Ulrich Roth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ulrich Roth

Description de l'image  Uli-Jon-Roth.jpg.
Informations générales
Surnom Uli Jon Roth
le Jimi Hendrix allemand
Naissance 18 décembre 1954
à Düsseldorf, Allemagne
Activité principale guitariste
Genre musical hard rock, rock, metal néo-classique, musique classique, rock psychédélique
Années actives 1969 - présent
Site officiel www.ulijonroth.com

Ulrich Roth, (plus connu sous le nom de Uli Jon Roth ou parfois Uli Roth) né le 18 décembre 1954 à Düsseldorf est un guitariste allemand ex-membre du groupe Scorpions, considéré comme un virtuose et un pionnier du Metal néo-classique. Yngwie Malmsteen le cite comme une influence importante pour son jeu et comme meilleur guitariste rock des années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, il est membre d'un groupe du nom de Dawn Road. En 1974, il rejoignit le groupe de hard rock Scorpions, en remplacement de Michael Schenker, parti rejoindre le groupe UFO. Il y jouera en compagnie de Klaus Meine, Rudolf Schenker, Francis Buchholz et Rudy Lenners jusqu'en 1978, il fut le guitariste soliste et l'un des compositeurs/chanteurs de Scorpions, avec lequel il publiera cinq albums. Il quitta le groupe en 1978 après la tournée retracée dans l'album live Tokyo Tapes (plus d'un million d'exemplaires vendus).
Il possédait déjà à cette époque un style de jeu fluide et rapide très influencé par Jimi Hendrix (il était d'ailleurs surnommé le "Jimi Hendrix allemand") dont il possédait certaines des caractéristiques et amenait dans les parties de guitares une atmosphère spéciale et originale (à ce propos, comparer le solo de guitare de "Fly to the Rainbow" sur l'album "Tokyo Tapes" avec le morceau "Little Wing" de Jimi Hendrix sur l'album "Axis: Bold as Love").
Ulrich Roth forma en 1978 son propre groupe, Electric Sun avec lequel il réalisa trois albums jusqu'en 1985. Uli Jon Roth a aussi composé des œuvres plus originales rapprochant guitare électrique et musique classique. À l'occasion du festival Wacken Open Air, en 2006, Uli Jon Roth (ainsi que d'autres ex-membres emblématiques de Scorpions) a joué quelques chansons avec le groupe Scorpions devant plus de 60 000 fans (concert spécial qui a donné lieu au DVD Live at Wacken Open Air 2006) . À ce jour il est toujours actif sur la scène musicale, aussi bien rock que classique, et il continue de faire des tournées aussi bien en solo qu'en rejoignant d'autres artistes sur scène (il a rejoint Scorpions sur certaines dates de leur dernière tournée mondiale en 2007-2008).
Le 2 juin 2012, Uli participe à la première édition du festival Nancy On the Rocks qui a lieu à l'amphithéâtre de plein air du Zénith de Nancy. Il rejoint le groupe Scorpions pour une de leur dernière date en France sur le titre We'll burn the sky. Puis clos le festival avec ces musiciens et reçoit deux invités exceptionnels, Herman Rarebell et Rudy Lenners.

Style[modifier | modifier le code]

La particularité de son jeu vient de sa manière de jouer et de l'instrument avec lequel il joue. Il n'utilise que des médiators (ou « plectres » ) très durs (extra-heavy), sinon, selon lui, il ne peut « pas les utiliser plus d'une chanson car au bout de la seconde, ils cassent ». C'est son jeu qui fait que des médiators standards ne peuvent résister. Son jeu se caractérise aussi par la liberté de sa main droite, allant librement aussi bien sur les recoins de son micro double, que sur le manche, suivant le son qu'il recherche et l'intensité avec laquelle il joue, donnant ainsi des variantes entre un son plus chaud ou un son plus heavy, caractérisé par ses influences hard-rock. Il laisse une totale liberté dans ses mouvements, ce qui donne pour effet un jeu différent a chacune de ses prestations. Il crée lui-même ses éléments de jeu, comme par exemple sa manière de jouer plusieurs cordes ou de faire des arpèges, qu'il effectue non pas en sweeping mais en allez retour. Quand il exécute ses arpèges sa position de main droite est ouverte, c'est-à-dire en biais, comme le fait par exemple, le guitariste de Dragonforce, Herman Li.
L'élément principal qui fait que son jeu est unique est l'instrument qu'il possède, la Sky Guitar, une guitare à sept cordes et 38 frettes, ce qui lui donne une étendue de notes ample, variant ainsi les graves avec sa corde de Si grave, et les aigus avec sa corde de Mi aiguë à sa 38e frette. Par cet écart unique et son jeu néo-classique emprunt de sonorités mineures, il peut sans problème imiter le son du violon ou celui d'un violoncelle, ce qu'il fait justement sur l'album Metamorphosis Of Vivaldi's IV Seasons, dans lequel il joue avec l'orchestre Metamorphosis.
Très respecté dans le milieu de la guitare metal, il est considéré avec Ritchie Blackmore comme le pionnier du metal néo-classique, style qui sera popularisé et institutionnalisé quelques années plus tard par le virtuose suédois Yngwie Malmsteen.

Conceptualisation Musicale[modifier | modifier le code]

Uli Jon Roth accorde une importance particulière à l'ésotérisme et la métaphysique. Il croit en la correspondance des phénomènes physiques et spirituels. À ses yeux, il y a une étroite corrélation entre toute la structure technique de la musique et les structures des lois de la physique, de la biologie, des mathématiques, etc, tout ceci dans une symbiose structurante sur laquelle s'échafaude les fondations de l'existence. Considérablement imprégné de cette conviction, il insuffle son inspiration mystique dans son art musical et développe son travail vers des horizons très lointains.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Scorpions :

Avec Electric Sun :

  • 1978 : Earthquake
  • 1980 : Firewind
  • 1984 : Beyond the Astral Skies

Sous son propre nom :

  • 1991 : Aquila Suite
  • 1995 : Sky of Avalon : Prologue to the Symphonic Legends
  • 2000 : Transcendental Sky Guitar I & II
  • 2001 : Legends of Rock at Castle Donington (Double album live)
  • 2003 : Metamorphosis of Vivaldi's IV Seasons
  • 2008 : Under a Dark Sky

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Uli Jon Roth, the Jimi Hendrix Tribute Concert, Germany 1991 (VHS)
  • 2000 : The Electric Sun Years Vol. I & II (in the Historical Performances series)
  • 2002 : Legends of Rock: Live at Castle Donington
  • 2006 : Scorpions - Live at Wacken Open Air 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :