Robertson Stadium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robertson Stadium
Stadium.svg
Robertson Stadium aerial.jpg
Généralités
Noms précédents
Houston Public School Stadium (1942-1958)
Jeppesen Stadium (1958-1980)
Robertson Stadium (1980–1999)
Surnom(s)
The Mighty Quinn, The Rob
Nom complet
John O'Quinn Field at Corbin J. Robertson Stadium
Adresse
3874 Holman St
Houston, TX 77004
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
1941
Construction
1941-1942
Ouverture
18 septembre 1942
Architecte
Harry D. Payne
Rénovation
1960, 1970, 1999, 2006
Coût de construction
650 000 $USD
Démolition
décembre 2012
Utilisation
Clubs résidents
Houston Cougars, NCAA (1946-1950) (1998-2012)
Houston Dynamo, MLS (2006-2012)
Houston Oilers, AFL (1960-1964)
Propriétaire
Administration
Équipement
Surface
Pelouse
Capacité
32 000 places
Affluence record
37 981 spectateurs

Géolocalisation sur la carte : Texas

(Voir situation sur carte : Texas)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Point carte.svg

Le John O'Quinn Field at Corbin J. Robertson Stadium, ou plus simplement le Robertson Stadium, était un stade multifonction situé à Houston dans l'État du Texas. Situé sur le campus de l'Université de Houston, ce stade fut la propriété de cette université depuis 1970.

Il accueille les matchs de football du Houston Dynamo et de football américain du Houston Cougars. Il a aussi accueilli les matchs de l'ancienne équipe de football américain des Houston Oilers. En 2006, le state comptait 32 000 places.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

Construction du Robertson Stadium et du gymnase Jeppesen en 1941

En mars 1940, le district de l'école de Houston (Houston Independent School District (HISD)) achète le site sur lequel le stade a été construit pour $75,550.16[1].

Nommé le "Houston Public School Stadium", il a été terminé en 1942 et avait une capacité de 20 500 places. Le Public School Fieldhouse (connu plus tard sous le nom du gymnase Jeppesen) est un gymnase, construit en même temps et à proximité du stade. Le premier match a eu lieu le 18 septembre 1942 opposant le lycée de Lamar (Houston) et le lycée de W. H. Adamson (Dallas).

Début[modifier | modifier le code]

Vue de la tribune gauche du stade pendant un match.

Le stade a accueilli les matchs de football américain des Houston Cougars dès 1946[2].

L'université de Houson continua à organiser ses matchs de 1946 à 1950 avant de se déplacer au Houston Stadium en 1951 puis à l'Astrodome en 1965. En 1958, le stade a été renommé le "Jeppesen Stadium" en l'honneur d'Holger Jeppesen, qui avait beaucoup œuvré à sa construction.

En 1960, les Houston Oilers commença à jouer ses matchs au Robertson Stadium. L'équipe, appartenant à Bud Adams, un riche magnat du pétrole de Houston, fit rénover le stade. Elle fit porter la capacité du stade à 36 000 places. Les Oilers resta au Robertson Stadium jusqu'en 1964 avant de bouger au Rice Stadium.

En 1966, l'université de Houston entreprit d'acquérir le stade[1].

Rénovation et utilisation moderne[modifier | modifier le code]

En 1970, Corbin J. Robertson, entreprit de faire rénover le stade et parallèlement, l'université de Houston l'acheta pour 6,8 million $ USD[3]. En 1980, le stade a été renommé le "Robertson Stadium" en son honneur.

L'écran géant et le tableau de score du Robertson Stadium

Au début de la saison 1994, les Houston Cougars disputa ses matchs soit à l'Astrodome, soit au Robertson Stadium avant de définitivement quitter le stade pour l'Astrodome en 1998. En 1996, le gymnase Jeppesen, mal entretenu et vétuste, a été démoli pour laisser la place à la construction d'un nouveau tableau de score.

Le stade a de nouveau été aménagé en 1999 pour pouvoir organiser les matchs de football américain de la ligue NCAA. La surface du terrain a été réduite de 2,74 mètres (9 pieds) et la piste d'athlétisme supprimée pour faciliter la construction de nouvelles places. Un total de 20 suites a alors été construites sur les bords du terrain.

De nouveau, le stade changea de nom et prit son nom actuel, le John O'Quinn Field at Corbin J. Robertson Stadium en hommage de l'avocat John O'Quinn, qui participa au financement des aménagements.

De lourds travaux ont été fait en 2006, suite à une donation de $1.7 million de la part du Houston Dynamo pour pouvoir y disputer ses matchs. L'éclairage a été amélioré ainsi que le tableau de score et un écran géant a été construit.

Panorama[modifier | modifier le code]

Panorama du stade

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Patrick Nicholson, In Time: An Anecdotal History of the First Fifty Years of the University of Houston, Houston, Texas, Pacesetter Press,‎ 1977 (ISBN 978-0-88415-371-9, OCLC 3373191, LCCN 77071492), p. 250
  2. (en) « 2009 Houston Cougars Media Guide: All-Time Series Game-By-Game » (consulté le 2009-09-13)
  3. (en) Patrick Nicholson, In Time: An Anecdotal History of the First Fifty Years of the University of Houston, Houston, Texas, Pacesetter Press,‎ 1977 (ISBN 978-0-88415-371-9, OCLC 3373191, LCCN 77071492), p. 458

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :