North American Soccer League 1976

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

North American Soccer League 1976

Généralités
Édition 9e
Participants 20 équipes
Affluence 7 642 spectateurs/match
Palmarès
Tenant du titre Tampa Bay Rowdies
Vainqueur Toronto Metros
Deuxième Minnesota Kicks
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Italie Giorgio Chinaglia (19)

Navigation

Le Championnat des États-Unis de football 1976 est la 9e édition du championnat nord-américain de football. Les 20 mêmes équipes que la saison précédente s'inscrivent au championnat. Les clubs sont répartis en 2 conférences (Atlantique et Pacifique) et 4 poules géographiques.

Chaque équipe rencontre tous les adversaires de sa conférence 2 fois et affronte une autre fois les adversaires de sa poule. Le premier de chaque poule accède directement aux quarts de finale tandis que les 2e et 3e disputent un tour préliminaire. Tous les matchs de phase finale sont joués en match simple éliminatoire. Comme dans d'autres compétitions organisées en Amérique (Ligue nationale de hockey ou NBA), il n'y a ni promotion, ni relégation, un système de franchises est mis en place.

Deux franchises déménagent et changent de nom : Baltimore Comets est renommé San Diego Jaws et Denver Dynamos devient Minnesota Kicks.

C'est le club de Toronto Metros qui remporte cette édition en battant lors de la finale nationale Minnesota Kicks.

Les clubs de l'édition 1976[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Les classements sont établis grâce à un barème complexe : il n'y a pas de match nul puisqu'une séance de tirs au but départage une égalité en fin de match.

  • Victoire : 6 points
  • Victoire après la séance de tirs au but : 1 point
  • Défaite : 0 point
  • Un point de bonus est accordé par but marqué dans la limite de 3 buts par match.

Première phase[modifier | modifier le code]

Conférence Atlantique[modifier | modifier le code]

Poule Nord[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1. Chicago Sting 132 24 15 9 52 32 20
2. Toronto Metros-Croatia 123 24 15 9 38 30 8
3. Rochester Lancers 114 24 13 11 36 32 4
4. Hartford Bicentennials 107 24 12 12 37 56 -19
5. Boston Minutemen 72 24 7 17 35 64 -29

Poule Est[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1. Tampa Bay Rowdies (T) 154 24 18 6 58 30 28
2. New York Cosmos 148 24 16 8 65 34 31
3. Washington Diplomats 126 24 14 10 46 38 8
4. Philadelphia Atoms 80 24 8 16 32 49 -17
5. Miami Toros 63 24 6 18 29 58 -29

Conférence Pacifique[modifier | modifier le code]

Poule Ouest[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1. Minnesota Kicks 138 24 15 9 54 33 21
2. Seattle Sounders 123 24 14 10 40 31 9
3. Vancouver Whitecaps 120 24 14 10 38 30 8
4. Portland Timbers 71 24 8 16 23 41 -18
5. St. Louis Stars 58 24 5 19 28 57 -29

Poule Sud[modifier | modifier le code]

# Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1. San Jose Earthquakes 123 24 14 10 47 30 17
2. Dallas Tornado 117 24 13 11 44 45 -1
3. Los Angeles Aztecs 108 24 12 12 43 44 -1
4. San Antonio Thunder 107 24 12 12 38 32 6
5. San Diego Jaws 82 24 9 15 29 47 -18

Phase finale[modifier | modifier le code]

  Premier tour Demi-finales de Conférence Finales de Conférence Finale nationale
                                     
        
     Tampa Bay Rowdies (T) 3  
       New York Cosmos 1  
   New York Cosmos 2
   Washington Diplomats 0  
     Tampa Bay Rowdies (T) 0  
     Toronto Metros 2  
        
        
     Chicago Sting 2
       Toronto Metros 3  
   Toronto Metros 2
   Rochester Lancers 1  
     Toronto Metros 2
     Minnesota Kicks 0
        
        
     Minnesota Kicks 3
       Seattle Sounders 0  
   Seattle Sounders 3
   Vancouver Whitecaps 1  
     Minnesota Kicks 3  
     San José Earthquakes 1    
        
        
     San José Earthquakes 2       
       Dallas Tornado 0         
   Dallas Tornado 2
   Los Angeles Aztecs 0  

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
North American Soccer League 1976 Toronto Metros

Statistiques[modifier | modifier le code]

Affluences[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur joueur : Drapeau : Brésil Pelé (New York Cosmos)
  • Meilleur entraîneur : Drapeau : États-Unis Eddie Firmani (Tampa Bay Rowdies)
  • Meilleur rookie : Drapeau : États-Unis Steve Pecher (Dallas Tornado)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]