Louis Victor de Habsbourg-Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Victor de Habsbourg-Lorraine vers 1870

Louis-Victor Joseph Antoine de Habsbourg-Lorraine (Vienne, 15 mai 1842Vienne, 18 janvier 1919), archiduc d'Autriche.

Plus jeune enfant de l'archiduc François-Charles d'Autriche et de Sophie de Bavière, il est surnommé « Luziwuzi ».

Il déconseille à son frère Maximilien l'aventure mexicaine et refusera les projets de mariage le concernant avec l'infante Isabelle, héritière du Brésil.

En 1866, sur les instance de sa mère, l'impérieuse archiduchesse Sophie, Louis-Victor demande la main de sa cousine, sœur de l'impératrice, la charmante Sophie-Charlotte ; mais celle-ci refuse ce parti brillant au grand dam de sa famille.

Peu à peu s'affirme le penchant de l'archiduc pour les jeunes hommes.

Il aime à se déguiser en femme : plusieurs clichés seront pris par des photographes où il apparaît travesti en femme. L'une des photos le représente vêtu d'un tutu, d'un collant blanc et chaussé de ballerines.

En 1877, il est mêlé à un scandale dans un bain viennois. Cela causera sa disgrâce et son "exil" au château de Klessheim près de Salzbourg[1] où il n'aura à son service que des femmes.

Il y acquerra cependant la réputation d'un prince philanthrope et mécène.

Il meurt deux mois après la chute de la monarchie, et est inhumé au cimetière de Wals-Siezenheim.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erika Bestenreiner, Sissi, ses frères et sœurs, Pygmalion 2004, p.87

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Frédéric Mitterrand, Les Aigles foudroyés - la fin des Romanov des Habsbourg et des Hohenzollern, Pocket, 1998.