Jesse Jane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jesse Jane

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jesse Jane (1980- )
Photographiée le 7 janvier 2010 à l'AVN Adult Entertainment Expo qui s'est tenu au Sands Convention Center, Las Vegas, Nevada

Nom de naissance Cindy Taylor[1],[2]
Naissance 16 juillet 1980 (34 ans)
Drapeau des États-Unis Fort Worth, Texas, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Distinctions
Conjoint
Rick Patrick
Caractéristiques physiques
Taille 1,60
Yeux Bleus
Cheveux Blonde
Signes distinctifs
Carrière
Années d’activité 2002 à aujourd'hui
Orientation Bisexuelle
Nombre de films 103 (d'après IAFD[3])
Films notables
- Pirates 2 : Stagnetti’s Revenge
IAFD
AFDB

Jesse Jane, née Cindy Taylor[1],[2], est une actrice américaine de films pornographiques et mannequin de charme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jesse est née le 16 juillet 1980[4] à Fort Worth dans l'état du Texas. Elle est fille de militaire et a passé son enfance dans diverses bases militaires de la région du Midwest. Elle était un garçon manqué, en jouant au football notamment. Grâce à son amour du football américain et à sa formation de danseuse, elle devint la meneuse des pom-pom girls de son lycée. Elle est diplômée avec mention du lycée Rose Hill High School, à Rose Hill dans le Kansas et choisit d'exercer la profession de mannequin.

En 2000, Jane donne naissance à un garçon[5]. En 2007, elle indique avoir épousé l'acteur du film pornographique Rick Patrick en 2005[6],[7]. Ils habitent la ville d'Oklahoma[2].

Jesse Jane se considère comme bisexuelle[8].

En 2004, elle déclare sur Howard Stern Show[9] qu'elle a subi une hystérectomie pour un cancer du col de l'utérus actuellement en rémission[10].

En janvier 2007, un article du New York Times informe ses lecteurs que Jane a l'intention d'augmenter le volume de ses seins dans l'optique des films de haute définition[5]. Le 12 février, son blog annonce que c'est chose faite.

Son pseudonyme est un jeu de mots entre le fameux Jesse James et la non moins fameuse Calamity Jane.

Signes distinctifs[modifier | modifier le code]

Jesse Jane a un tatouage au niveau du sacrum et un autre représentant une petite tête du lapin Playboy sur la partie inférieure gauche de l'abdomen.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir été qualifiée à des finales régionales de casting, Jesse travaille pour des agences de Mannequins telles que 5-7-9 et David's Bridal et tourne un spot publicitaire à la télévision pour la chaîne de restaurants Hooters.

Jane se présente dans des concours de beauté Hawaiian Tropic. Pendant l'un de ces concours, elle parvient à obtenir un rôle de figurante dans le téléfilm Alerte à Malibu - Mariage à Hawaï en 2003, après avoir impressionné le réalisateur.

En août 2002, Jesse Jane est nommée Miss photogénique par l'American Dreams Pageant. À défaut de réaliser son rêve qui était de travailler dans l'industrie pornographique, elle se rabat sur une carrière de mannequin spécialisée dans le bikini.

C'est en lisant un article journalistique concernant la star du X Tera Patrick et le fait qu'elle travaille pour Digital Playground, des studios produisant des films pornographiques, que l'idée est venue à Jane de les contacter. Elle signe rapidement un contrat d'exclusivité avec eux[11]. Elle tourne d'abord No limits, son premier film, aux côtés de Devon[11]. Dans les mois qui suivent, on a pu la voir sur les antennes de la chaîne Showtime dans la série des émissions de télé réalité Family Business lorsqu'elle est filmée à la convention de l'Adult Video News Awards.

Elle fera également une apparition dans le clip Step up présent sur le second album, Desensitized, du groupe américain de Metal Drowning Pool dont elle affirme que c'est son groupe préféré. Au cours du passage Jay Walking de l'épisode The Tonight Show with Jay Leno paru le 25 juillet 2006, elle dit travailler chez Hooters et se nommer «  Cindy  ». La couverture d'un magazine pornographique est alors présentée à l'écran montrant que Cindy et Jesse Jane ne font qu'une seule et même personne[12].

Les films de Digital Playground dans lesquels Jesse est apparue, tels No Limits, Beat the Devil, la série Pirates (2005) ou Loaded, sont souvent nominés aux diverses cérémonies du cinéma pornographique et se sont avérés suffisamment populaires pour lui permettre de lancer sa propre marque de gadgets sexuels.

Jane rejoint DP Tonight, un programme de débats télévisés en direct concernant l'industrie pornographique et dont elle devient la coanimatrice (avec Devon et Teagan Presley, deux autres actrices de Digital Playground). Les débats, basés sur l'interactivité audience/animateurs, tournent autour des ragots dans l'industrie du X ainsi que de questions posés aux acteurs invités. Jane est une actrice invitée du neuvième épisode de la seconde saison de la série TV Entourage diffusée sur HBO et dans lequel elle est à la tête d'une bande organisée, la Pussy Patrol. Au mois de mars 2006, Jane et Kirsten Price deviennent des artistes invitées à Night Calls l'émission de variétés la plus regardée sur la chaîne Playboy TV. Jane est également l'invitée de l'émission Naughty Amateur Home Videos diffusée par Playboy TV[13] et, depuis janvier 2007, journaliste au magazine pornographique Chéri[14].

En 2007, Jesse rejoint l'équipe de Ralph, un magazine australien visant une clientèle masculine, en tant que journaliste pour tout ce qui touche au sexe. Elle répond aux lettres des lecteurs et favorise les rencontres[15].

En 2009, elle fait son apparition dans les séries de télé-réalité The Bad Girls Club. Au cours d'un documentaire intitulé Porn: Business of Pleasure diffusé sur les antennes de CNBC, elle détaille sa carrière et sa vie en dehors du milieu de la pornographie dans un entretien de dix minutes.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Jesse Jane en 2005

Jesse débute sa carrière en février 2003 avec le film Busty Cops. Elle tourne sa première scène lesbienne en 2005 dans le film Pirates. Elle est apparue dans 73 films à ce jour[3], dont :

  • Beat The Devil (parution le 15/03/2003)
  • Virtual Sex with Jesse Jane (parution le 31/07/2003)
  • No Limits (2003)
  • Three Timing (parution le 05/10/2003)
  • Island Fever 3 (2004)
  • Pirates (2005)
  • Island Fever 4 (2006)
  • Jesse Jane: Sexual Freak (2006)
  • Jesse Jane: All-American Girl (2006)
  • Scream (2007)
  • Babysitters (2007)
  • Jesse Jane in Pink (2007)
  • Pirates 2 : Stagnetti's Revenge (2008)
  • Cheerleaders (2008)
  • Teachers (2009)
  • Homework (2010)
  • Jesse Jane Playful (2010)
  • Body Heat (2010)
  • Jesse Jane Reckless (2010)
  • Jesse Jane The Roommate (2010)
  • Couch Confessions (2010)
  • Titlicious 3 (2011)
  • Top Guns (2011)
  • Assassins (2011)
  • Blackmail (2011)
  • Babysitters 2 (parution le 26/07/2011)
  • PowerFuck (parution le 16/08/2011)

Une filmographie complète de Jesse Jane peut-être consultée ici

Citations[modifier | modifier le code]

  • « I was a typical tom-boy. I still love sports. Football is my game. I love hanging out with the guys. I never had a lot of girlfriends. The one thing I did that was feminine was dance »[16][réf. nécessaire].
  • « I am holding on anal. I don't like anal actually. I'm sure that I will do it at some point in my career, but not right now[17] »[réf. nécessaire].
  • « Tommy Lee and I, when we were dating, went to a club to see Crystal Method and Paul Oakenfold play. We were on top of the balcony in the VIP section and there's this huge crowd down below, with the band going on, and tons of people in VIP! We had sex right there - I sat on up of the railing and did the splits and we did it in front of everybody. It was great![19] »[réf. nécessaire].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Jesse Jane lors de la remise des F.A.M.E. Awards en 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ellen Gray « CNBC probes ailing porn biz », Philadelphia Daily News,‎ 15-07-2009 (consulté le 14-11-2009).
  2. a, b et c (en) « Porn: Business of Pleasure », CNBC (consulté le 16-07-2009).
  3. a et b Jesse Jane sur l'Adult Film Database. Consulté le 2009-07-30.
  4. (en) « DP Girls », Digital Playground (consulté le 19-04-2007)
  5. a et b (en) Matt Richtel « In Raw World of Sex Movies, High Definition Could Be a View Too Real », The New York Times,‎ 22-01-2007 (consulté le 03-06-2010).
  6. (en) Roger T. Pipe « Jesse Jane Interview 2007 », rogreviews.com,‎ 2007 (consulté le 20-08-2010)
  7. (en) Jared Rutter « Jesse Jane, Paul Fishbein Spar With Howard Stern », AVN,‎ 17-11-2005 (consulté le 20-08-2007).
  8. (en) Big D « Inside Jesse Jane », xrentdvd.com (consulté le 20-08-2010).
  9. Howard Stern Show est une émission radiophonique animée par le journaliste Howard Stern.
  10. (en) Gene Ross « "Jesse Jane on Howard Stern This Morning" », MK Magazine,‎ 29-09-2004 (consulté le 20-08-2010)
  11. a et b (en) « Jesse Jane - The Lost Interview », terababes.com,‎ 09-01-2003 (consulté le 20-08- 2010).
  12. « "The Tonight Show with Jay Leno" Episode dated 27 July 2006 (2006) », imdb.com,‎ 26-07-2006 (consulté le 20-08-2010).
  13. (en) Playboy TV page web de Night Calls
  14. (en) Vito Anthony « Jesse Jane Joins Cheri Staff », XFanz,‎ 13-11-2006 (consulté le 02-08-2010).
  15. (en) « "Jesse Jane" », Ralph (magazine) (consulté le 11-01-2008).
  16. « J'étais un parfait garçon manqué. J'ai toujours aimé le sport. Le football est mon truc. J'adore sortir avec des garçons. Je n'ai jamais eu beaucoup de copines. La seule chose féminine que je faisais, c'était la danse. »
  17. « Pour la sodomie, je préfère attendre. En fait je n'aime pas ça. Je suis sûre que je la pratiquerai à un certain moment de ma carrière, mais pas maintenant. ».
  18. « La clé pour mener une femme à l'orgasme c'est la technique et le temps. »
  19. « Tommy Lee et moi, à l'époque où nous sortions ensemble, sommes allés dans une boîte pour voir Crystal Method et Paul Oakenfold jouer. Nous étions en haut du balcon dans la partie VIP. Il y avait une énorme foule juste en dessous, avec le groupe qui jouait et des tas de gens dans la partie VIP ! Nous avons fait l'amour ici même - Je me suis assise sur la balustrade et fait le grand écart. Nous avons fait ça devant tout le monde. C'était géant ! »
  20. (en) Dirty Bob « 11th Annual Nightmoves Entertainment Awards Announced », Adult Video News,‎ 16-09-2003 (consulté le 21-05-2009).
  21. (en) « Jesse Jane Named Best Actress USA at Venus Awards », Adult Video News,‎ 21-10-2004 (consulté le 21-05-2009).
  22. (en) « AVN Award Winners Announced », Adult Video News,‎ 09-01-2006 (consulté le 22-07-2007).
  23. (en) Dirty Bob « Nightmoves Award Winners Announced », Adult Video News,‎ 09-10-2006 (consulté le 21-05-2009).
  24. (en) Thomas J Stanton « FOXE Awards Showcase Porn’s Past and Future », Adult Video News,‎ 20-02-2006 (consulté le 21-05-2009).
  25. (en) Eddie Adams « Jesse Jane Receives International Award in Denmark », Adult Video News,‎ 06-03-2007 (consulté le 21-05-2009).
  26. « 2007 AVN Award Winners Announced », Adult Video News,‎ 16-01-2007 (consulté le 19-06-2007).
  27. (en) Peter Warren « 2007 F.A.M.E. Award Winners Announced », Adult Video News,‎ 23-06-2007 (consulté le 24-06-2007).
  28. (en) Peter Warren « Jesse Jane Named Feature Entertainer of the Year at Exotic Dancer Awards », Adult Video News (consulté le 21-05-2009).
  29. (en) Peter Warren « Venus Award Winners Announced », Adult Video News,‎ 24-10-2007 (consulté le 21-05-2009).
  30. (en) David Sullivan « 2008 F.A.M.E. Winners Announced at Erotica LA », Adult Video News,‎ 07-06-2008 (consulté le 08-06-2008).
  31. (en) David Sullivan « Exclusive: Complete 2008 eLINE Award Winners from Venus Berlin », Adult Video News,‎ 22-10-2008 (consulté le 21-05-2009).
  32. (en) David Sullivan « 2009 AVN Award-Winners Announced », AVN.com,‎ 11-01-2009 (consulté le 11-01-2009).
  33. (en) « F.A.M.E. Award Winners Announced », AVN.com,‎ 13-09-2009 (consulté le 04-08-2009).
  34. (en) Paul Fishbein « Pirates II, Evil Angel Big Winners at 2009 Hot d’Or Awards », AVN,‎ 21-10-2009 (consulté le 21-10-2009).
  35. (en) « AVN Announces 2013 Hall of Fame Inductees », AVN.com,‎ 21 décembre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :