Love at First Sting

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Love at First Sting

Album par Scorpions
Sortie 4 mai 1984
Enregistré 1983-1984
Polar Studios, Stockholm, Suède - Dierks Studios, Hanovre, Allemagne.
Durée 40:55
Genre Hard rock
Producteur Dieter Dierks
Label Drapeau de l’Union européenne Europe: EMI
Drapeau des États-Unis États-Unis: Mercury Records
Critique

Albums par Scorpions

Love at First Sting est le neuvième album du groupe allemand de hard rock Scorpions, sorti en 1984.
C'est l'album du groupe qui a rencontré le plus grand succès commercial (après Crazy World de 1990), se vendant à plus de six millions d'exemplaires dans le monde. Ce disque a permis au groupe de véritablement exploser sur la scène rock mondiale grâce à des chansons comme l'incontournable balade Still Loving You (plus de 1,7 million de singles vendus rien qu'en France), le célèbre titre Rock You Like a Hurricane, mais aussi Bad Boys Running Wild et Big City Nights qui font partie des grands classiques du groupe. Ces quatre chansons ainsi que Coming Home sont sorties en single.
Love at First Sting, qui en son temps représenta le summum de la popularité de Scorpions, est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs albums du groupe, certainement le plus abouti, et un classique du hard rock.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Love at First Sting a été enregistré en 1983 et 1984 entre Stockholm en Suède et Hanovre en Allemagne, ville natale du groupe. La pression est palpable, les fans attendent un nouvel opus qui pourrait égaler, voire « surpasser le succès de Blackout » [le précédent album du groupe], comme l'explique Rudolf Schenker. C'est peut-être à cause de cette pression supplémentaire que la production de Love at First Sting fut l'une des plus compliquées pour le groupe. D'une part, les relations entre Dieter Dierks, le producteur de Scorpions depuis 1975, et le groupe se détériorent. Selon Schenker, « l'atmosphère était parfois très tendue, Dierks nous demandait de prouver constamment nos qualités de musiciens ; il était particulièrement dur envers Francis [Buchholz, le bassiste de Scorpions depuis 1974] ». De fait, Dierks demande à la ligne rythmique du groupe, Francis Buchholz et Herman Rarebell, en place depuis près de sept ans, de rester à la maison, pendant que les autres membres partent enregistrer aux Polar Studios à Stockholm (Suède), pendant l'été 1983.
Ainsi, il a récemment été révélé que Jimmy Bain (bassiste du groupe Dio) et Bobby Rondinelli (Rainbow, Black Sabbath) ont enregistré avec le groupe, dans le but avoué de remplacer Francis et Herman, ce dernier rencontrant alors de sérieux problèmes avec l'alcool qui l'obligent à suivre une cure de sevrage. Mais l'alchimie ne prend pas avec les deux nouveaux, obligeant Dierks à rappeler Rarebell et Buchholz et à revenir enregistrer l'album aux Dierks Studios de Cologne.
Le matériel utilisé pour enregistrer l'album était alors à la pointe du technologique grâce à de nouvelles techniques d'enregistrements (33 tours digital). L'album avait, de ce fait, un son de très haute qualité même avant qu'il ne soit remastérisé dans les années 1990.

Description[modifier | modifier le code]

Love at First Sting a été conçu avec l'ambition de dépasser le succès de Blackout, l'album qui avait lancé le groupe sur le devant de la scène hard rock mondiale. De ce fait les chansons sont très méticuleusement travaillées lors des enregistrements et le son global obtenu est plus « produit », c'est-à-dire moins brut que sur Blackout, ce qui fera dire par certains fans que Love at First Sting est le premier album du groupe à avoir une certaine visée commerciale. Ce n'est pas faux, en théorie, puisqu'il a été conçu pour devenir le successeur de Blackout et surpasser son succès. Néanmoins beaucoup considèrent Love at First Sting comme l'album le plus abouti du groupe et fans comme critiques s'accordent pour dire que la visée musicale du groupe reste néanmoins basée sur le hard rock, comme en témoignent les chansons Bad Boys Running Wild et surtout Rock You Like a Hurricane, les solos de Matthias Jabs -encore plus travaillés que sur les précédents albums- et la présence sur neuf pistes d'une seule ballade, Still Loving You.
Love at First Sting comporte donc plusieurs classiques de Scorpions et nombre de favoris des fans. Rock You Like a Hurricane est sûrement la chanson de hard rock la plus connue de Scorpions, toujours jouée en concert (souvent en guise de final) et considérée comme un classique du genre grâce à son riff caractéristique et ses deux solos cinglants. Dans un tout autre genre, la ballade Still Loving You est devenue elle aussi un classique qui a largement dépassé le cadre du monde du rock. Cette chanson longue de plus de six minutes est souvent considérée comme l'exemple le plus probant de power ballad. Les chansons Big City Nights, Coming Home et Bad Boys Running Wild sont aussi des favoris des fans et des classiques du groupe. La chanson Coming Home a été inspirée du titre Don't Make No Promises (de l'album Animal Magnetism). Coming Home parle du moment où le groupe monte sur scène, un "retour à la maison" et sert souvent au groupe pour ouvrir ses concerts. Crossfire se démarque un peu des autres par son beat de batterie aux allures militaires, en rapport avec les paroles de la chanson pacifiquement engagées contre la guerre. I'm Leaving You a connu un certain succès, grâce à son clip vidéo notamment, et est assez représentative du style de Love at First Sting. Seul la chanson The Same Thrill vient un peu ternir cet album, avec son rythme très rapide et son riff assez guttural, assez à l'opposé des mélodies très travaillées de toutes les autres chansons de l'album.
Sur la face A de l'album c'est Matthias Jabs qui assure les solos et Rudolf Schenker qui s'occupe de la guitare rythmique alors que sur la face B (à partir de Big City Nights) les rôles sont inversés ce qui se ressent à l'écoute : d'une part le jeu plus agressif, rapide et moderne de Matthias Jabs, caractéristique des années 1980 et de l'autre le jeu plus classique de Rudolf Schenker.

Succès et postérité[modifier | modifier le code]

Le pari du groupe et du producteur Dieter Dierks, attendus au tournant après le succès de Blackout, est gagnant, puisque l'album, très attendu, est dès sa sortie un immense succès propulsé par les hits Rock You Like a Hurricane et Still Loving You. Love at First Sting conforte Scorpions dans sa position de grand groupe de hard rock et accroît la popularité du groupe bien au-delà du seul cadre du monde du rock, comme c'était le cas auparavant. L'album est devenu triple disque de platine aux États-Unis (plus de 3.000.000 de copies vendues) où il a atteint la 6e place dans les charts. Il a même été certifié double album de platine (2 millions de copies vendues) l'année même de sa sortie dans les bacs (1984). En France l'album est double disque d'or. Les ventes mondiales de Love at First Sting dépasse les 6 millions d'exemplaires écoulés. L'album a été propulsé par le grand succès des singles Rock You Like a Hurricane (#25 aux États-Unis notamment) et Still Loving You et leurs vidéos mises en onde par MTV.
Selon le magazine américain Rock Guide, « beaucoup considèrent cet album comme l'un des meilleurs de la décennie ». La chanson Rock You Like a Hurricane a été classée 31e dans la liste des 40 plus grandes chansons de métal/hard rock de tous les temps[1] et Still Loving You 22e dans la liste des 25 plus grandes ballades rock par VH1[2]. En France, ce slow ravageur est responsable, selon Matthias Jabs, « d'un nouveau baby-boom », soulignant avec humour le succès énorme de cette chanson dans l'Hexagone, single le plus vendu en 1984.

Aux États-Unis certains magasins ont refusé de vendre l'album à cause de sa couverture, qu'ils jugeaient trop subversive, ce qui a contraint le groupe à changer la couverture de l'album pour ces magasins. Cette photo noir et blanc d'un couple enlacé est l'œuvre du photographe Helmut Newton.

Reprises[modifier | modifier le code]

Les chansons portantes de l'album ont été reprises plusieurs fois par divers artistes. Voici une liste non exhaustive de ces reprises.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face A
No Titre Paroles Musique Durée
1. Bad Boys Running Wild Meine, Rarebell Schenker 3:54
2. Rock You Like a Hurricane Meine, Rarebell Schenker 4:13
3. I'm Leaving You Meine Schenker 4:16
4. Coming Home Meine Schenker 5:00
5. The Same Thrill Meine Schenker 3:35
Face B
No Titre Paroles Musique Durée
1. Big City Nights Meine Schenker 4:08
2. As Soon as the Good Times Roll Meine Schenker 5:01
3. Crossfire Meine Schenker 4:31
4. Still Loving You Meine Schenker 6:28

Formation[modifier | modifier le code]

Produit par Dieter Dierks.

Charts[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Billboard (États-Unis), France Top Albums (France), Deutschland Top Albums (Allemagne), UK Top Albums (Royaume-Uni).

Année Chart Position
1984 The Billboard 200 #6
1984 France Top Albums #4
1984 Deutschland Top Albums #6
1984 UK Top Albums #17
1984 Suisse Top Albums #9

Singles[modifier | modifier le code]

Billboard (Etats-Unis), Top 50 (France)

Année Chanson Chart Position
1984 Rock You Like a Hurricane Billboard Hot 100 #25
1984 Rock You Like a Hurricane France Top 50 #17
1984 Still Loving You Billboard Hot 100 #64
1984 Still Loving You France Top 50 #2

Certification de la RIAA[modifier | modifier le code]

Certification Date
Or Gold.png 30 avril, 1984
Platine Platinum.png 30 avril, 1984
Multi-Platine Platinum.png Platinum.png 25 octobre, 1984
Triple-Platine Platinum.png Platinum.png Platinum.png 8 juillet, 1995

Références[modifier | modifier le code]

  1. "VH1 40 Greatest Metal Songs", 1-4 May 2006, VH1 Channel, rapporté par VH1.com; dernier accès 15 novembre, 2007.
  2. "VH1 40 Greatest Metal Songs", 1-4 May 2006, VH1 Channel, rapporté par VH1.com; dernier accès 15 novembre, 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]