Jorge González

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jorge Gonzáles
Nom(s) de ring Giant Gonzales[1]
Giant Gonzalez
El Gigante[1]
Taille 2,29 m (7 6)[2]
Poids 127 kg (279 lb)[2]
Naissance 31 janvier 1966
El Colorado, Formosa, Drapeau de l’Argentine Argentine
Décès 22 septembre 2010 (à 44 ans)
San Martín, Chaco, Drapeau de l’Argentine Argentine
Débuts 19 mai 1990[1]
Fin 8 février 1995
Fédération(s) World Wrestling Federation

Jorge Gonzáles, né le 31 janvier 1966 à Formosa en Argentine[1], mort le 22 septembre 2010[3], était un joueur de basket-ball et un catcheur professionnel qui a travaillé à la World Wrestling Federation au début des années 1990 sous le nom de Giant González. Giant Gonzalez est le catcheur le plus grand du monde. Il est mort le 22 septembre 2010 des complications du diabète dont il souffrait depuis plusieurs années[4].

Carrière au basket-ball (1985 -1988)[modifier | modifier le code]

  • L'entraîneur León Najnudel inclus González dans l'équipe nationale argentine à partir de 1985.
  • En 1987 González était à l'origine un joueur de basket-ball et aussi dans l'équipe nationale d'Argentine. González mesure 2,31 m. Le joueur a alors signé pour Sport Club canadense, mais en raison de blessure, il quitte le Sport Club canadense pour 9 mois
  • Sa taille et sa présence attiré l'intérêt d'Hollywood dans le milieu des années 1980 avec divers personnes à venir sur sa route. Il a joué avec succès dans la première division de basket-ball en Argentine de la ligue de Gimnasia y Esgrima La Plata. Toutefois, il n'apparaît pas aux jeux Olympiques de 1988 comme certains le prétendait. Il a été drafté par les Hawks d'Atlanta de la NBA, mais apparemment il ne peut supporter le rythme de jeu américain et avait de la difficulté à conserver un poids qui convienne un athlète. Il met donc fin à son contrat en 1988.

Carrière au catch (1990-1995)[modifier | modifier le code]

World Championship Wrestling (1990-1993)[modifier | modifier le code]

En 1989, Ted Turner le propriétaire des Hawks offre à Gonzáles une place de catcheur à la World Championship Wrestling. Après quelques années d'entraînements, Gonzáles débute sous le nom de El Gigante le 19 mai 1990 à Capital Combat. Pendant deux ans, il pourchasse Ric Flair pour le titre de la WCW et il participe au match 'Chamber Of Horrors' en 1991. Cependant, beaucoup de fans ne l'appréciaient guère à cause de son manque de talent général pour le catch et l'anglais[réf. nécessaire]. Dans les matchs inter-promotion avec la New Japan Pro Wrestling, il se fait reconnaître par les fans de catch[réf. nécessaire], et la World Wrestling Federation (WWF) lui fait signer un contrat en 1993. Il restera comme le plus grand catcheur que la fédération ait connu.

World Wrestling Federation (1993)[modifier | modifier le code]

González arrive à la WWF sous le nom de Giant Gonzales ; il est managé par Harvey Wippleman. González porte un costume lui donnant l'air de l'abominable homme des neiges, avec une musculature et des poils sur le corps[1]. Au Royal Rumble 1993, il intervient dans la bataille royale et attaque The Undertaker[5]. The Undertaker bat González au WrestleMania IX par disqualification, Giant Gonzales endormant the Undertaker avec du chloroforme[6].

À SummerSlam 1993, après sa défaite face à The Undertaker, le Giant se tourne vers Wippleman et lui porte un chokeslam, mettant un terme à leur association. Plus tard il s'attaque au duo Wippleman et Adam Bomb[7]. Il quitte la WWF en octobre 1993.

New Japan Pro Wrestling (1993-1995)[modifier | modifier le code]

Son dernier match a eu lieu le 8 février 1995, face à The Great Muta à la New Japan Pro Wrestling.

Autres médias[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de catcheurs de la WWF, González est devenu acteur, il a joué le rôle d'un immigrant dans un épisode de Alerte à Malibu. Il a aussi joué avec Hulk Hogan dans Caraïbes offshore[8]. Il décède en 2010 du diabète.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
  • Prises favorites

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Power Slam
    • Most Abysmal Wrestler of the Year (1993)
  • Wrestling Observer Newsletter awards

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c, d, e et f (en) « Profil de Jorge Gonzáles », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 octobre 2009)
  2. a et b Bio de Jorge González sur Catch Arena
  3. http://rajah.com/base/node/20284
  4. (es) Jorge González, el gigante que pide salud, Lavanguardia.es, 8 août 2010 (consulté le 25 sept. 2010)
  5. (en) « Résultats Royal Rumble 1993 », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 octobre 2009)
  6. (en) « Résultats WrestleMania IX », sur SLAM! Wrestling (consulté le 14 octobre 2009)
  7. (en) « Résultats SummerSlam 1993 », sur Online World of Wrestling (consulté le 14 octobre 2009)
  8. (en) Jorge González sur l’Internet Movie Database
  9. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 1991 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 14 octobre 2009)
  10. (en) « Pro Wrestling Illustrated's Top 500 Wrestlers of the PWI Years », sur Wrestling Information Archive (consulté le 14 octobre 2009)
  11. (de) « Observer: Worst Feud of the Year », sur genickbruch.com (consulté le 14 octobre 2009)