Lovedrive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lovedrive

Album de Scorpions
Sortie 25 février 1979
Enregistré Septembre - décembre 1978
Dierks Studios, Cologne, Allemagne
Durée 36:30
Genre Hard rock
Format Disque vinyle & compact, k7 audio[1]
Producteur Dieter Dierks
Label Harvest, EMI (Europe)
Mercury (Amérique du Nord)
Critique

Albums de Scorpions

Lovedrive est le sixième album du groupe allemand de hard rock Scorpions sorti en 1979 qui marque un changement stylistique important et qui ouvre au groupe la voie du succès international. Il est souvent considéré comme l'un des meilleurs albums de Scorpions.

Description[modifier | modifier le code]

Cet album signe le retour sur les pistes 2, 4 et 7 du guitariste Michael Schenker, frère de Rudolf, qui avait quitté le groupe en 1972 après l'album Lonesome Crow. Mais c'est surtout le premier album où apparaît Matthias Jabs, nouveau guitariste soliste du groupe, qui succède dans cette tâche à Ulrich Roth.

En effet Roth ayant quitté Scorpions en 1978, le groupe doit remplacer un guitariste soliste d'exception. Ils entreprennent donc des auditions à Londres pour trouver le digne successeur de Roth. Mais après plus 140 auditions infructueuses, c'est finalement à Hanovre, ville natale du groupe, que le nouveau guitariste est trouvé : c'est un ami du bassiste du groupe Francis Buchholz nommé Matthias Jabs. Avant de se lancer avec succès dans l'aventure Scorpions, Jabs faisait déjà partie d'un groupe de Hanovre nommé Lady. Selon l'intéressé, son recrutement s'est passé plutôt tranquillement. Il avait en fait été invité par Scorpions à une petite session improvisée, sans savoir que le groupe recherchait un nouveau guitariste. Voilà formé le line-up classique de Scorpions (Meine/Schenker/Jabs/Buchholz/Rarebell) qui durera jusqu'au début des années 1990. Néanmoins, à peine recruté, Jabs a failli perdre sa place dans le groupe car l'ex-membre de Scorpions Michael Schenker, frère de Rudolf et guitariste soliste virtuose, qui venait de quitter le groupe UFO était revenu proposer ses services pour l'enregistrement de Lovedrive. Mais son alcoolisme et son instabilité ne lui permirent d'enregistrer que trois chansons avec le groupe avant d'être renvoyé et Jabs, qui craignait de perdre sa place au profit de Schenker, fut définitivement réintégré au sein de Scorpions en tant que membre permanent.

Avec ce recrutement et le départ de Roth, Scorpions entreprend avec Lovedrive un important tournant stylistique dans sa carrière, en mettant au point un son plus moderne et hard rock mais aussi des ballades plus abordables pour le grand public. En effet le style de Jabs à la guitare, un peu similaire à Van Halen, donne une touche plus fluide aux compositions, moins baroque que le jeu de Roth. De plus le départ de ce dernier laisse le champ libre au duo Schenker/Meine pour les compositions, ce qui oriente encore plus le groupe vers ce son différent. Néanmoins ce changement n'est pas radical et l'on peut retrouver des similitudes stylistiques entre Lovedrive et l'album précédent du groupe Taken by Force. Cet album grâce aux compositions de qualité et à ce son différent et nouveau qui annonce le style du Scorpions des années 1980, ouvre au groupe la voie du succès international, qui se confirmera dans les années suivantes. Lovedrive est d'ailleurs le premier album du groupe à se classer dans les charts aux États-Unis et est devenu disque d'or dans ce pays ce qui en fait le premier succès notable du groupe là-bas.

Il contient de nombreux classiques du groupe, comme l'instrumental « Coast to Coast », qui permet en live à Klaus Meine de montrer ses talents de guitariste, la ballade « Always Somewhere » (première du genre à mettre au crédit des cinq Allemands), une des ballades préférée des fans, Holiday et une chanson mêlant astucieusement reggae et hard rock « Is There Anybody There ? ».

À noter que la pochette du disque fait à nouveau parler d'elle (dans une voiture, un homme arrache à la main le cœur de sa compagne) : elle est censurée dans plusieurs pays mais est néanmoins élue « pochette de l'année » par le magazine Playboy.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face-A[modifier | modifier le code]

No Titre Paroles Musique Durée
1. Loving You Sunday Morning Klaus Meine, Herman Rarebell Rudolf Schenker 5:41
2. Another Piece of Meat Herman Rarebell Rudolf Schenker, Herman Rarebell 3:32
3. Always Somewhere Klaus Meine Rudolf Schenker 4:57
4. Coast to Coast Rudolf Schenker Rudolf Schenker 4:44

Face-B[modifier | modifier le code]

No Titre Paroles Musique Durée
5. Can't Get Enough Klaus Meine Rudolf Schenker 2:38
6. Is There Anybody There? Klaus Meine, Herman Rarebell Rudolf Schenker 3:58
7. Lovedrive Klaus Meine Rudolf Schenker 4:52
8. Holiday Klaus Meine Rudolf Schenker 6:34

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Produit par Dieter Dierks.

Charts[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Année Chart Position
1979 Billboard 200 #55
1979 France Top Albums #18
1979 Deutschland Top Albums #11
1979 UK Top Albums #36
1979 Sweden Top Albums #32

Singles[modifier | modifier le code]

UK Top Singles (Royaume-Uni).

Année Chanson Chart Position
1979 Is There Anybody There ? UK Top Singles #39

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Formats de l'album », sur discogs.com
  2. (en) « Critique de l'album », sur allmusic.com