Le Jeune Medardus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jeune Medardus (Der Junge Medardus) est un film muet autrichien réalisé par Michael Kertész en 1923, pour la Sascha Film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1809, alors que Napoléon est aux portes de Vienne, le duc de Valois, prétendant au trône de France et exilé en Autriche, complote contre l'Empereur "usurpateur". Le fils du duc, Franz, est amoureux d'Agathe Klähr et demande à son père le consentement au mariage que celui-ci lui refuse. Désespérés, les deux jeunes gens se suicident. Le frère d'Agathe, Medardus, séduit alors la fille du duc, Helene, voulant en faire l'instrument de sa vengeance contre la famille des Valois. Les troupes napoléoniennes entrent à Vienne, bientôt en flammes, et Helene incite Medardus à tuer Napoléon...

Commentaire[modifier | modifier le code]

Avec Sodome et Gomorrhe (1922), Le Jeune Medardus est l'un des rares films subsistants à ce jour, d'avant sa période hollywoodienne (à partir de 1926), de Mihály Kertész (en Hongrie), devenu Michael Kertész (en Autriche) et enfin Michael Curtiz (aux États-Unis). Ses qualités de metteur en scène sont ici évidentes et ce n'est pas un hasard si la Warner Bros. Pictures lui a proposé un engagement trois ans après. La photographie et la direction d'acteurs sont à l'avenant. La Sascha Film, pour laquelle le film a été produit, était « la » grande compagnie cinématographique autrichienne de l'époque.

Lien externe[modifier | modifier le code]