Fétichisme des couches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une personne adulte portant des couches

Le fétichisme des couches est une paraphilie dans laquelle un individu ressent un fort désir de porter des couches, souvent sans nécessité médicale[1].

L'infantilisme est par ailleurs décrit comme un comportement de fuite devant les responsabilités d'adulte. Il existe une forme particulière d'infantilisme revendiquée et assumée par des personnes atteintes de pulsion fétichiste les incitant à se travestir en bébé. Dans ce cas, l’infantilisme est une paraphilie qui se caractérise par un attrait, le plus souvent sexuel, pour les couches, vêtements et accessoires de bébé et par un besoin d'être traité comme un enfant en bas âge ou de se comporter comme un enfant qui régresse en simulant l'énurésie ou l'encoprésie. Certains font plus que simuler et urinent vraiment et/ou excrètent dans leur couche, qui doit alors être changée pour une propre, après s'être fait poudrer les fesses avec de la poudre à bébé.

Comme d'autres formes de fétichisme cette paraphilie peut s'analyser comme un comportement de défense acquis dans l'enfance pour triompher d'un traumatisme psychologique (trouble de l'attachement, situation d'abandon, maltraitance, atteinte sexuelle...)[2]. Le fétichiste infantiliste marque une nette préférence pour les objets, matières, textures, bruits et odeurs qui ont été érotisés à l'époque du traumatisme. Il existe également une distinction entre les fétichistes des couches-culottes (dits DL pour Diaper Lovers, en anglais) et les personnes aimant être infantilisées, qui sont désignées par les expressions AB (Adult Babies) ou TB (Teen Babies) pour les adolescents.

La concaténation de ces deux abréviations a donné naissance aux sigles AB-DL et TB-DL communément utilisés pour désigner l'ensemble de cette communauté par tranches d'âge (adultes et adolescents distingués). Il existe également une distinction entre les fétichistes des couches-culottes et les personnes aimant se travestir et se mettre plus complètement en condition de vivre une situation de bébé.

Étant donné qu'il n'est pas facile de trouver un partenaire qui accepte ce genre de pratiques, les personnes qui ont ce fétiche doivent souvent avoir recours au service d'une dominatrice pour laisser libre cours à leur fantasme. Elle joue alors le rôle de la mère ou d'une gardienne d'enfants.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. American Psychiatric Association, Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, American Psychiatric Pub,‎ 2000, 535–582 p. (ISBN 0890420254), « Sexual and Gender Identity Disorders »
  2. Paraphilies 2006 [PDF]

Liens externes[modifier | modifier le code]