Cette page est en semi-protection longue.

Katsuni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Katsuni

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Katsuni lors de l'AVN Adult Entertainment Expo, en 2010.

Nom de naissance Céline Joëlle Tran
Alias
Jayda, Atsumi, Katsumi (jusqu'en 2007)
Katsuni (depuis 2007)[1]
Naissance 9 avril 1979 (35 ans)
Drapeau de la France Lyon, France[1]
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Distinctions
Pour toutes les visualiser, cliquez ici
Caractéristiques physiques
Taille 1,70[1]
Poids 53[1]
Yeux Marrons[1]
Cheveux Bruns (noir)[1]
Carrière
Années d’activité 2002 - 2013
Orientation Bisexuelle
Nombre de films + 327 films (iafd) [1]
IAFD
AFDB

Katsuni — nom de scène de Céline Joëlle Tran — est une ancienne actrice française de films pornographiques née le 9 avril 1979 à Lyon d'un père vietnamien et d'une mère française[2]. Elle a longtemps porté le nom de scène de Katsumi, mais a été contrainte d'abandonner ce pseudonyme en 2007 à la suite d'un procès.

Biographie

À 18 ans, Katsuni entame ses études à l'Institut d'études politiques de Grenoble puis décide de s'orienter vers les Lettres Modernes afin de devenir professeur de Littérature. Elle devient en parallèle gogo-danseuse en discothèque.

Elle est ainsi remarquée par un photographe du magazine Penthouse, qui lui propose de poser nue.

Elle décide alors de se lancer dans le X en devenant la 1re contract girl de Penthouse France, tout en poursuivant ses études.

Elle tourne un premier film dès 2001, sous la direction d'Alain Payet.

Elle signe ensuite, en 2002, un contrat d'exclusivité avec le studio Colmax, notamment dans des films réalisés par Christophe Mourthé.

Parallèlement, elle apparaît également dans quelques téléfilms érotiques pour M6 ainsi que quelques clips, dont Funky Maxime pour Doc Gynéco, et réalise des spectacles érotiques en boîtes de nuit.

En 2004, dans le magazine sexy Gimme Love sur Jimmy, Katsuni donne ses conseils aux téléspectateurs.

En 2005, elle fait l'objet d'une série de 5 docu-réalités de 52 min sur la chaîne MCM : Dans la Vie de Katsumi où on la suit dans son intimité et sa vie naissante de pornostar.

Cette même année, après une vingtaine de films et une fois son contrat avec Colmax terminé, Katsuni choisit de mettre en avant sa carrière internationale, en partant pour les États-Unis. Elle joue principalement dans des films du genre gonzo, en particulier ceux impliquant la sodomie. Elle tourne également ses premiers films à gros budget pour les compagnies Vivid, Ninn Worx, Wicked Pictures et Digital Playground.

En 2005, elle apparait sur l'album The Sexorcist du rappeur new-yorkais Necro.

En 2006, elle participe au film collectif Destricted, dans le segment We fuck alone réalisé par Gaspard Noé, présenté en première mondiale au Festival de Sundance puis à la Semaine de la critique du Festival de Cannes 2006[3].

Puis Rocco Siffredi lui demande de jouer dans son dernier film en tant qu'acteur, Fashionistas Safado: The Challenge.

En mai 2006, elle se fait poser des implants mammaires, pour passer d'une taille 85B à une taille 90D.

Son premier film avec sa nouvelle poitrine, French conneXion, sort chez Marc Dorcel début 2007.

Entretemps, Katsuni a posé pour la couverture de Marquis, un magazine référence du fétichisme et elle anime chaque semaine une rubrique de l'émission En attendant minuit, diffusée sur TPS Star.

Début 2007, elle signe également un contrat d'exclusivité avec l'un des leaders des films X aux États-Unis, la société américaine Digital Playground.

Entre 2002 et 2008, Katsuni reçoit pas moins de 29 récompenses internationales, et possède une renommée internationale dans le milieu du X mais elle est condamnée à utiliser un autre nom suite à une décision du Tribunal de Créteil, en janvier 2007.

Une jeune femme, Mary Katsumi, lui avait intenté un procès fin 2006 à cause de leur homonymie et des retombées négatives engendrées. Elle opte pour le pseudonyme de Katsuni.

En septembre 2007, elle est condamnée à payer 20 000 € pour avoir violé cette interdiction à quarante reprises après la décision judiciaire[4].

Katsuni poursuit son activité d'actrice X tout en développant sa carrière de show-girl en se produisant sur scène en France, en Italie et aux États-Unis. Elle entame également une carrière de productrice et réalisatrice en gérant sa propre société de production aux États-Unis.

En juillet 2008 sort Katsuni, My Fucking Life (Marc Dorcel). D'une durée de quatre heures, ce film documentaire suit Katsuni pendant plus d’un an dans son quotidien, entre le salon de Las Vegas à ses séances photos, les tournages de scènes pornographiques dans la Porn Valley, son quotidien, sa vie privée.

