Edson Buddle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edson Buddle
Edson Buddle at Galaxy at Earthquakes 2010-08-21 3.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : États-Unis Colorado Rapids
Numéro 9*
Biographie
Nom Edson Michael Buddle
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 21 mai 1981 (33 ans)
Lieu Nouvelle-Rochelle (États-Unis)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1993-1995 Drapeau : États-Unis FC Westchester
1999 Drapeau : États-Unis State Fair Roadrunners
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000 Drapeau : États-Unis Long Island Rough Riders 026 (11)
2001-2005 Drapeau : États-Unis Columbus Crew 113 (44)
2006 Drapeau : États-Unis Red Bull New York 028 0(6)
2007 Drapeau : Canada Toronto FC 010 0(0)
2007-2010 Drapeau : États-Unis Los Angeles Galaxy 099 (44)
2011-2012 Drapeau : Allemagne FC Ingolstadt 04 033 0(9)
2012 Drapeau : États-Unis Los Angeles Galaxy 028 0(3)
2013- Drapeau : États-Unis Colorado Rapids 024 0(5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2003- Drapeau : États-Unis États-Unis 011 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Edson Buddle (né le 21 mai 1981 à Nouvelle-Rochelle, État de New York) est un footballeur international américain qui joue au poste d'attaquant pour les Colorado Rapids en MLS.

Carrière[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Buddle joue un an de football universitaire au State Fair Community College, les conduisant au championnat national Division I NJCCA en 1999. Buddle commence sa carrière professionnelle en 2000, lorsqu'il signe avec les Long Island Rough Riders en A-League. Buddle aide l'équipe à remporter la Division Nord-Est, marquant onze buts pour quatre passes décisives, et est nommé pour le titre de « rookie de l'année » de A-League.

Columbus Crew[modifier | modifier le code]

Ses performances en A-League attirent l'attention de la MLS, et Edson est sélectionné à la 27e position de la MLS SuperDraft 2001 par le Columbus Crew. Buddle joue très peu dans sa première année, seulement 556 minutes, mais il réussit à montrer son talent lors de son bref temps de jeu, marquant trois buts pour deux passes décisives. L'année suivante, à l'âge de vingt-et-un ans, Buddle s'impose comme l'un des meilleurs jeunes attaquants de la ligue, marquant neuf buts et cinq passes en seulement 1304 minutes, tout en remportant avec l'équipe la Coupe des États-Unis. Gêné par plusieurs blessure, Buddle ne débute que seize matchs pour le club l'année suivante, mais il est encore un buteur prolifique quand il est en bonne santé, inscrivant neuf buts et quatre passes. La même physionomie de saison se répète en 2004, Buddle manquant beaucoup de temps à cause de blessures, mais il marque onze buts et deux passes en vingt titularisations. En 2005, ses statistiques s'élèvent à neuf buts et deux passes, et il manque plus d'un mois de compétition après avoir été arrêté par la police de Columbus et avoir refusé de passer un éthylotest[1].

Red Bull New York[modifier | modifier le code]

Avant la saison 2006, Buddle est échangé aux Red Bull New York contre Eddie Gaven et Chris Leitch[2]. Le 22 novembre, Edson Buddle est échangé à Toronto FC avec Tim Regan.

Los Angeles Galaxy[modifier | modifier le code]

Le 13 juin 2007, Buddle est échangé aux Los Angeles Galaxy avec Tyrone Marshall. Il marque dès son premier match contre le Real Salt Lake.

En début de saison, Buddle ne s'attend pas à être titulaire en attaque, car Galaxy possède déjà trois joueurs offensifs : Carlos Ruiz, Landon Donovan et Alan Gordon. Malgré cela, Buddle s'impose comme l'attaquant de incontournable des Los Angeles Galaxy en 2008, profitant des blessures de Carlos Ruiz ou lorsque Landon Donovan et Ruiz sont en équipe nationale pour les États-Unis et le Guatemala respectivement.

