Fire de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Chicago Fire (série télévisée) ni Chicago Fire Department.

Fire de Chicago

Logo du
Généralités
Fondation
Couleurs Rouge et blanc
Stade Toyota Park
(20 000 places)
Siège 980 North Michigan Avenue
Suite 1998
Chicago, IL 60611
Président Andrew Hauptman
Entraîneur Drapeau : Grèce Frank Yallop
Joueur le plus capé Drapeau : États-Unis C.J. Brown (374)[1]
Meilleur buteur Drapeau : États-Unis Ante Razov (94)
Palmarès principal
National[2] Ligue majeure de soccer (1)
Coupe des États-Unis (4)
MLS Supporters' Shield (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Fire de Chicago ou Fire Soccer Club de Chicago (en anglais : Chicago Fire), est une franchise de football évoluant dans la Major League Soccer[3]. Basée à Bridgeview, la franchise représente la ville de Chicago. Elle est fondée le 8 octobre 1997, célébrant le cent-vingt-sixième anniversaire du grand incendie de Chicago (d'où vient le nom du club) et évolue au Toyota Park, qui peut accueillir jusqu'à 20 000 personnes, depuis le 11 juin 2006.

Lors de sa première saison en 1998, le Fire de Chicago remporte son premier titre de championnat ainsi que la coupe des États-Unis. Par la suite, il a ajouté à son palmarès trois autres coupe des États-Unis (2000, 2003 et 2006).

Le Fire de Chicago a un partenariat avec le club mexicain CA Monarcas Morelia qui évolue en première division mexicaine depuis 2001. Ce partenariat comprend l'échange de joueurs entre les deux clubs, ainsi que les entraîneurs, le personnel exécutif et un développement marketing.

Par ailleurs, la franchise a mis en place un programme de formation des jeunes footballeurs au sein de son club (centre de formation) qui participe à la Premier Development League. D'autres programmes sont également mis en place, notamment dans le domaine charitable avec la fondation pour enfants de FireWorks.

Les couleurs officiels de la franchise sont le rouge et le blanc, cependant il est arrivé que d'autres couleurs à travers son histoire ont été utilisées (noir, bleu marine ou bleu ciel).

Histoire[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le club est fondé le . Il s'agit du club le plus victorieux de la version moderne de la coupe des États-Unis avec quatre titres (1998, 2000, 2003 et 2006). Il a également remporté une fois le championnat des États-Unis de football. Le rival historique de Chicago est le FC Dallas. Depuis 2001, les deux clubs disputent annuellement la Brimstone Cup (mis en place par les partisans de chaque club). Cependant avec le temps, l'opposition contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre constitue également l'affiche de la saison puisque depuis 2001, ce match clôturant la saison régulière.

Le Fire de Chicago évolue dans un premier temps au Soldier Field puis a construit son propre stade en 2006 - le Toyota Park à Bridgeview (Toyota ayant acheté l'appellation pour dix années), stade qui est conçu uniquement pour accueillir les rencontres de football en matière de sport. Le Fire de Chicago entretient également des liens avec le Sting de Chicago, club aujourd'hui disparu mais dont le Fire garde les dates de commémorations, des réunions et enfin les couleurs de cet ancien franchise ayant inspiré ceux du Fire.

De nombreux joueurs reconnus ont porté durant leur carrière le maillot du Fire tels que les internationaux américains Chris Armas, Frank Klopas, Eric Wynalda, DaMarcus Beasley, Josh Wolff, Tony Sanneh, Carlos Bocanegra ou Justin Mapp. La franchise a également vu le passage d'internationaux d'autres nations tels que Piotr Nowak, Lubos Kubik, Hristo Stoichkov (ballon d'or 1994), ainsi que des jeunes espoirs tels que Damani Ralph et Ivan Guerrero.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Résultats année par année[modifier | modifier le code]

Année Saison régulière Fiche
saison
Séries éliminatoires Coupe des États-Unis Ligue des Champions SuperLiga
1998 2e Ouest, 3e générale 20–12–0 Demi-finale conférence Symbol support vote.svg 2-0 Rapids
Finale conférence Symbol support vote.svg 2-0 Galaxy
Coupe MLS Symbol support vote.svg 2-0 D.C. United
Vainqueur Non qualifié Créée en 2007
1999 3e Ouest, 4e générale 18–14–0

Demi-finale conférence Symbol oppose vote.svg 1-2 Dallas Burn

1/8 de finale 3e place
2000 1er, Centre 17–9–6 Finale Vainqueur Non qualifié
2001 1er, Centre 16–6–5 1/2 de finale 1/4 de finale Non disputé
2002 3e, Est 11–13–4 1/4 de finale 1/8 de finale 1/4 de finale
2003 1er, Est* 15–7–8 Finale Vainqueur Non qualifié
2004 5e, Est 8–13–9 Non qualifié Finale 1/2 finale
2005 3e, Est 15–13–4 1/2 finale 1/2 finale Non qualifié
2006 3e, Est 13–11–8 1/4 de finale Vainqueur Non qualifié
2007 4e, Est 10–10–10 1/2 finale 1/8e de finale Non qualifié N'a pas participé
2008 2e, Est 13–10–7 1/2 finale 1/4 de finale Non qualifié N'a pas participé
2009 2e, Est 11–7–12 1/2 finale 1/8e de finale Non qualifié Finale
2010 4e, Est 9–12–9 Non qualifié 1/8e de finale Non qualifié Phase de groupes
2011 6e, Est 9–9–16 Non qualifié Finale Non qualifié
2012 4e, Est 17–11–6 Wild-card 16e de finale Non qualifié
2013 6e, Est 14–13–7 Non qualifié Demi-finale Non qualifié

* Vainqueur du MLS Supporters' Shield

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Au  :

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau des États-Unis G Alec Kann
3 Drapeau des États-Unis D Hunter Jumper
4 Drapeau : Mali D Bakary Soumare
5 Drapeau : Jamaïque D Lovel Palmer
6 Drapeau des États-Unis D Patrick Ianni
7 Drapeau du Brésil M Alex Monteiro de Lima
9 Drapeau des États-Unis A Mike Magee
11 Drapeau des États-Unis M Dilly Duka
12 Drapeau des États-Unis M Logan Pause
13 Drapeau du Costa Rica D Gonzalo Segares
14 Drapeau du Ghana A Patrick Nyarko
15 Drapeau d’Israël A Orr Barouch
16 Drapeau des États-Unis D Greg Cochrane
17 Drapeau des États-Unis A Chris Rolfe
No. Nat. Position Nom du joueur
18 Drapeau des États-Unis D Steven Kinney
19 Drapeau des États-Unis A Harrison Shipp (HGP)
20 Drapeau des États-Unis M Jeff Larentowicz
21 Drapeau des États-Unis M Chris Ritter (HGP)
22 Drapeau de l'Angleterre M Matt Watson
23 Drapeau des États-Unis D Marco Franco
24 Drapeau des États-Unis A Quincy Amarikwa
25 Drapeau des États-Unis G Sean Johnson
27 Drapeau des États-Unis M Victor Pineda (HGP)
28 Drapeau des États-Unis G Kyle Reynish
33 Drapeau : Équateur (pays) A Juan Luis Anangonó (DP)
34 Drapeau de la Colombie D Jhon Kennedy Hurtado
54 Drapeau des États-Unis M Benji Joya (en prêt du Santos Laguna)
92 Drapeau des États-Unis A Giuseppe Gentile

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Chicago Fire All-time Stats », sur soccerstats.us
  2. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. la Major League Soccer est la première division de football aux États-Unis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]