En 2009, Katsuni est nominée à Las Vegas en tant que Best Adult Entertainer of the Year pour ses performances comme show-girl dans les clubs américains.

Octobre 2009: elle collabore avec la société Wild Side pour promouvoir la sortie DVD de la comédie asiatique Crazy Lee. On la retrouve ainsi en présentatrice du menu et des bonus.

Parallèlement, elle est l'ambassadrice officielle de la cérémonie des Hot d'Or le 20 octobre 2009, à la salle Wagram à Paris où sont récompensées les plus grandes stars du X. Katsuni reçoit à cette occasion 2 Hot d'Or.

Le 24 octobre, elle est reçue dans l'émission On n'est pas couché de Laurent Ruquier sur France 2 où elle débat sur l'avenir du X.

En décembre 2009, Katsuni lance sa marque de lingerie Petit Cœur qu'elle présente officiellement à Macao. Le jeu vidéo Lucha Fury propose de débloquer le personnage de la déesse Katsuni, à l'effigie de l'actrice[5].

Katsuni apparaît dans le clip de Conspiracy Strip Club du groupe The Electronic Conspiracy en train de faire du pole dance[6]. Les mêmes images se retrouvent dans un clip de Bow Wow Drank In My Cup Wizzle Mix[6].

Le 14 août 2013, elle annonce sur Twitter mettre un terme à sa carrière d'actrice de cinéma pornographique[7],[8].

Le 3 septembre 2013, elle est présentée sous son nom de naissance, Céline Tran, parmi les nouveaux acteurs de la quatrième saison de la websérie du Visiteur du Futur, dans le rôle de la baronne de Néo-Versailles[9].

Filmographie sélective

Katsuni au salon Venus 2007 de Berlin.

Récompenses

AN Katsumi 1.jpg

Aujourd'hui, Katsuni comptabilise 29 prix et distinctions :

Barcelone Festival Internacional de Cine Erotico de Barcelona

  • Meilleure Starlette Barcelone 2002
  • Meilleure Actrice Européenne Barcelone 2004, Ninfa
  • Meilleure Scène Lesbienne Barcelone 2004
  • Meilleure Scène Anale Barcelone 2004
  • Meilleure Actrice Européenne Barcelone 2005

Bruxelles

  • Prix du Jury Bruxelles 2002
  • Meilleure actrice française Bruxelles 2003
  • Meilleure actrice française Bruxelles 2006

AVN Awards

  • Meilleure Scène Anale Las Vegas 2003
  • Meilleure Scène Européenne Las Vegas 2003
  • Meilleure Scène de Couple Étrangère Las Vegas 2004
  • Meilleure Scène Anale Las Vegas 2005 Lex Steele XXX 3 (2004) avec : Lexington Steele
  • Meilleure Scène de Groupe Las Vegas 2005 (avec Alex Metro & Savanna Samson)
  • Meilleure actrice européenne Las Vegas 2005
  • Meilleure actrice européenne Las Vegas 2006
  • Meilleure scène anale Las Vegas 2006 Cumshitters (2005) avec : Manuel Ferrara
  • Meilleure « Tease Performance » Las Vegas 2006
  • Meilleure « The Fan Awards » 2012 - Wildest Sex Scene (for Body Heat) and Best All-Girl Group Sex Scene


Venus Awards

  • Meilleure Actrice Européenne Berlin 2004


XRCO Awards

  • Meilleure Scène de Couple XRCO 2005


Hot d'Or

  • Meilleure actrice française, Pirates 2 (Digital Playground) 2009
  • Meilleur blog d'actrice 2009


XBIZ Award

  • 2012 « Crossover Star of the Year »
  • 2011 « Award for Foreign Female Performer of the Year »

Autres

  • Xfanz Award 2010 - « Favorite Asian Adult star »[10]

Nominations

AVN Awards

  • 2007 : Meilleure scène de fellation - pour : Fashionistas: Safado (2006) avec : Nacho Vidal
  • 2008 : Meilleur second rôle - pour : Fashionistas Safado: Berlin (2007)

Hot d'Or

  • Meilleure actrice 2009
  • Meilleure performeuse 2009
  • Meilleur blog d'actrice 2009

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Personal biography.
  2. (en) « Porn Star Interview », sur HUSH-HUSH,‎ 9 décembre 2007 (consulté le 20 juin 2012).
  3. Site consacré à Gaspard Noé (dernier accès le 28 octobre 2007).
  4. « La star du porno Katsuni condamnée à verser 20 000 euros à Mary Katsumi », AFP,‎ 11 septembre 2007 (consulté le 16 octobre 2007).
  5. Jouez avec Katsuni, Hot Vidéo, publié le 20 juillet 2011.
  6. a et b Fiche biographique de Katsuni, Hot Vidéo.
  7. « L'actrice porno Katsuni arrête les films X », sur BFMTV.fr
  8. « L'actrice Katsuni arrête le porno », sur Figaro.fr
  9. « Des anciens et des nouveaux persos dans le VDF - Saison 4 », sur frenchnerd.com
  10. Site X-Fanz

Sur les autres projets Wikimedia :