Il marque deux hat-tricks lors de sa première saison à Los Angeles : le premier lors de la 8e journée contre le FC Dallas et le second en 12e journée contre San Jose Earthquakes[3], remportant le titre de « joueur de la semaine » en MLS pour ces deux semaines[4]. Après son deuxième hat-trick, son coéquipier David Beckham déclare : « Edson est un individu qui joue de mieux en mieux. Il l'a prouvé ce soir »[5]. Après qu'Edson ait marqué son neuvième but contre les Columbus Crew le 22 juin 2008, l'entraîneur Ruud Gullit déclare qu'il était devenu un « vrai professionnel » et qu'il est « très heureux » avec lui[6]. Andrea Canales d'ESPN note que Buddle avait jadis une réputation d'être « d'une paresse parfois exaspérante, renonçant aux passes qui ne tombent pas dans la surface de réparation », mais qu'il s'est amélioré en raison de l'influence de Beckham et d'une meilleure confiance en soi résultant d'une meilleure efficacité[5]. Shep Messing de MLS Extratime déclare : « Je ne pense pas qu'il y ait un meilleur tandem que Landon Donovan et Edson Buddle... Ils se complètent mutuellement. Ils n'empiètent pas sur l'espace de l'autre, le rendant ainsi meilleur pour chacun d'eux »[7].

Après une seule saison à LA, il est néanmoins transféré aux Colorado Rapids contre différents choix de repêchages.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Bien qu'il ait été un joueur prometteur pour l'équipe nationale des États-Unis, les blessures lui ont rendu difficile pour lui de percer dans l'équipe. Il est apparu avec les moins de 20 ans et les moins de 23 ans, disputant la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2001. Buddle honore sa première sélection en senior le 29 mars 2003 lors d'un match amical contre le Venezuela, mais il ne reverra pas le terrain international pendant sept ans. Le 11 mai 2010, il est inclus dans un premier effectif des États-Unis pour la Coupe du monde de football 2010, et le 25 mai, est titulaire lors d'une défaite en amical contre la République tchèque (2-4). Le 26 mai 2010, Buddle fait partie des 23 sélectionnés avec l'équipe nationale américaine à destination de l'Afrique du Sud[8]. Le 5 juin 2010, lors d'un match de préparation contre l'Australie, Buddle marque ses deux premiers buts internationaux et permet aux Américains de l'emporter 3-1.

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Dernière mise à jour le 30 août 2010.

Saison Club Total Championnat Coupe d'Amérique du Nord Équipe nationale
Matchs Buts Division Matchs Buts Type Matchs Buts
Matchs Buts
2001 Drapeau des États-Unis Columbus Crew
19
3
MLS 19 3 - - - - -
2002 Drapeau des États-Unis Columbus Crew
24
10
MLS 24 10 - - - - -
2003 Drapeau des États-Unis Columbus Crew
21
10
MLS 21 10 - - - 1 0
2004 Drapeau des États-Unis Columbus Crew
26
12
MLS 26 12 - - - - -
2005 Drapeau des États-Unis Columbus Crew
23
9
MLS 23 9 - - - - -
2006 Drapeau des États-Unis Red Bull New York
28
6
MLS 28 6 - - - - -
2007 Drapeau des États-Unis Los Angeles Galaxy
19
5
MLS 16 5 SuperLiga 3 0 - -
2008 Drapeau des États-Unis Los Angeles Galaxy
27
15
MLS 27 15 - - - - -
2009 Drapeau des États-Unis Los Angeles Galaxy
23
5
MLS 23 5 - - - - -
2010 Drapeau des États-Unis Los Angeles Galaxy
23
16
MLS 23 16 - - - 5 2
2001-2010 Drapeau des États-Unis Total
227
88
- 224 88 - 3 0 6 2

Palmarès[modifier | modifier le code]

Los Angeles Galaxy[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Deseret News (Salt Lake City), « Buddle out for a while »,‎ 16 août 2005 (consulté en 30 août 2010)
  2. (en) Dylan Butler, « Red Bulls get their man in Buddle », sur mlsnet.com,‎ 29 mars 2006 (consulté le 6 juin 2010)
  3. (en) Pete Ratajczak, « Buddle hat trick lifts LA past Quakes », sur mlsnet.com,‎ 15 juin 2008 (consulté le 6 juin 2010)
  4. (en) Major League Soccer Communications, « Buddle named MLS Player of the Week »,‎ 16 juin 2008 (consulté le 6 juin 2010)
  5. a et b (en) Andrea Canales, « Galaxy squad starting to open people's eyes », sur Soccernet,‎ 15 juin 2008 (consulté en 30 août 2010)
  6. (en) Grahme Jones, « Landon Donovan scores twice, but Galaxy ties Columbus, 3-3 », sur Los Angeles Times,‎ 15 juin 2008 (consulté en 30 août 2010)
  7. (en) MLSnet.com Extratime: Episode 59 « MLSnet.com Extratime: Episode 59 », sur YouTube (consulté en 30 août 2010)
  8. « États-Unis : La liste des 23 », sur football365.fr,‎ 1er juin 2010 (consulté en 30 août 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]