᡤ‍ g 1864
 ??  ??
ᡥ‍ ‍ᡥ‍ h 1865
 ??  ??
ᠪ‍ Mongol b head.jpg ‍ᠪ‍ Mongol mbm middle.jpg ‍ᠪ Mongol b tail.jpg b 182A
ᡦ‍ ‍ᡦ‍ p 1866
ᠰ‍ Mongol s head.jpg ‍ᠰ‍ Mongol s middle.jpg ‍ᠰ Mongol s tail.jpg s 1830
ᡧ‍ ‍ᡧ‍ ‍ᡧ š/sh 1867
ᡨ᠋‍ Mongol t head2.jpg ‍ᡨ᠋‍ Mongol t middle.jpg t 1868
‍ᡨ᠌‍ ‍ᡨ Mongol t tail.jpg
ᡨ‍ ‍ᡨ‍
ᡩ‍ ‍ᡩ‍ d 1869
ᡩ᠋‍ ‍ᡩ᠋‍
ᠯ‍ Mongol l head.jpg ‍ᠯ‍ Mongol l middle.jpg ‍ᠯ Mongol l tail.jpg l 182F
ᠮ‍ Mongol m head.jpg ‍ᠮ‍ Mongol m middle.jpg ‍ᠮ Mongol m tail.jpg m 182E
ᠴ‍ Mongol ac.jpg ‍ᠴ‍ Mongol ac.jpg c/ch 1834
ᠵ‍ Mongol j1 head.jpg ‍ᠵ‍ Mongol j1 middle.jpg j/zh 1835
ᠶ‍ Mongol y1 head.jpg ‍ᠶ‍ Mongol y1 middle.jpg y 1836
ᡵ‍ ‍ᡵ‍ Mongol r1 middle.jpg ‍ᡵ r 1875
ᡶ‍ ‍ᡶ‍ f 1876
ᡶ᠋‍ Mongol w head.jpg ‍ᡶ᠋‍ Mongol w middle.jpg
ᠸ‍ Mongol w head.jpg ‍ᠸ‍ Mongol w middle.jpg w 1838
ᠺ‍ ‍ᠺ‍ k'/kk 183A
ᡬ‍ ‍ᡬ‍ g'/gg 186C
ᡭ‍ ‍ᡭ‍ h'/hh 186D
ᡮ‍ ‍ᡮ‍ ts'/c 186E
ᡯ‍ ‍ᡯ‍ dz/z 186F
ᡰ‍ ‍ᡰ‍ ž/rr 1870
ᡱ‍ ‍ᡱ‍ c'/ch 1871
ᡷ‍ ‍ᡷ‍ j/zh 1877

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

dictionnaires et grammaires[modifier | modifier le code]

  • Hans Conon von der Gabelentz, Élémens de la grammaire mandchoue, ALTENBOURG, Comptoir de la littérature,‎ 1832 (lire en ligne), p. 156(Oxford University)
  • Hans Conon von der Gabelentz, Élémens de la Grammaire Mandchoue: Mit 6 Tabellen, ALTENBOURG, Compt. de la littérature,‎ 1832 (lire en ligne), p. 156(the Bavarian State Library)
  • H. Conon de la Gabelentz, Elémens de la grammaire mandchoue, ALTENBOURG, Comptoir de la Littérature,‎ 1832 (lire en ligne)(Ghent University)
  • Julius von Klaproth, Chrestomathie mandchou; ou, Recueil de textes mandchou, destiné aux personnes qui veulent s'occuper de l'étude de cette langue, Imprimerie royale,‎ 1828 (lire en ligne), p. 273()
  • Julius von Klaproth, Christomathie mandchou, ou recueil de textes mandchou, destiné aux personnes qui veulent s'occuper de l'étude de cette langue, imprimerie royale,‎ 1828 (lire en ligne)(Ghent University)
  • Heinrich Julius Klaproth, Chrestomathie Mandchou, Impr. Roy.,‎ 1828 (lire en ligne)(the Bavarian State Library)
  • Lucien Adam, Grammaire de la langue mandchou, PARIS MAISONNEUVE ET Cie, LIBRAIRES-ÉDITEURS 15, QUAI VOLTAIRE, 15, Maisonneuve et cie,‎ 1873 (lire en ligne), p. 137(Harvard University)(Paris | Maisonneuve et C[ompagn]ie, Libraires- Éditeurs | 15, quai Voltaire, 15 | ——— | 1862. Paris: Maisonneuve et Compagnie )
  • Lucien Adam, Grammaire de la langue mandchou, PARIS MAISONNEUVE ET Cie, LIBRAIRES-ÉDITEURS 15, QUAI VOLTAIRE, 15, Maisonneuve et cie,‎ 1873 (lire en ligne), p. 137(Harvard University)(Paris | Maisonneuve et C[ompagn]ie, Libraires- Éditeurs | 15, quai Voltaire, 15 | ——— | 1862. Paris: Maisonneuve et Compagnie )
  • Lucien Adam, Grammaire de la langue mandchou, Paris, Maisonneuve et cie,‎ 1873 (lire en ligne), p. 137(the University of Michigan)
  • Joseph Marie Amiot, Dictionnaire tartare-mantchou françois, Volume 1, A PARIS, IMPRIMÉ PART FR. AMBR. DIDOT L'AINE, avec les caracteres gravés par FIRMIN DIDOT son 2d fils., Louis Langlès,‎ 1789, Imprimé par F. A. Didot l'ainé éd. (lire en ligne), p. 813(Columbia University)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Wikipédia en langue mandchoue dans l'Incubateur de Wikimedia.

Sur les autres projets Wikimedia :