Les Tortues ninja (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les Tortues Ninja (film))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de Steve Barron. Pour le film de Jonathan Liebesman, voir Ninja Turtles.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tortue (homonymie) et Ninja (homonymie).

Les Tortues ninja

Titre original Teenage Mutant Ninja Turtles
Réalisation Steve Barron
Scénario Todd W. Langen
Bobby Herbeck
Sociétés de production 888 Productions
Golden Harvest
Limelight Entertainment
Mirage Productions
New Line Cinema
Northshore Investments
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Genre Action
Sortie 1990
Durée 93 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Tortues ninja (Teenage Mutant Ninja Turtles) est un film américano-hongkongais réalisé par Steve Barron en 1990. Quatre petites tortues à la base très ordinaires perdues accidentellement dans les égouts de New York qui sont entrées en contact avec un liquide appelé mutagène. La substance les fait grandir autant en taille qu'en intelligence. Elles finissent par prendre une forme humanoïde. Leur sensei, un rat lui aussi contaminé par la substance, s’avère être un expert en arts martiaux et leur enseigne l'art ninja. Les Tortues attendent 15 ans avant de livrer leur premier combat hors des égouts afin de poursuivre leur formation. Ils tombent sur une bande de voyous surpris en flagrant délit par une jeune journaliste, April O'Neil, qui deviendra par la suite leur meilleure amie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un clan de voleurs silencieux sévit au cœur de New York. En pleine enquête sur ces mystérieux méfaits, la journaliste April O'Neil est sauvée d'une agression par Raphael, l'une des quatre tortues humanoïdes vivant dans les égouts avec Splinter, un rat expert en arts martiaux. Avec l'aide d'April et de Casey Jones, un justicier auto-proclamé aux méthodes douteuses, les tortues Ninja devront affronter le clan d'Oroku Saki alias Shredder, un vieil ennemi de leur maître...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : 30 mars 1990
Drapeau de la France France : 12 décembre 1990

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la première adaptation cinématographique des comics Kevin Eastman et Peter Laird.

Casting[modifier | modifier le code]

Chaque acteur incarnant une Tortue ninja a joué un autre rôle, sans costumes, dans le film :

  • Michelangelo = livreur de pizza du début
  • Leonardo = chef du gang, qui parle à Casey à la fin dans l'entrepôt de Lairdman Island
  • Donatello = messager foot qui gifle April dans la station de métro
  • Raphael = client dans le taxi, lorsque Raph poursuit Casey au début

Certains acteurs sont doublés en version original. Ainsi, Michael McConnohie prête sa voix à Tatsu, Brian Tochi à Leonardo, Corey Feldman à Donatello, ... Josh Pais est le seul acteur incarnant une tortue à également le doubler vocalement.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu entre juillet et septembre 1989[2], principalement en Caroline du Nord. Seuls quelques extérieurs ont été réalisés à New York (notamment à Times Square, l'Empire State Building, l'Hudson, ...)[3].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Teenage Mutant Ninja Turtles:
The Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale par divers artistes
Sortie Drapeau des États-Unis 16 mars 1990
Durée 44:08
Genre Rap, techno, new jack swing
Label SBK Records
Critique

Bandes originales par Les Tortues ninja

Singles

  1. Turtle Power
    Sortie : avril 1990
  2. Spin That Wheel
    Sortie : 1990

En plus de la musique de John Du Prez, le film contient plusieurs chansons de Rap, techno ou new jack swing. Elles sont présentes sur l'album Teenage Mutant Ninja Turtles: The Original Motion Picture Soundtrack.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. "This Is What We Do" - MC Hammer[4]
  2. "Spin That Wheel" - Hi Tek 3
  3. "Family" - Riff
  4. "9.95" - Spunkadelic
  5. "Turtle Power" - Partners in Kryme
  6. "Let The Walls Come Down" - Johnny Kemp
  7. "Every Heart Needs A Home" - St. Paul
  8. "Shredder's Suite" - John Du Prez
  9. "Splinter's Tale I & Splinter's Tale II" - John Du Prez (feat. Kevin Clash)
  10. "Turtle Rhapsody" - Orchestra on the Half Shell

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Les noms Raphael, Leonardo, Michelangelo et Donatello sont ceux de quatre artistes majeurs de la Renaissance italienne : le peintre et architecte Raphael, les peintres-sculpteurs-architectes Léonard de Vinci et Michel-Ange et enfin le sculpteur Donatello.
  • Dans la série animée de 1987, Hamato Yoshi et Splinter ne sont qu'une seule et même personne (l'ancien maître japonais a lui aussi baigné dans le mutagène et est devenu un rat) alors que dans le film et dans le comics original (1984), Yoshi fut le maître de Splinter qui a toujours été un rat.
  • On pourra remarquer la présence de Hongkongais pour régler les combats martiaux. Ils sont pour beaucoup dans la réussite du film. Leur absence dans les suites se fera remarquer.
  • Des costumes ont été créés par Jim Henson (Le Muppet Show - Jim Henson's Creature Shop). Malheureusement, ce dernier est décédé au cours du tournage. Son fils prit la relève pour les finitions. Le second film fera également appel aux services de la société Henson's CS, mais pas le troisième, et ce, pour des raisons inconnues.

Clins d’œil[modifier | modifier le code]

  • April O'Neil (avril en français), la reporter, est accompagnée de deux collègues, nommée June (juin) et Jully (juillet).
  • Dans la VO, l'un des jeunes, témoignant à la fin du film auprès du Chef Stern, dit que la réponse à toutes leurs questions se trouve à l'entrepôt de Lairdman Island. C'est une clin d’œil à Peter Laird et Kevin Eastman, créateurs du comics original.
  • Lorsqu'April se réveille chez les Tortues. Elle croit d'abord rêver et elle se plaint alors qu'elle préférait rêver d'Harrison Ford.
  • Quand Casey Jones apparait, Michelangelo dit qu'il ressemble à un « Wayne Gretzky stéroïdé » en référence à sa crosse de hockey sur glace.

Version longue[modifier | modifier le code]

Une version longue, très peu connue du grand public, est sortie quelques années après le film. On y retrouve une scène coupée, à la fin, où April et Danny vont voir un éditeur de BD, lui présentant un comic (Teenage Mutant Ninja Turtles) mettant en scène les tortues ninja. L'homme trouve l'histoire intéressante, mais ne pense pas que cela fonctionnera... on voit les tortues à la fenêtre observer la scène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :